mercredi 14 juillet 2010

Le défilé du 14 juillet...

... je l'ai eu rien que pour moi.



Le matin les hélico sont passés juste mais vraiment juste au-dessus de moi ...
J'aurai presque pu les toucher.

Et il y a quelques minutes les chars Leclerc, les AMX, les vabs et tous les autres véhicules sont passés là juste en bas au milieu de la circulation...
Ca a fait un sacré embouteillage, tout le monde ralentissant pour les regarder passer.
Bien sur y'en a pour lesquels rien ne va jamais assez vite, ainsi une Smart à faillit se taper dans un char Leclerc en essayant de le doubler... Tsss tsss, pas sûre qu'elle aurait gagné ! lol

Ah oui, même que chez moi il pleuvait pas.

Vivement ce soir que je regarde le feu d'artifice de la tour Eiffel...
Là face à chez moi.

C'est comme ça tous les ans et je ne m'en lasse jamais.


5 commentaires:

  1. C'est rigolo parce qu'en piochant quelques "indices" de droite et de gauche au fil du temps, je ne te voyais pas habiter par-là.

    Comme quoi je ne suis pas encore le nouvel Inspecteur Derrick ! (...je m'en remettrai)

    RépondreSupprimer
  2. Si tu avais le choix, tu préfèrerais vivre là où tu es, ou à la campagne ?

    Si je te pose cette question, c'est que je serais incapable de vivre à Paris : Trop de monde, de bruit... même s'il y a de magnifiques lieux (le Louvre notamment)

    RépondreSupprimer
  3. Nakito : dois je en déduire que tu n'habites pas très loin de chez moi ?

    Aztek : j'ai pensé pendant un temps que j'aura besoin de vivre à la campagne. Les animaux, les fleurs, la verdure, un jardin...le rêve parisien ! Et puis je me suis rendue compte que déjà quand j'y passe 15 jours j'ai atteint mon quota d'ennui. OK c'est joli, mais on y fait quoi ? Et lorsqu'il pleut on va où ? Et l'hiver ?
    A la campagne, je passe mon temps à me débrouiller pour avoir une course à faire (pour aller à l'épicerie à 5 kms) ou aller faire les soldes au Géant à 25 kms de là et quand je vois le monde, je me dis que je ne suis pas la seule à m'ennuyer... Alors pas la peine d'aller si loin pour faire ça !

    J'adore la mer, je peux rester des heures à contempler l'eau qui change de forme, de couleur, de puissance. Mais bon lorsque tu vis au bord de la mer, tu bosses et tu rentres chez toi, la mer tu la voies que le week end.

    A Paris (et dans toutes les autres grandes villes) il y a toujours quelque chose à faire, à voir, à entendre. Les endroits pour se balader son innombrables. Encore hier, j'ai fait un peu de route à 10 kms de Paris, je me suis perdue (a bas le GPS) (j'adore me perdre) et j'ai découvert des rues, des maisons, une ambiance que je ne connaissais pas. Et la mer, c'est à 1h30, je peux la voir le week end aussi si je veux. Il pleut ? Il fait froid ? Y a plein de musées, de théatres, de ciné, d'expo, plein de trucs qui se passent... on n'a jamais assez de temps (j'ai raté l'expo "crimes et châtiments" à Orsay !! j'ai plus qu'à me rabattre sur le catalogue de l'expo)... Pour le bruit je ne dis pas, encore que la nuit à la campagne avec tous les animaux ou avec le bruit des vagues ou des mâts de bateau y a un de ces boucan. Pour le monde, je ne sais pas, je n'ai aucune difficulté à m'isoler, à aller visiter des endroits sans que ce soit surcharger (y a pas que le samedi après midi pour visiter le Louvre).

    RépondreSupprimer
  4. Merci de ta réponse.
    Pour ma part, j'ai vécu en ville, à Bordeaux, durant toute ma jeunesse et maintenant je vis à la campagne (dans les vignes du Sauternais)... et pourtant je ne m'ennuies pas ! On peut partir à l'aventure découvrir de petits villages typiques, chercher des luminosités particulières pour faire de jolies photos, regarder le soleil se coucher...
    Il pleut, il fait froid ? Quel plaisir de rester au coin du feu (bon j'ai pas de cheminée, mais je projette...), ou d'aller chercher des cèpes !
    Finalement, quand on s'ennuie, à Paris n'est-on pas dans le "faire" avant tout ?

    C'est un autre mode de vie, c'est vrai, mais la vision que j'ai de Paris est très négative (même si j'y suis allé en touriste et que j'ai notamment adoré Montmartre). A tel point que lorsque je cherchais du boulot, j'ai postulé à peu près partout sauf à Paris !

    Ce qui m'étonne, c'est que je connais des personnes qui vivaient à la campagne et qui ont tout lâché pour vivre à Paris par CHOIX, et des gens qui ont fait le contraire. Comme si vivre dans une grande ville était une sorte de passage obligé, un test...

    Bref, chacun voit midi à sa porte, n'est-ce pas !

    RépondreSupprimer
  5. Est on dans le "faire" à Paris ? Oui sans doute. Mais surtout on à le choix de faire ou de ne pas faire. C'est toute la différence. Si je décide de rester chez moi devant la cheminée (si si j'en ai une), je peux le faire. Mais si j'en ai marre je vais... ailleurs ! Et puis les cèpes, tu vas pas me dire que tu vas en chercher tous les week end, c'est lassant à la fin de manger toujours les mêmes choses ! lol

    J'ai des amis qui sont partis "à la campagne" comme on dit, ils sont revenus.... 6 mois plus tard en disant "jamais plus" !

    Je crois que ce qui est important pour moi c'est d'avoir le choix. Si je veux, je peux faire, si je veux pas je peux ne pas faire... La liberté ce n'est pas de savoir qu'on n'est pas entre 4 murs, c'est être entre 4 murs mais savoir que si on veut on peut sortir.

    RépondreSupprimer

Stats