mercredi 24 mars 2010

Au pou !

Le pou est un petit insecte charmant très attachant.
Il aime tout particulièrement montrer son affection en croissant et se multipliant, comme les fameux petits pains.
Et plus que tout il est intelligent et joueur.
Un coup tu le vois, la milliseconde d'après il n'y est plus.
Et tel le furet de la chansonnette, il est passé par ici et on n'est jamais sur qu'il repassera par là.

Je me souviens d'une petite cousine que, disposant d'un peu de temps, j'avais proposé d'aller cherche à l'école.
En rentrant, elle me dit en me montrant la tête "ça me gratte".
Elle était à un âge où j'ai immédiatement pensé à ces petites bêtes.
J'en trouvais 3 que je plongeais allègrement, n'en déplaise aux écolos, sous quelques litres d'eau. 
Le pou ayant une tendance admirable mais fâcheuse à savoir nager et remonter le long des canalisations (comme les araignées d'ailleurs).
Je décidais de lui laver la tête (à la petite pas au pou).
Et je découvris alors au fond de l'évier une quinzaine de copains à pattes multiples.
C'est alors que j'ai dégainé l'arme fatale, dont, prête à toute éventualité à force de faire des consultations avec des enfants, je dispose au fond d'un placard secret :
le peigne à poux.

En général doté de deux côtés : un à dents dites "larges" pour enlever les gros malins qui courrent, un à dents dites "fines" pour enlever les oeufs accrochés (appelés aussi "lentes" par opposition certainement avec leur vélocité une fois éclos).

(rien que de l'écrire ça me gratouille)



Je vous dirais bien qu'à me petite cousine je lui en ai encore trouvé une dizaine bien planquée, mais ce n'est pas le sujet de mon propos d'aujourd'hui.
Mais alors, où veux-je en venir que diable ?

là :

Juste par curiosité, comme ça en passant, avez vous déjà sniffé de l'insecticide ?
Ou si vous avez bombardé le salon de Baygon, êtes vous déjà resté respirer dans la pièce ?
Vous êtes vous déjà utilisé la bombinette d'insecticide en vous en aspergeant comme d'un vulgaire déo ?
Non ?

Ca ne vous viendrait pas à l'idée et vous vous dites quel article étrange, d'autant que comme plein de personnes au monde, vous faites attention à ce que vous mangez (bio bien sur !), ce que vous respirez (des papiers peints et de peintures sans solvants) et qu'au travail vous refusez d'être dans la même pièce que l'imprimante, le fax (ça existe encore ?), le réseau informatique du fait des émanations toxiques.
Nous sommes bien d'accord.

Alors pourquoi donc mettez vous de l'insecticide sur la tête de vos gosses ?
Eux, ils ont le droit de crever ?
(pour ceux qui ont des enfants en bas âge bien sur)

Nous savons depuis longtemps que plus aucun insecticide contre les poux en vente en grande surface ou en pharmacie n'agit sur les poux.
Nous savons aussi que les insecticides sont hyper toxiques.
Nous savons aussi que c'est par le cuir chevelu que passe le mieux les toxiques dans la circulation sanguine.

Oh mais vous allez me dire que vous utilisez un produit totalement naturel issu d'une plante cultivée de façon bio, pour ne citer que ce fabuleux produit : le pyrèthre, tiré de "la" pyrèthre, qui ressemble à une marguerite.

Sauf que le pyrèthre est sans doute naturel, mais que c'est un insecticide, fabriqué à partir de la fleur. Il attaque le système nerveux des insectes et des poissons. Il est certes moins toxiques chez les mammifères, mais c'est juste parce qu'il se dégrade à la lumière. 

Pyrèthre ou ne pas pyrèthre telle est la question.

(et qu'en plus il ne fait plus rien sur les poux depuis longtemps non plus).

Alors pour les parents qui ont la flemme de passer le peigne à poux 2 fois par jour, de changer les taies d'oreiller tous les jours, de laver les manteaux et les t-shirts tous les jours et cela pendant 15 jours, voici l'arme ultime : l'ivermectine.

L'ivermectine est un insecticide bien connu en médecine vétérinaire. C'est le truc présenté en pipette qu'on colle dans le cou des chats et chiens pour ne pas qu'ils attrapent de puce (et auxquels ils sont souvent allergiques) (attention c'est mortel pour certaines races), mais aussi pour traiter la gale.
on l'évite en traitement interne parce que, c'est bête, il a quelques effets secondaires graves mais rare.

On l'utilise aussi chez l'humain pour lutter contre quelques parasites.

L'intérêt c'est que l'ivermectine est peu toxique.... chez les animaux mammifères. Il faut l'éviter néanmoins chez les jeunes enfants, les femmes enceintes et les femmes venant d'accoucher... car en effet il n'y a presque pas eu de tests sur l'homme (en fait jusqu'en 2008 il n'y en avait jamais eu).

L'ivermectine se prend surtout de façon préventive. 

Allez maintenant que vous êtes prêts à faire avaler de l'insecticide à vos gosses entre deux bouchées d'épinards bio, sachez qu'on commence à trouver depuis peu des poux résistants... car l'ivermectine modifie l'ADN de nos petits amis !


Et pour en savoir plus, cliquez !

9 commentaires:

  1. ..ou de couper les cheveux très court. C’est la seule solution vraiment efficace. Mais comment faire ça à une enfant de 10 ans ? Mon amie à été obligée de s’y résoudre sur sa fille, 6 mois pendant lesquels elle a essayé tous les produits.. sans résultat. Alors une coupe « garçon » pour sa fille en continuant le peignage et autre produits bio genre essence de lavande.. les poux n’aiment pas être à l’air libre. 3 semaines plus tard, c’était fini.
    Quand y faut, y faut..

    RépondreSupprimer
  2. Les poux sont très à l'aise à l'air libre. Ils flottent aussi dans les piscines.
    Il n'y a que rarement besoin des résoudre à couper les cheveux sauf grave infestation, mais c'est vrai que c'est radical. L'essence de lavande ne sert à rien sur les poux, c'est un croyance qui remonte au moyen-âge.
    Quant au peigne à poux, c'est fastidieux et qu'il faut le faire très consciencieusement, mais c'est aussi très efficace.

    RépondreSupprimer
  3. Tsss, comme ci les mec avait pas de poux... J'vois pas l'utilité de couper les cheveux...
    La moitié des gens pensent que c'est juste sur les cheveux et nettoient pas la literie, les voitures ou tout les endroits ou il pourraient y avoir une réserve de poux...

    Et sinon, ceux qui se shoot au solvant ont le droit d'utiliser les produits anti poux sur leur gosse ??

    RépondreSupprimer
  4. D'ac avec toi pour l'essence de lavande et ça sent trop fort.. mais ma copine est pleine de vieilles croyances :)

    RépondreSupprimer
  5. Lymphe : quand y a vraiment trop de bestioles, ca reste une bonne façon de les éradiquer surtout si on a les cheveux très frisés.
    Je suis d'ac avec toi il faut tout traiter je l'ai dis et je persiste.
    Ceux qui se shootent peuvent utiliser ce qu'ils veulent.. sur eux. Mais la question est : ceux qui se shootent au solvant ont ils des poux ?

    Droufn : attention aux quantités ! les essences et huiles essentielles doivent être utilisées en toutes petites quantités et le moins possibles chez et sur les enfants.

    Une question non traitée ici c'est la transmission de l'infestation. Si je reprends l'exemple de ma petite cousine, il a fallut 3 mois pour se débarrasser des poux. En fait en 1 mois c'était terminé et hop brutalement les revoila. Jusqu'à ce que l'enseignante finisse par se rendre compte qu'un gamin dont la tête grouillait de poux n'était pas traité par les parents qui s'en foutaient royalement. Il a fallut les convoquer chez la directrice. ils ont alors rasé leur gamin. Et nettoyer de nouveau les coussins, le dortoir... Le problème était résolu. Certes.

    RépondreSupprimer
  6. Lymphe : après réflexion (il faut le temps que ça remonte le long de l'axone), je me dis que ceux qui sniffent des solvants (et autres GHB) devraient tenter le "Marie Rose"..

    RépondreSupprimer
  7. Argh, couper les cheveux très court, malédiction, le meilleur moyen de traumatiser son gosse. Non plus sérieusement, c'est franchement en cas de situation extrême, généralement ça se prends à temps et ça se règle au bout de quelques temps ce genre de problème.
    A coup d'insecticide !
    C'est surprenant, mais en même temps on découvre seulement maintenant que le bisphénol-A dans le plastique du biberon des nourrissons pourrait être potentiellement dangereux pour les gamins. D'ailleurs le Sénat s'est apparemment décidé à interdire les biberons en contenant.
    C'est sympa de découvrir ce genre de truc quelques années plus tard.
    On a toujours un temps de retard et on se rend compte des choses quand les "cobayes non consentants" en on fait les frais.

    Bon je vais arrêter là mon discours enflammé parce que si ça continue je vais aussi hurler contre les OGM.

    Donc bon, pas tant surprenant que ça dans le fond.
    On est plus à ça près disons.

    Question vraiment con, est-ce qu'on peut mourir ou du moins quels sont les risques majeurs des poux s'ils deviennent trop envahissants sur la tête de l'enfant ? Concrètement ça gratte, ça pompe le sang donc ça fatigue mais au-delà est-ce qu'il y a un risque ?

    RépondreSupprimer
  8. Sait'on que la Tanaisie ,une plante qui aime l'eau, le sol argileux et pauvre du jardin,qui pousse entre les poiriers ,qui semble etre vivace et grandir comme les fougères des bois et qui fait des sortes de fleurs jaunes ,et qu'une fois séchée et reduite en poudre est un excelent incèsticide qui tu poux et vers,mais surement bien d'autre zinsèctes ?
    C'est aussi je crois une plante aromatique O_O
    Sortylege.

    RépondreSupprimer
  9. Ca m'étonne que personne n'ait parlé du vinaigre contre les poux... Un shampoing au vinaigre blanc trois jours de suite et on en parle plus !!!

    RépondreSupprimer

Stats