mercredi 23 mars 2011

Les fuites nucléaires expliquées aux enfants

Une video Japonaise (mais sous titrée) pour expliquer aux jeunes enfants les problèmes de Fukushima et du nucléaire en général.

Je la trouve très judicieuse et très simple d'approche.





9 commentaires:

  1. Mouais, c'est quand même assez utopiste, "tout ira bien", ils sont bien gentils mais la dédramatisation à outrance ce n'est pas forcément la bonne idée.
    Je ne dit pas qu'il faut alimenter la psychose pour autant, jusque là, c'est quand même prendre les gens -même si c'est adressé à des enfants- pour des crétins.

    (Planquez-vous le nuage arrive MAIS pas de panique c'est sans danger, en théorie, on n'a pas toutes les données pour le confirmer pleinement, c'est une sacrée belle blague.)

    RépondreSupprimer
  2. La vidéo est amusante c'est sur, mais je suis d'accord avec Chucky c'est un peu trop optimiste car en réalité on ne sait ni ce qui va ce passer ni quel impacte cela aura réelement.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne la trouve pas amusant mais adapté à un niveau d'enfant de moins de 6 ans. Quant à l'optimisme, à quoi sert d'être pessimiste ? Cela va t il modifier ce qui s'est passé ? Cela modifier l'impact ? Pourquoi donc présenter le monde d'un façon pessismiste au enfant ? La vie ne doit elle pas être pleine d'espoir ?

    Chucky : sans danger non, mais certainement beaucoup moins d'impact que celui de Tchernobyl... Et puis on a de la "chance" il fait beau donc pas de retombées dues à la pluie comme cela avait été le cas il y a 25 ans. Par contre, il va falloir surveiller toutes les importations japonaises, car vont être (sont déjà !) radioactifs la nourriture, les pièces détachées pour voiture... et les ecpat' qui reviennent en courant !! (d'ailleurs personne ne parle des la radioactivité de ceux qui viennent du Japon alors que la Corée du Sud a trouvé sur des arrivants du Japon un niveau d'irradiation équivalent à un an d'exposition à la radioactivité - sujet tabou !!)

    RépondreSupprimer
  4. Il y a une différence entre l'optimisme façon Candide de Voltaire et le pessimisme de Goethe. Et entre les deux il y a le réalisme, il me parait important d'offrir aux enfants les nuances que comportent le monde dans lequel nous vivons. On ne peut pas vivre avec des lunettes roses sur les yeux sous prétexte que c'est plus "joli", et plein d'espoir (pas pour autant qu'il faut enfiler les lunettes noires ;)).

    Le problème c'est qu'il y a trop d'incertitudes tenant sur ce fameux nuage, d'une part au niveau des teneurs exactes en radioactivité des particules mais également au niveau de sa composition exacte. Les experts eux-mêmes avant n'en avoir qu'une idée approximative, donc pouvoir en conclure que c'est de danger moindre en se basant sur des données incertaines ça me parait un brin... à côté de la plaque et pas franchement rassurant.
    Et puis on nous avait aussi dit en 86 que Tcherno s'arrêterait à la frontière, donc il est vrai que la confiance que l'on peut attribuer dans ces cas-là aux autorités est légèrement affaiblie...

    Effectivement, la France a d'ailleurs déjà annoncé qu'elle comptait dès à présent vérifier systématiquement les importations en provenance du Japon. Par ailleurs, c'est à présent l'eau qui n'est plus considéré comme potable à Tokyo (en plus du lait, des légumes, des poissons et autres), car présentant des taux largement supérieurs à la norme. De quoi franchement être rassurée.

    Bien sûr que le fait de le savoir ne va pas effacer ce qu'il s'est produit ni même changer la situation, et ça ne m'empêchera pas de sortir de chez moi ou autre, simplement prendre les gens pour des imbéciles en leur faisant miroiter de soi-disant conséquences nulles alors qu'ils n'en ont strictement aucune idée, ça me fait sortir de mes gonds ^_^

    RépondreSupprimer
  5. Ben, c'est quoi cette colère ??? lol
    Ce que je veux dire, c'est que de toute façon quelle que soit la réalité, on ne peut rien faire pour ce fameux nuage. L'éruption du Pinatubo a perturbé le climat pour 20 ans et tout le monde s'en fout sans compter toutes les poussières qu'on continue à inspirer... Entre les antibio du poulet, l'excès de sucre et de sel dans la bouffe, les pesticide et fongicides dans les nappes phréatiques, l'acide chlorhydrique des batteries dans le sol, les résidus de benzène dus au brûlage des pneus usagés, des rayonnements dus aux lampes à économie d'énergie, des micros ondes des portables et de la wifi qui nous traversent et j'en passe... je pense franchement que l'impact de la radioactivité japonaise n'est pas le plus impactant.

    Quant aux lunettes roses, le nombre de suicides des enfants ne cessent d'augmenter. Demandons nous pourquoi.

    RépondreSupprimer
  6. Hum.. oui, effectivement, vu comme ça, c'est une autre histoire. Simplement si on raisonne de cette manière c'est assez effroyablement pessimiste, mais c'est vrai "qu'on est plus à ça près".
    Bien que pour ce cas précis c'est plus les japonais qui ont du soucis à se faire en l'occurrence.

    Enfin ce qui est sans doute le plus révoltant c'est l'impuissance de l'Homme pour contrôler la situation. On met au point des systèmes, des technologies, des structures qui finissent par nous péter à la gueule un beau jour. (finalement je suis une foutue utopiste qui croit encore pouvoir changer le monde, comme quoi ^^)

    Peut être parce qu'ils découvrent par eux-même la réalité sans y avoir été préparé ?

    RépondreSupprimer
  7. La jolie carte de l'IRSN sur le taux de radiation selon les pays : (ici la France) http://www.irsn.fr/FR/Documents/france.htm
    Cliquez sur la tache bleue qui concerne les relevés de votre zone.

    RépondreSupprimer
  8. "L'Agence japonaise de la sûreté nucléaire a d'autre part multiplié par deux son estimation de la quantité de particules radioactives émises dans l'atmosphère pendant la première semaine suivant l'accident à Fukushima Daiichi (N°1), le plus grave depuis la catastrophe de Tchernobyl en 1986. Elle pense que 770.000 terabecquerels se sont échappés des réacteurs endommagés et non pas 370.000 terabecquerels comme estimé précédemment."

    Je trouve ça absolument... surprenant, lol.

    RépondreSupprimer
  9. Bof, soyoons fous ! Un peu plus un peu moins....
    Une connaissance devait partir au Japon pour y bosser. Son contact à Tokyo lui a fortement suggéré de rester en France pour... un temps certain.

    RépondreSupprimer

Stats