samedi 27 novembre 2010

Les couches-tard sont plus intelligents

Une étude vient de démontrer que les couches-tard seraient plus intelligents car présentant de plus gros QI.



Et si des études précédentes avaient par contre montré que les couches-tard étaient plus sensible à la dépression, ces noctambules sont plus créatifs.

Ces gros QI représentatifs de niveaux de complexité cognitives plus élevés, sembleraient indiquer que l'évolution tend à faire passer les êtres humaines d'une espèce diurne à une espèce nocturne.

Mais moi je pose la question, sans ambage :
Lorsqu'on est à son optimum de fonctionnement à 3 h du matin, on est de la "nuit" ou très matinal ?

Le monde serait-il à ceux qui se lèvent TRES tôt ?




5 commentaires:

  1. Les QI élevés sont aussi plus sujet à la dépression, donc c'est parfaitement cohérent.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis une couche- tard (tôt ?) et un jour un prof de psy m'a dit "vous êtes dépressive" (qui s'ignore si si). Je dois avoir un sacré QI...

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que cette analyse, donnée tel que sans le moindre début d'explication n'avance pas à grand chose.
    Dans mon premier élan j'ai d'abords même pensé que c'était carrément absurde, car mes statistiques personnelles me disaient plutôt le contraire. Les plus "limité" de ma connaissance, n'ont pas souvent du travail et n'en cherchent pas très activement, du coups ils se permettent de se coucher très tard et de se lever tout aussi tard.

    Mais en raisonnant sur la base du travail on peut penser que très généralement la plus part de personnes ayant un bon QI ont très généralement des boulots nettement moins physique que les autres et du coups seraient moins vite rappelé par leur lit le soir ;-) C'était ma minute réflexion de comptoir de la journée.

    RépondreSupprimer
  4. Humm, ceci dit la Société permet difficilement les travaux physique le soir ou la nuit. Faire tourner un chantier ou faire son bricolage à 3 h du mat' n'est pas super bien perçu par la population.

    Il y a néanmoins beaucoup de personnes qui "vivent" la nuit et heureusement d'ailleurs : les pompiers, certains médecins, les conducteurs de métro, les serveurs, les boulangers... Beaucoup tentent de choisir leur métier en fonction de leur horloge personnelle. Mais il est très difficile de vivre en "décalé".

    Je ne sais pas si être du soir permet d'avoir un plus gros QI, mais je pense que cela donne une vision différente du monde. Plus rien n'est pareil, l'éclairage fausse et sublime tout, les gens pensent semblent plus "ouverts"... Peut être est-ce simplement une pensée différente et le Qi ne rendrait compte que de ce "delta", non pas en terme d'intelligence mais en terme de différence.

    RépondreSupprimer

Stats