mardi 8 janvier 2008

Torture et Syndrôme de Munchausen par procuration


Y paraît que le 19 novembre en effet c'est la Journée mondiale de prévention des abus envers les enfants.

Y paraît que le 20 novembre, ce sera la 18ème anniversaire de la Convention des Droits de l'Enfant.

Y paraît qu'on vient de retrouver une gamine de 4 ans torturée depuis qu'elle a 6 mois par ses parents adoptifs à Sartrouville.

Y paraît que les parents souffrent du syndrôme de Munchausen. C'est ce qu'ils disent dans la TV.

Le syndrôme de Munchausen c'est quand une personne se rend volontairement malade (ingestion ou injection de produits néfastes pour la santé) afin d'être prise en charge médicalement. Elle le fait de plus en plus souvent, le but étant d'arriver à un moment d'être opérée de n'importenawak pour rester le plus longtemps possible avec une équipe médicale. Elle sera choyée, chouchoutée. Tout ce qu'elle n'a pas eu dans son enfance. Et ça ne finit qu'avec le décès de la patiente.

Bon sang, mais c'est bien sur qu'il ne faudrait pas confondre avec le Syndrôme de Munchausen PAR PROCURATION dans lequel un des parents, en général la mère, rend volontairement malade un de ses enfants afin de le trimballer d'hosto en hosto jusqu'à ce qu'il en meure. Puis elle passe au second gosse si elle en a. C'est pas pour appeler au secours sur son état de détresse, non non la maman ce qu'elle veut c'est passer pour super maman, celle qui s'occupe vachement bien de ses gosses, qui les trimballe à chaque fois à l'hosto, chez les médecins. Jamais les mêmes des fois qu'ils auraient des doutes, faut pas la prendre pour une idiote non plus. Et puis elle ment tellement bien, elle s'est bien rancardé sur les troubles médicaux, alors hop, tiens que je t'étouffe le gosse pendant que le toubib sort de son bureau afin de faire semblant de la sauver (le gosse pas le médecin) lorsque le toubib revient. Tiens que je lui injecte de l'urine dans l'abodmen pour qu'il développe des infections. Certes la tortionnaire a un gros besoin affectif, certes elle a un gros besoin d'être valorisée. Mais y a des gosses qui sont torturés et qui meurent pour prouver à super maman qu'elle aussi elle existe.

Bref, je vois pas où le syndrôme de Munchausen vient faire son apparition dans la pénible histoire de cette gamine. Ou alors on nous donne pas toutes les infos. Les deux parents ayant pris soin de bien lui faire comprendre qu'être adoptée dans cette famille ça donnait des droits : le droit de se taire et le droit de ne pas être reconnu comme être humain.

Bien sur la journaliste n'hésite pas une seconde à s'investir et pose la question qui fera pleurer dans les chaumières, celle que tout le monde se pose sans oser la dire : va t elle en garder des séquelles la pauvre gosse ? L'autre en face, j'ai pas vu s'il était psy ou pas, lui rappelle plus sérieusement qu'on ne peut pas avoir été torturée pendant près de 4 ans sans que cela ait des conséquences psychiques, développementales et comportementales. Et qu'il précise qu'il serait bien que la prochaine famille d'accueil ait de la patience, hein parce que la gamine elle va pas être facile. En plus.

Ah oui, y a un autre gosse, mais lui c'est le leur, leur enfant légitime comme on dit, celui a qui ils ont donné la vie. Lui n'a rien subit mais il a vu. Lui, la journaliste ne demande ce qu'il va devenir. C'est vrai, il a pas subit, il a juste vu et entendu. Pour dire rien.

Allez, écran suivant.


(attention la vidéo est hard)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Stats