jeudi 13 mars 2008

La Fée Lation – Le retour

Résumé de la première partie : La Fée turlute, ayant pris sa retraite, trouve sa remplaçante en la personne de la Fée Lation. Inexpérimentée, la Fée Lation s’entraîne dur, mais fatigue vite. Mais elle est pleine de bonne volonté.


Après moultes expériences, la Fée Lation découvre le monde de l’informatique. Et des informaticiens.

L’informaticien est facilement reconnaissable à son look. Je ne parle du trader, mais bien de l’informaticien de base, celui qui gagne à peine de smic pour 12 heures par jour devant un écran, les pieds sur le bord du bureau et le clavier posé sur les genoux.

L’informaticien, le vrai, à le cheveux long. Et gras. Il a aussi le teint pâle, car à part la lumière son écran qui produit peu d’UV A et B, il ne voit pas le soleil. Il a les yeux rouges. Ses yeux subissent la luminosité excessive de son écran et le fait de lire des petits caractères à longueur de journée. Du coup, l’informaticien, le vrai porte aussi des lunettes. Rondes, style Harry Potter.

A ce discours on se dit qu’on pourrait confondre dans la rue l’informaticien avec le rocker hyper metalleux. Que nenni, l’informaticien de base n’a pas les moyens de s’acheter du cuir, alors il traîne son jeans usé au niveau des fesses. Et le t-shirt, blanc, enfin avant les multiples transpiration et les quelques lavages. Sans compter sur le t-shirt le logo rebelle « fuck you Microsoft », « Linux is alive », « virtual is life ».

Bref vu de loin, l’informaticien nous rappelle que John Lennon n’est pas mort il y a si longtemps. Ou que l’adolescence est une période qui dure parfois jusqu’à la vieillesse.

Voilà donc la Fée Lation faisant une entrée fracassante dans le milieu de l’informatique. Elle a mis son t-shirt moulant et sa jupe courte. Elle entre. Et là….
Personne ne lève un œil.
Les regards fixes restent rivés aux écrans.
Pas un cheveu qui flotte.
Bienvenu dans le monde l’informatique.

La Fée Lation sort le grand jeu : des préservatifs de toutes les couleurs, de tous les goûts. Des avec des stries, des avec des rayures et même, reste d’un détour par les Etats-Unis, des condoms avec des oreilles de Mickey ! De ceux qui chatouillent derrière les amydales !

Allez, elle s’y colle. Après tout La fée Lation n’est pas le genre qui se pose des questions existentielles du genre « mais pourquoi que dont j’ai toujours envie de turluter ? ». Non, c’est pas son genre.

Elle sait que pour bien réussir, il faut avoir envie. Et là tous ces mecs bien caler dans leur fauteuil à accoudoirs, ça lui donne envie. La qualité vient de l’émotion pas de la quantité.

Première tentative : passons sur les quelques essais d’effraction pas facile sur des mecs les jambes en l’air ou fortement calés sur leurs pieds. Mais il faut être réaliste parfois l’homme assis 12 heures par jour fermente. Surtout dans son jeans fétiche et après sa 15ème canette de Coca ou de Powerade.

En fait la fermentation, l’informaticien s’en fout. Oui parce qu’il faut préciser que l’informaticien vit une vie sexuelle virtuelle. Là sur son écran il fait défiler sites porno et videos amateurs dailymotionnées hot. Il bave, s’échauffe mais bon faut bien l’avouer ça va pas plus loin. La turlute il en connaît seulement la version main gauche (inverser pour les gaucher, merci).

La Fée Lation se tâte. Elle préfèrerait tâter autre chose, mais là brutalement sa mission lui paraît un lourd fardeau. Le mineur de fonds recouvert de poussières qui remonte de sa mine et a besoin d’une consolation pour oublier sa morne vie, oui. Mais l’informaticien fermenté, là elle doute.

Euh mais déjà faut la trouver hein, dans le baggy. A droite ? A gauche ? Suivons les mouches !

Alors après le préservatif à la fraise, pourquoi pas un peu de chantilly ou de Nutella ? Hop, allez ne lésinons pas, une couche de plus ça peut pas faire de mal.

Mais une autre surprise attend la Fée lation : on le sait les mecs ne pensent à rien pendant la turlute (déjà qu’ils pensent pas à grand chose dans les autres moment), mais là le vide. Alors imagine un informaticien devant son écran !! Le néant, de quoi refaire la Neverending Story ! Atreyou, reviens !! Falcor, au secours !!

20 minutes, 1 heure !!! Les genoux explosés, la salive lui manque ! Mal à la mâchoire.

Tout y passe :
- la tentative pendant l’appel d’une maman,
- profiter du rythme de la musique de fond (et pour éviter de s’ennuyer aussi),
- alterner les léchouilles, les machouillages et les massages, ….

Bref, Ô lectrice, Ô lecteur, tu l’as compris ce n’est pas avec l’informaticien en chaleur (de fermentation) que la Fée Lation bavera des filaments d’émotion…

Mais où emmènerons ses prévervatifs la Fée Lation la prochaine fois ?


(dessin de Chad - http://www.chabd.com/)


2 commentaires:

  1. mdr, j'adore l'article a mourir de rire, et l'image va très bien avec l'article.

    (oui un commentaire qui ne sert a rien mais cela prouve que je viens visiter le blog :p)

    RépondreSupprimer
  2. Je croyais que c'été le lundi la journée sessouel, c'est pas bien de tout boulverser comme ca ^^"

    Enfin bon...Vaut mieux qu'elle les choississent mieux la prochaine ois la pauvre petite fée ^^"

    RépondreSupprimer

Stats