jeudi 3 janvier 2008

Boulimie



La boulimie n'est pas une obsession alimentaire. Ne tournons pas autour du pot : la boulimie est liée à un trouble de la personnalité. La personne boulimique ressent un vide en elle-même, vide qu'elle va tenter de combler avec la nourriture. Elle a l'impression qu'elle est incomplète et l'anxiété qui en naît ne s'apaise que la bouche pleine.

La personnalité boulimique souffre d'un gros manque de confiance en Soi, elles se dévalorisent beaucoup. De plus l'importance excessive accordée à la forme et au poids de corps ne fait que renforcer son image négative d'elle-même.

Plus la personne boulimique essaie de se retenir d'avoir une « crise » alimentaire, plus elle y pense et plus la crise sera grande (en quantité ingérée mais aussi en anxiété et honte générées).

Il ne s'agira donc pas de guérir une obsession, mais bien de faire un travail sur Soi. Comprendre qui est Soi afin que la boulimie disparaisse. Il s'agit d'entreprendre une thérapie cognitivo-comportementale avec une approche corporelle. Ne pas hésiter à consulter pour un relooking total. Tout cela afin d'apprendre à la personne boulimique à regarder son corps et à l'aimer.

Les comportements boulimiques apparaissent à l'adolescence ou chez les jeunes adultes. Les parents face à ces comportements ne doivent pas dramatiser, ce qui ne ferait que renforcer les crises, mais ils doivent soutenir l'ado dans sa souffrance et l'aider à formuler sa demande de soins.

Il existe plusieurs type de boulimique :
- les boulimiques « pures » qui ingurgitent de grosses quantité de nourriture et la garde
- les boumiliques-anorexiques : qui ingurgitent de grosses quantités de nourriture, elle ne la garde pas (vomissements provoqués, lavements....). De ce fait, elles sont parfois aussi maigres qu'une personne anorexique car elles souffrent des mêmes déficits en nutriment et en calories.

Une personne boulimique peut être hospitalisée si son déséquilibre alimentaire ou si les manques en nurtriments sont trop grands et génèrent un risque élevé pour sa santé. Cette décision est prise conjointement par les parents et le médecin traitant pour les mineurs et en accord avec la personne boulimique pour les majeurs.


Il faut différencier les personnes boulimiques des hyperphagiques. L'hyperphagie ressemble à un grignotage permanent qui se traduit par la prise d'une valeur calorique très importante répartie sur toute la journée et par une prise de poids rapide. A lire dans un prochain article

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Stats