dimanche 20 janvier 2008

Sexe et migraine


Un constat évident : si tu lis cet article c'est que tu t'intéresses au Sexe avec un grand "S".

Maligne comme je suis, si j'écris un article traitant de la sexualité je suis sûre d'attirer quelques lecteurs et lectrices en mal de cul-ture pour leurs soirées arrosées. Certaines n'ont-elles pas des potes qui lisent Union ? Toi qui blougise à souhait tu sais d'ailleurs de qui je parle.

J'en vais t'en apprendre une bonne.

Ou une mauvaise. Tout dépend de quel côté on se place.

Savais tu, Ô lecteur, Ô lectrice qu'il existait 3 catégories de maux de tête associées à l'activité sexuelle ?

Non ?

Eh bien tu as bien fait, car figure toi qu'on vient de s'apercevoir que deux pouvaient être regroupées et nous n'avons donc plus aujourd'hui qu'affaire qu'à 2 catégories de maux de tête.

Tu va donc pouvoir libérer ton esprit d'une des catégories précédentes.
Phénoménal non ?

On a gardé les deux catégories suivantes :
- les maux de tête pré-orgasmiques
- les maux de tête orgasmiques

Là, tu te marres c'est sur.

Pourtant lecteur je te vois venir. Tu te dis c'est encore un truc de nana pour éviter le repos du guerrier.
Que nenni !
Ce sont les mecs qui sont les plus atteints.
A moins que les nanas aient du mal à atteindre l'orgasme. Lecteur tu sais donc qu'il te reste à faire des progrès pour que ta partenaire soit concernée elle aussi.

Le type 1 des céphalées (c'est à dire les pré-orgasmiques) sont liées à des contractures cervicales excessives.
En gros, le mec pendant la missionnaire, ça l'oblige à faire des efforts pour que sa tête, attirée par la force de gravité positive dans nos contrées, reste dans l'alignement du reste du corps.

T'auras remarqué lectrice ayant des pratiques sexuelles bi ou hétéro, qu'après l'orgasme la gravité fini par gagner et tu assistes à une détente musculaire au niveau cervical de ton mec qui fait qu'il fini par s'écraser sur ta tronche ou sur tes seins (pour celles qui aiment les nains de jardin). N'empêche il a mal à la nuque et ça lui donne mal à la tête. Soit femme, tu arrêtes de lui taper sur la tête pour qu'il accèlère soit un peu d'innovation kama sutrique s'impose..

Le type 2, les céphalées de style vasculaire surviennent au moment de l'orgasme. Il a trop forcé, ça été long à venir (pourtant lectrice je suis sûre que tu as pensé à l'encourager pendant que tu regardais le plafond en pensant à ta liste de courses) et le sang a stagné en partie basse. Ou bien, d'un coup, ssssplashhhh, le sang est remonté au cerveau. Il va pouvoir penser de nouveau. Ca lui donne doublement mal à la tête car il n'a pas l'habitude.

Le type 2 est fortement majoritaire.

Même chez les femmes.
Eh oui y en a qui explosent en prenant leur pied.

Lecteur prends en de la graine.
Si ta chérie te dis "j'ai la migraine", c'est qu'elle est pleinement satisfaite et qu'elle n'a nul besoin d'être de nouveau honoré si rapidement par toi. Ni voit qu'un compliment sur la qualité de tes pratiques sexuelles.

Franchement les filles, je vous file de sacrées mots d'excuses. Remerciez moi.

Lecteur, lorsqu'un de tes amis te diras désormais que sa femme a souvent la migraine, ne le plaint pas mais bien au contraire félicite le. Envie le peut être.

En tout cas, pour toi qui serait concerné par ses maux de tête liés à ton activité sexuelle, il existe des traitements : des médoc contre l'hypertension et des béta-bloquants.



P.S. : J'en connais qui donneraient cher pour avoir un mal de tête orgasmique au moins une fois dans leur vie



3 commentaires:

  1. Je ne te dirai que ça : Merci !!

    RépondreSupprimer
  2. Et bientot on dira qu'ils ont fait beaucoup trop d'effort et que c'est pour ca que la plupart s'endorment tout de suite aprés...


    Enfin bon... ce sont des migraines positive c'est déjà ça :))

    RépondreSupprimer
  3. HIhihihihi Pour la ocup c'est moi qui m'endort toujours avant mon mec, c'est qu'il a pas pris son pied ??
    A l'aide !!

    RépondreSupprimer

Stats