mardi 8 janvier 2008

Alcool au volant : les jeunes conducteurs à 0,2g/l ?


Première cause de mortalité évitable chez les jeunes, l'alcool est une nouvelle fois épinglé par l'Académie nationale de médecine. Celle-ci d'ailleurs, ne s'en tient pas à de simples constats. Elle propose en effet de réduire l'alcoolémie maximale au volant à 0,2g/l pour les apprentis conducteurs.

Dans un rapport du Pr Roger Nordmann, l'Académie émet ainsi « 15 recommandations d'utilité publique » pour lutter contre les méfaits de l'alcool chez les jeunes. Des recommandations justifiées notamment par les « récentes modifications d'alcoolisation des jeunes », en particulier « l'importance croissante » du binge drinking, mis en évidence par l'enquête ESCAPAD 2005.

L'Académie propose en premier lieu, de diminuer l'accès des jeunes aux boissons alcooliques. Elle préconise pour cela, l'interdiction de toute vente d'alcool à l'occasion d'événements sportifs, ainsi que de la publicité de boissons alcooliques ou alcoolisées lors des manifestations de jeunes. Des « modifications réglementaires » sont aussi proposées, à commencer par une réduction à 0,2 g/l de l'alcoolémie maximale au volant pour les jeunes conducteurs.

Enfin pour les jeunes en état d'ivresse sur la voie publique, l'Académie suggère de remplacer la mise en cellule de dégrisement par un véritable « accompagnement médico-social »...

Ces recommandations ne devraient pas rester dans les tiroirs de la docte Assemblée ou d'un quelconque ministère. « Ce rapport servira de base à une action de prévention conjointe de l'Académie de médecine et du Rectorat de Paris dans les collèges et les lycées » rassure en effet son auteur.

Reste à savoir toutefois, dans quelle mesure l'intendance suivra : un « accompagnement médico-social » individuel, c'est beaucoup plus coûteux qu'une cellule dans un commissariat !


Si vous voulez en savoir plus, téléchargez ICI le fichier Word des constats et recommandations de l'Académie de Médecine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Stats