mercredi 16 avril 2008

D'où la femme existe au travers de sa sexualité...

As tu été sage Ô lectrice, Ô lecteur ?

Je vais faire comme si tu avais répondu oui.
Alors aujourd’hui c’est sessouel.
J’avais dis mercredi certes mais j’avais pas dit l’heure.

Je vais te raconter une histoire.

C’est l’histoire d’une patiente dépressive.
Grandes études, réussite sociale, beau mariage, bel appartement.
Tout va pour le mieux.

Pas elle.
Elle va très mal.
Déjà deux dépressions, 1 légère, 1 forte. Cette troisième lui a fait faire 3 TS.
Elle n’a plus envie de rien, n’a plus de plaisir.
Tout est dit.

Reste à ce qu’elle prenne conscience de tout ce que cela implique réellement pour elle.

Sa dépression a démarré juste après son mariage (c’est dingue tout ce qui se développe après une mise en couple et surtout après une cérémonie de mariage).
Elle a épousé un mec beau, qui n’a pas fait d’études mais s’est construit « tout seul » comme on dit et a réussi.
Vie sexuelle ?
Bof, pas trop souvent.
En ce moment, depuis la dépression, au maxi 1 fois par trimestre.
Juste pour lui faire plaisir à lui.
Son mari dit qu’ils ont toujours eu une petite libido. C’est pas gênant.
Mais elle, avant lui, elle avait vécu une vie sexuelle épanouie et satisfaisante (jusqu’à 3 calins par jour !).
Lui fait énormément de sport.
Elle s’abrutie dans des milliers d’activités.
Ils ne passent pas beaucoup de temps ensemble.
Ils n’ont rien à se dire d’ailleurs.
Elle n’aime pas la façon dont il lui fait l’amour.
Elle aimerait mettre du piment dans ses relations sexuelles.
Mais elle a peur qu’il prenne cela mal et qu’il croit qu’il s’y prend mal !

Bref, ils se mentent.
Il évite de lui faire l’amour et "vide" sa libido dans le sport à outrance.
Mais le sport ça donne envie, alors il en refait pour ne pas y penser. De plus en plus.
Elle sublime sa libido dans de multiples activités.
Il n’ose pas la toucher.
Elle ne demande que ça, mais n’ose pas lui demander des fois qu’il soit obligé de faire face à son incompétence sexuelle.
D’ailleurs ils n’osent pas parler sexualité.
Pourtant, elle en parle librement avec moi.

Ils disent d’aimer.
Mais ils s’éloignent.

Il n’a pas envie d’elle.
Ou s’il a envie, il ne se le permet pas.
Elle se donne, mais lui n’en veut pas.
Du coup, elle se sent dévalorisée, physiquement et psychiquement.
Elle n’existe pas à travers lui.
Et elle n’existe pas pour elle.

Et elle en meurt.

9 commentaires:

  1. o:)
    Et si on avait pas été sage??



    Enfin...Comme quoi la communication c'est primordiale dans un couple (-_-)" se serait déjà bien si je m'écouter)



    Parfois il y a des incompatible...
    De toute façon il ne faut pas se marié si on veut une vie sexuelle normale =_="

    RépondreSupprimer
  2. Je dirais même "d'ou la femme existe entre autres à travers sa sexualité". Comment peut-il en être autrement (pour les hommes comme pour les femmes). L'instinct de perpétuation de l'espèce est puissant !

    RépondreSupprimer
  3. le mariage permet une vie sexuelle tout à fait normale et même très épanouissante lorsqu'on a compris que dans le couple on remet tout à zéro tous les matins. Il faut reséduire, refaire attention à soi et à l'autre... Bref, les mêmes techniques que lorsqu'on drague et que lorsqu'on débute une relation. Ceux qui ne se plient pas à cela vont dans le mur ou restent ensemble ensuite par habitude...

    Alexis : y a longtemps que je n'avais pas lu tes coms, ça fait plaisir.
    La femme existe dans sa sexualité certes, mais la reproduction n'est pas la sexualité. La sexualité est une partie (infime) de la reproduction. La sexualité chez l'être humain a su s'affranchir de la reproduction pour s'ancrer dans la notion de plaisir (donc de valorisation de soi et de l'autre).
    Le femme se construit au travers de son compagnon (stable ou non), elle doit pouvoir y lire qu'elle est belle, désirée, que son geste a de la valeur afin qu'elle prenne possession de son propre corps puis de ce sexe qu'elle ne voit pas (surtout si l'Oedipe n'est pas bien résolu), c'est ainsi qu'elle se sent être, exister et gagne en estime de soi.

    Dans la sexualité il y a le rapport mais aussi les "relations humaines". Si le rapport est le plus important pour l'homme (encore que ça reste caricatural), la notion relationnelle est la plus importante chez la femme.

    RépondreSupprimer
  4. De toute facon j'ai toujours penser que le mariage enmener plus de probleme par rapport au bonheur qu'il apporte.

    Les couples marier reste ensemble par habitude et il n'ause pas se separrer car il y a le divorce qui coute de l'argent et puis il sont bien dans leur petit cercle même si il n'ont plus de sentiment pour l'autre, il on peur de se retrouver seul sans leur petite famille.

    Et puis l'alliance est comme une force de menotte pour dire qu'il est"pris" par quelqun.

    Alors que si le couple n'est pas mariere il se "batte" pour preserver l'autre personne si il ne veule pas le perdre car il n' y a rien qui montre qu'il est "pris" alors cela donne du piment dans le couple et cela le fait vivre et avancer de la bonne maniere.

    Alors que je voit les couple marier on plus tendence a s'engeuler pour des broutilles, qu'autre chose, et avec la venu des enfants (si il en ont cela n'arrange rie) et leur vie sexuelle est carement detruite....

    RépondreSupprimer
  5. Mariage ou pas, cela ne change strictement rien. A part psychologiquement car il est vrai que pour certaines personnes le fait qu'il y ait un papier attestant d'un lien légal et une alliance marquant leur statut, et bien cela leur est insupportable. Mais ce n'est heureusement pas la majorité et surtout cela veut dire que le trouble de fonctionnement était déjà présent avant il n'est que mis en avant par la cérémonie.

    Si les enfants sont la plus grande cause d'engueulade au sein d'un couple c'est parce ce couple ne communique pas et n'a pas mis en place une stratégie pour régler les problèmes, du style on ne se dispute pas devant les enfants, on se soutient toujours devant les enfants quitte à en rediscuter entre parents après et à fléchir de façon intelligente et argumentée.

    Quant à la sexualité, je peux t'assurer que la venue d'enfants dans le couple ne diminue en rien ni le désir, ni la "pratique". Si cela est le cas, il faut consulter car ce n'est pas une situation normale.

    Comme ceux que tu vois autour de toi, certaines personnes pensent que ce qu'ils vivent parce qu'ils sont mariés est la normalité. Et bien ils se trompent. Et le pire c'est qu'ils arrivent à "contaminer" les plus jeunes en leur inculquant des images fausses. Ca doit pas aider à trouver des copines tout ça...

    RépondreSupprimer
  6. De toute facon tout viens a cause du manque de communication...
    Mais parfois les problémes y sont meme s'il y a la communication...

    Aprés mariage ou pas c'est sur que ca y change rien...
    Sauf qu'a la longue beaucoup se repose et en font plus rien...Plus de séduction, plus de petit actes, plus rien...Ca deviens la routine, lassant et autre...
    Et beaucoup pensent que c'est normal, ben oui comment aprés 10ans de mariage et vie commune on pourrait encore se séduire et autre?
    Ils s'observent plus, s'écoute plus, font plus attention, tout deviens acquit alors que rien est acquit...

    RépondreSupprimer
  7. Oui tu a forcement raison car sur certain point je te rejoins surtout au niveau des enfants et de la manière d'on agir devant eux, mais l'opinion que je me suis fait du mariage et tout ce que cela comporte est apporte je me le suis fait moi même.

    Enfin cette opinion je me le suis faite surement par rapport au regard que j'ai avec mes parents et au famille que je côtoie et ces donc une minorités , mais j'en est souvent revenu au même point et a la même idée..


    Et puis en se qui me concerne au niveau des copines et bien disons que certes j'en n'est pas eu des montages, mais ces moi que lorsque je suis seul je ne suis pas du genre a cherche une copines et je ne "provoque pas la rencontre", et puis je préfère la caliter à la quantité...

    RépondreSupprimer
  8. Basilic : les truc sur tes copines, c'était une blague bien sur. Cela ne me regarde pas.

    Lymphe : oui, c'est infernal de voir ses nanas qui ont pris 30 kgs et qui se demandent pourquoi leur mec regardent les autres nanas dans la rue, de même pour les mecs qui prennent des bouée énorme ou qui se trainent en pyjama toute la journée le week end et qui se plaignent que leur épouse "n'a plus envie"...
    Ca c'est d'abord un problème de com mais faut pas attendre que les habitudes soient trop installées car cela devient quasi impossible de changer (quoi que après un divorce pour se recaser les kilos s'envolent, les fringues de minet ressurgissent des placards... Etrange non ?).
    On pourrait écrire long sur le sujet !

    RépondreSupprimer
  9. On pourrait écrire long sur le sujet !

    Il y avait un article sur ca d'ailleurs "celibataire et mince contre grosse et casé" enfin un truc comme ca pour le titre ^-^'

    J'ai l'exemple de couple parfait avec des pseudo ami, horrible d'ailleurs!
    Des jeun's d'a peine 20ans (et encore ca fait plus de 4ans qu'ils sont ensemble) mais des le début on vécu comme un couple de vieux (quoi que couple de vieux d'aprés les apprioris le genre qui vit plus, s'observe plus, se parle plus, pas tous sont comme ca aprés)
    Mais bon, la fille a doublé de volume (sans abusé) et le mec qui été pas maigre a la base c'est laissé allé parce que la copine disait qu'il été pas gros,meme maigre (hum hum) donc au final il bouf, sorte plus, donc grossissent...
    Et quoi répondre quand on les voit au bout de 2ans d'absence et qu'elle pose la question du "j'ai grossit tu trouve depuis le temps" ?? Nooonnnn, tu déconnes, mais non...
    Quoi?? Ca se voit t'en que ca que c'est un mensonge?

    Aprés c'est su que lorsque les problémes sont trop encré, ou trop nombreux, que trop de choses sont a changer et tout...La meilleur chose encore pour tout arrangé est de se separé...

    RépondreSupprimer

Stats