lundi 17 janvier 2011

Comment savoir qu'une personne vous ment (2)

Premier article sur le sujet ICI

 
Il y a peu, lors d'un séminaire, je donnais un cours sur les relations commerciaux/clients potentiels dans un grand groupe et bien sur la question de savoir qu'elles informations on peut tirer de son client était le centre du sujet.

Il fallait bien sûr définir quelles informations on voulait obtenir du client (ce qui logiquement était plus ou moins déjà abordé en interne.
Comment les obtenir était assez facile, le tout étant de tenir compte des types de personnalité qu'on avait en face de soi ce qui nécessitait de reformuler les questions différemment parfois.
Mais la grande question était de savoir si les réponses étaient avérées.
Parce qu'un client potentiel peut vous raconter ce qu'il veut, si on se base uniquement sur ces dires au premier degré, il est évident que si il ment, le feedback du commercial est inappropriée.

Cela s'applique aussi à la vie de tous les jours.

Il s'agit en premier de se créer une base de réponses du client potentiel.

Dans votre vie quotidienne, dans votre famille, les gens autour de vous sont assez détendus. Des fois ils mentent, souvent ils disent la vérité.
Plus vous les avez fréquenté, plus vous obtenez d'infos sur leurs réactions lorsqu'ils disent la vérité et aussi sur celles lorsqu'ils mentent.
C'est ainsi qu'en général les parents vous diront qu'ils savent tout de suite lorsque leurs enfants mentent ou déforment la réalité.
idem pour le ou la conjoint(e). Le mensonge est tout de suite apparent.
Ce n'est pas tant dans les paroles que dans la façon de communiquer au sens global du terme : les mots utilisés, la façon dont ils sont prononcés, les mouvements du corps, le non verbal, les comportements accessoires (comme tripoter son stylo...).
Face à une personne que vous ne connaissez pas le problème c'est que ces connaissances  de base vous ne les avez pas.
Donc faire la différence entre la vérité et le mensonge est quasi impossible, sauf chez les gens vraiment pas doués qui se mettent à rougir, begayer ou se triturer les mains ! Personnes en général sensibilisées depuis leur plus tendre enfance au fait que ce n'est pas bien de mentir (comme si leurs parents ne mentaient jamais !).

Bon pour revenir aux inconnus, il est clair que si vous n'avez que peu de temps devant vous il est difficile de cerner leur base de vérité.
Encore que, comme dans la série Lie to Me, vous pouvez tenter un coup d'éclat hyper agressif afin d'entr'apercevoir la palette de réaction de votre inerlocuteur en 30 secondes. Mais c'est risqué (tout le monde n'est pas derrière une vitre et les excuses ne suffisent pas réparer les dégâts psychiques). Et puis les coups tordus c'est sans doute viable dans une enquête (encore que ca permet de faire annuler la procédure par l'avocat du client), au quotidien vous allez très vite vous couper de toute relation sociale.

Je ne sais plus où je voulais en venir.... euuuh, ah oui, bref il vous faut donc cerner les "bases de vérité" de votre interlocuteur.
Ca veut dire prendre le temps de l'écouter, l'étudier, tout en lui posant des questions sur sa vie personnelle.
Pourquoi de sa vie personnelle ? Parce qu'on touche à l'intime et que les gens sont plus actifs et réactifs, ils se contrôlent moins sur ce type de sujet... ou alors ils contrôlent tout, ce qui apporte aussi des infos. Mais on est toujours dans l'extrême.
Ne croyez pas que cela se fait en 2 minutes. Non, car souvent les gens ne mentent pas mais ils modifient, embellissent leurs souvenirs. Ainsi qui est parti en vacances à Palavas les Flots, vous dira qu'il s'est éclaté et que c'était génial. Il invente au fur et à mesure ce qu'il vous raconte, le pire c'est qu'il arrive à s'en persuadé et qu'à la fin ses souvenirs sont modifiés à la lumière de cette fausse perception volontaire.
Oui, les souvenirs se modifient. Avec le temps, selon les situations et selon ce qu'on veut en faire. Ce qui fait le jeu des psychopathes qui ne mentent jamais.

Donc, laissez tomber les séries américaines avec héros imbu de lui même, agité, cocaïnomane et doté d'un QI de moule, et prenez le temps de connaître les gens avant de vous raconter des histoires.

Maintenant, à ceux qui arrivent ici avec la requête "comment savoir qu'une personne ment" dans le bur de savoir si son compagnon ou sa compagne ment, je répondrai qu'il est évident que si vous en êtes encore à ne pas savoir soit : vous ne connaissez pas la personne avec laquelle vous vivez (et ça pose de sacrées questions sur votre couple). Soit vous avez déjà la réponse et vous n'acceptez pas d'y faire face et vous recherchez sur le net des infos qui vont venir nourrir votre for intérieur. Soit il/elle ne vous ment pas et vous êtes parano et c'est vous qui mentez à tout le monde tout le temps ! 

Et je vais vous dire, rien de tel qu'une consultation de couple chez le psy pour faire surgir les vérités !



9 commentaires:

  1. comment savoir si tu n'as pas menti dans ce massage, hein? :)
    Tiens, j'ai écrit massage au lieu de message Ôo je le laisse, c'est rigolo comme erreur.. huuum! enfin pour être sérieux, moi de toute façon la menthe j'aime pô..

    bon ok je sors

    RépondreSupprimer
  2. mais est ce que c'est pas pus complexe pcq moi des fois o pense que je ments ( lors que je dis la vérité) mais je réagis comme quelqu'un qui ments. donc je ne vois pas comment on peut distinguer le mensonge de la vérité ( sauf comme vous le dites si bien à très long terme):-)

    Kirikou

    ps: on ne voit pas bien l'article de 2009 (noir dans noir...)

    RépondreSupprimer
  3. Droufn : cet article t'aurait il brossé dans le sens du poil ?

    Kirikou : à replacer dans le contexte, car on peut penser que tu ments peut être parce qu'un temps tu as beaucoup menti et on ne te fait plus confiance. Ou parce que tu n'es pas à la l'aise lorsque tu t'exprimes du coup tu n'es pas sure de toi et ça donne l'impression que tu ne penses pas ce que tu dis.

    Pour l'ancien article, je modifie.

    RépondreSupprimer
  4. "idem pour le ou la conjoint(e). Le mensonge est tout de suite apparent."

    Je crois que tu surestimes un peu les gens, là !
    Si c'était vrai, il n'y aurait pas autant d'adultère.
    Et de manière générale, la vie serait triste si on ne pouvait pas mentir de temps en temps.

    Au passage : Le nouveau fond d'écran est mignon mais blanc sur blanc, c'est illisible.

    RépondreSupprimer
  5. ... Et tu peux enlever mon commentaire sur la visibilité du texte : En effet, avec un navigateur plus up-to-date, ça marche très bien.
    Sorry.

    RépondreSupprimer
  6. Nakito : soyons sérieux, je ne connais pas une personne qui ne se doute pas de l'adultère de l'autre. Ne pas vouloir y croire est une chose, ne pas voir en est une autre.
    De toute façon, pour la majorité des personnes qui commettent l'adultère, cela reste une tromperie inavouable. Cela modifie donc leurs comportements, la façon de regarder l'autre... Il n'y a que celui qui trompe qui croit que ça ne se voit pas. Et celui qui est trompé préfère se dire que ce n'est pas possible donc inenvisageable (il se trompe lui même). "en fait je savais, mais je n'ai pas voulu voir" voila ce que j'entends toujours.

    Nous mentons tous (et c'est une hérésie d'apprendre aux enfants à ne pas mentir). Et cela se voit (sauf chez les psychotpathes), il suffit comme je l'écrivais d'avoir une base de comparaison et d'être observateur. Mais chez certains c'est plus facile que chez d'autres.

    visibilité : le fond changera souvent désormais et je suis conscient que ce sera plus ou moins lisible selon les cas.. et les goûts !

    RépondreSupprimer
  7. je ne suis toujours pas d'accord mais j'entrevois une explication à travers ta réponse :
    "De toute façon, pour la majorité des personnes qui commettent l'adultère, cela reste une tromperie inavouable."
    Alors là, laisse moi te contredire... enfin, je m'explique : Quand tu écris inavouable, tu sous-entends "grave" dans ton sens. or je connais pas mal de monde pour qui une incartade ne représente rien de bien grave, l'autre n'a juste pas à le savoir (donc inavoué, OK) et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Et quand le fautif est bien dans sa tête, le fauté n'y voit que du feu.

    RépondreSupprimer
  8. Je commence par la fin de ton com. Nous sommes tout à fait d'accord, tant que celui qui commet n'y accorde aucune importance, cela ne modifie en rien son comportement et l'autre ne verra jamais rien.
    Mais c'est quand même pas souvent le cas.
    J'écris "inavouable" non pas au sens grave mais au sens où cela aura des conséquences au quotidien. Je te rejoins complètement sur la notion d'adultère qui n'est grave que pour celui/celle qui le subit normalement. Celui/celle qui commet étant en général dans une consommation du moment ou simplement du plaisir, donc sans attachement (lorsqu'il y a attachement la donne est totalement changée). Ma notion d'inavouabilité est liée au fait que dire à l'autre qu'on l'a trompé mène rarement à une bonne soirée ni même à un bon couple. Celui qui commet sait qu'il n'aurait pas du le faire, sinon pourquoi le taire voire le cacher ? Si l'autre s'en fout, ça n'a pas d'importance de le dire. Celui qui commet (j'ai l'impression de parler d'un crime lol) sait donc qu'il ne devrait pas commettre car il y a des risques. Ce sont la peur des conséquences qui lui font modifier ses comportements.
    Si on ne dit rien, tout ne va donc pas mieux pour autant. Surtout que si l'autre l'apprend, c'est la cata. "tu m'as trompé pendant des années si ça se trouve.." Ca remet en question tout le passé du couple et le trompé relit le couple à la lumière de cette nouvelle info.
    Ok toi tu n'as pas avoué, ça ne s'est pas vu. Mais maintenant très franchement si tout allait bien pourquoi tromper ??? lol

    RépondreSupprimer
  9. bonjour à tous,
    Je viens à vous pour confirmer le dernier commentaire de Vergibération
    Je suis en train de vivre justement ce problème malheureusement j'ai remarqué depuis quelque mois le changement de comportement de mon amie ( au mois juillet ). depuis ce jour j'avais de la colère de la haine envers sa conquète, j'ai pris mes affaires personnels et j'ai quitter le domicile le 27 novembre 2011. Avant et depuis cette date j'ai chercher la vérité dont elle ne voulais pas m'avouée sur ça liaison mais au lieu de me poser les mauvaises questions en voulant cette vérité, j'aurais du me poser la vrai question avant que cela arrive et cette question est "POURQUOI". Pourquoi ce la peut arriver, Pourquoi cela arrive et malheureusement pourquoi celà est arrivée. Le fameux pourquoi etait tout simplement moi, le problème c'était moi, je me suis laisser envahir par les tracas quotidiens. L'argent, sa societe, sa santé, mon travail, les travaux à la maison, les enfants (qui ne sont pas les miens car famille recomposer), etc...
    Malheusement, encore, mon comportement ma détruit, à détruit notre couple, ma famille et plein de chose encore.
    J'étais toujours sur les nerfs, je pété un cable pour un rien, je devenais meme méchand, je pouvais etre un monstre parfois que meme moi je nous pouvais pas me controler. Pourtant il lui a falut beaucoup d'amour, pour moi, pour me supporter ainsi que ses enfants et les miens depuis plusieurs années. Elle me demander de me faire soigner les nerfs, que j'avais besoin d'aide, mais moi tête de con que j'ai ete, je restais sur mon etre sans bouger le petit doigt. Oui maintenant il doit etre trops tard, elle a craqué et je la comprend. Malgres tout l'amour que j'ai pour elle j'ai cru, en fesant plus heures pour plus d'argent, des travaux à la maison mais se que je pas fais c'est lui dire je t'aime lorsqu'elle en avait besoin, je ne l'ai pas soutenue lorsqu'elle en avez besoin, je n'ai pas su etre un bon homme comme il se devait, trop égoïste de ma petite personne je ne me suis pas assez inquiété de sa personne Aujourd'hui, le 24 décembe 2011 je lui ai remis une lettre de 15 pages pas pour renoué les liens pas pour me remettre en couple mais tout simplement lui avoué que je ne mérité pas son Amour après tout se que je lui ai fait subir, avoue que oui j'ai un prblème, oui j'ai besoin de me faire soigner, avoué que tout se qu'elle a subit est de ma faute à cause de mon comportement. Vous savez quoi? BIN j'ai HONTE DE MOI. Oui je l'aime plus que tout au monde Oui c'est la prunelle de mes deux yeux, oui elle me manque oui je suis un vrai connard parce que depuis toute ses année j'ai tout gacher. Jamais je ne l'ai tromper, jamais elle m'a tromper, et poutant maintenant j'ai plus qu'a aimer moitier lien de moi et même si après qu'elle aura lu la lettre que je lui ai remise (si elle en a fait ça lecture) et qu'elle me dit oui à notre couple, je lui devrais respect en refusant tant que je ne m'aurais pas fais soigné. Alors Mesdames et Messieurs si vous aimez vraiement votre moitier vous reagiserez déjà au moment de penser faire un adultère c'est qu'il y a un problème et qu'il est temps de vraiment réagir, une fois l'adultère accompli il certainement trop tard et il faudra en assumer ses actes, ses responsabilités et comme dit Vergibération
    Mais maintenant très franchement si tout allait bien pourquoi tromper ??? lol

    Je m'appelle sebastien j'ai 40 ans et il m'a fallut toutes ses années pour comprendre que j'avais un problème. Je vois ma bien aimée ce soir pas pour faire le reveillon mes parcequ'il faut que l'on se parle c'est elle qui me la demander.
    Mon voeux pour Noël c'est d'avoir tout l'amour et le bonheur que je nai pas su lui donné et je lui souhaite ainsi qu'aux enfants un joyeux Noël
    UN joyeux Noël a tous

    RépondreSupprimer

Stats