jeudi 27 mai 2010

Titre de psychothérapeute




le décret est enfin passé !
A partir du 1er juillet 2010, le titre de "psychothérapeute" ne sera plus libre d'usage.
Aujourd'hui encore n'importe qui avec une formation toute autre ou sans aucune formation du tout peut se prévaloir comme psychothérapeute et mettre une plaque devant chez lui.

Bientôt, ce titre sera réservé :
- aux médecins psychiatres
- aux psychologues à spécialisation clinicienne (et/ou pathologique) niveau master (ex DESS) minimum.
- aux personnes ayant exercées pendant plus de 5 ans la psychothérapie (sur justificatif et après passage devant une commission).

Pour les autres ne bénéficiant pas de cette professionnalisation et qui voudront se prévaloir du titre de psychothérapeute, il leur faudra suivre une formation de 400 heures en patho et clinique auprès d'un organisme agréé par l'Etat + un stage d'au moins 5 mois dans la spécialisation.

Les professionnels actuels ont 1 an à partir du 1er juillet pour s'inscrire sur la liste départementale de leur lieu d'exercice sinon ils seront obligés de suivre la formation (ce qui va donc m'obliger à m'inscrire...).

On estime que sur les 25000 personnes pratiquant la psychothérapie à ce jour, environ 4500 n'y connaissent strictement rien.
 
Attention néanmoins aux abus de langage, car le titre de "thérapeute" n'est pas et ne sera pas encadré légalement, ce qui permet toutes les dérives possibles dans tous les domaines envisageable, comme c'est déjà le cas. A éviter donc.

Pour en savoir plus sur le décret d'application de la loi, c'est ICI.





3 commentaires:

  1. C'est bizard,je n'ai aucune formation pour soigner les plantes, mais j'y arrive souvent trés bien tout de meme .J'ai meme inventé une tèchnique formidable pour lutter contre la cloque du pécher et de l'amandier ainsi qu'un machin du cerisier qui fait tomber les feulles lorsqu'elles sont toutes rouges et tachetées :-(
    Salut a vous ;-)
    Sortylege.

    RépondreSupprimer
  2. Ouais, mais si ta plante crèves tout le monde s'en fout, même toi. T'en rachètes une autre.
    Si qqu'1 se suicide ou tue d'autres personnes, bizarrement ça n'a pas le même impact.

    Pour le pécher, l'amandier et le cerisier sont tous atteints de champignons (maladies chrytogamiques). N'importe quel antimycosique peut faire l'affaire et la lutte biologique marche très bien, faut juste faire attention à ne pas "saupoudrer" les autres feuilles.

    RépondreSupprimer
  3. Non mauvaise langue .
    Ma petite "découvèrte" consiste a modifier aussi le PH du sol prés des racines ,de manière a déstabiliser les champignons qui se trouvent dans les parages justement :-)
    Mais une pulvérisation en hiver et au printemps avant que les bourgeons éclosent fait mèrveille ,alors qu'une fois épanouis ça ne marche pas tout le temps .
    Je melange parfois avec la bouille bordelaise ( sulfate de cuivre et chaux ) :-)
    Sortylege.

    RépondreSupprimer

Stats