mardi 8 janvier 2008

La personnalité DEPRESSIVE


La personnalité dépressive ne voit que le côté négatif des situations. Elle ne voit que les difficultés et se sent découragées.

D'une humeur triste et soucieuse, rien ne lui est agréable. Elle culpabilise beaucoup et se dévalorise.

Elle pense ne pas avoir le droit au bonheur, voire que tout bonheur ne peut qu'attirer un malheur en "paiement".

La personnalité dépressive se noie dans le travail et ne pense jamais à la détente ni au plaisir.

L'aggravation en terme de dépression cache une grande agressivité réprimée et une grande culpabilité avec mauvaise estime de Soi.

La thérapie visera à mettre fin aux images infantiles d'insuffisance et d'idéal de perfection en positivant et en visant une reconstruction positive de l'image de Soi totalement dégardée.

1 commentaire:

  1. bonjour ,
    Je suis une futur ancienne dépressive :)
    je trouve votre blog super.
    il y a peu de temps encore j'étais une adepte de l'automutilation , c'était mon seul moyen de fuir et de toucher du doigt la mort.
    j'ai sombré dans une grave dépression suite à du harcèlement et autre chose.
    maintenant je m'en sors , je marche la tête haute , j'ai arrêté la scarification.
    je vais beaucoup mieux même si je garde une personnalité très anxieuse et que je culpabilise beaucoup à la moindre chose.
    mais malgré tout je me suis affirmé et me voilà devenue femme.
    je ne regrette pas d'avoir sombré , ça peut paraitre loufoque mais la dépression m'a apprise pleins de chose et m'a permis de construire le caractére que j'ai maintenant.
    le temps à passé , pour m'en sortir il m'a fallu faire des sacrifices mais je ne regrette rien , absolument rien.
    maintenant je ne peux faire qu'avancer.
    j'ai failli aller trop loin , d'ailleurs je suis allée très loin.
    tellement que j'en perdais mes cheveux , je vomissais à répétition et je me faisais vomir. Je me mutilais partout où je pouvais et le plus profond que je pouvais. Je n'arrêtais pas de me couper tant que je me sentais pas au bord de l'évanouissement ensuite je lavais les marques avec de l'eau froide.
    Pour moi tout ça était devenue banal.
    voici mon blog http://aurore-aurelie.skyrock.com
    je suis passée dans toute une histoire sur le suicide des adolescents en octobre , je suis Marjorie.
    voilà
    Ont peu s'en sortir et la tête haute.
    bisous et bonne continuation pour votre blog

    RépondreSupprimer

Stats