mercredi 10 mars 2010

Vaseline...

Une de mes patientes est née dans une famille particulière.
De toute évidence, son père est un psychopathe.
Un vrai, un pur de dur.
Un de ceux qui détruisent tout autour d'eux.
Employeurs, amis, parents, épouse, enfants....
Manipulateur, inversant à sa guise les rôles entre les uns et les autres, harceleur...
Et tout ça, toujours de la faute des autres qui sont vraiment de gros nuls.
Y a que lui qui a tout compris.

C'est la raison pour laquelle d'ailleurs, il n'a plus de travail depuis plus de 10 ans, que ses parents ne lui parlent plus, que son épouse l'a quitté et que sa fille est partie au plus vite du domicile familial.

Bref, ma patiente a mis un certain temps à comprendre d'où venait tous ses troubles, "programmée" qu'elle était qu'à ne jamais contrarier et faire plaisir à papa et toujours dans la crainte des critiques et des représailles.

Au point qu'à plus de 30 ans elle vit une grande remise en question.
Et si sa vie n'avait été qu'une vaste manipulation conditionnée par son père ?
Et si ce qu'elle est n'était pas elle ?
Et d'ailleurs qui est-elle ?

Se pose la question de son statut de fille et de femme.
Elle qui n'a jamais pu garder un amant.
Quelle est en fait son identité sexuelle et quelle est sa vraie orientation sexuelle ?


En fin d'une séance je lui propose donc pour la consultation suivante une réflexion sur la féminité.

La semaine suivante elle évite de toute évidence le sujet.
Trouve d'autres choses à me dire.
Au dernier quart d'heure, je lui rappelle qu'elle devait faire quelque chose. L'a-t-elle fait ?

"OOOooops, ben oui, enfin un peu dans ma tête, mais c'est pas super clair".
"Pourquoi donc ?"
"Cela a été........ " (elle cherche un mot qui ne vient pas)
"Difficile ?" dis-je.
"Oui très. J'en suis restée toute sèche !".


Qu'en pensez vous cher Sigmund ?


4 commentaires:

  1. Je ne suis pas très freudien, et il faut cependant reconnaître que c'est ébranlant :-)

    RépondreSupprimer
  2. Bon, comme je suis un élève studieux, j'ai bien fais mes devoirs, c'est-à-dire que j'ai bien regardé toutes les séries policières avec des psychopathes.

    La conclusion est inéluctable : les enfants de psychopathes deviennent psychopathes... Elle est donc psychopathe. Mais comme le Mal reste enfouie en elle, elle doit se contenter de relations SM.

    ... Et contre je suis un élève très studieux et que j'ai bien appris mon "Petit Vergie Illustré", je sais que dans une relation SM, c'est en fait le M, le soumis, qui a le pouvoir. C'est donc femme soumise qui ne prendra son pied qu'en combi latex avec une boule en cuir dans la bouche et une cravache qui lui claque les fesses !

    Quoi ? Il n'est pas bon mon raisonnement ?! :)

    RépondreSupprimer
  3. Alexis : ca ira mieux à la vue des raies ! ;-)

    Nakito : je vais finir par t'embaucher en sous traitance.

    RépondreSupprimer
  4. ça va faire classe sur mon CV !!!

    RépondreSupprimer

Stats