mercredi 16 mars 2011

Pourquoi nous ne reviendrons pas au franc

Les économistes nous bassinent avec de belles théories mais rien n'est plus simple que la manipulation mentale.
On n'y peut rien, en mathématique une fraction parait toujours plus petite que le nombre qu'elle représente, pourtant c'est la même chose.

Eh bien entre le franc et l'euro, c'est pareil.

Soyons brefs, mais soyons clairs, voici pourquoi nous ne reviendrons pas au franc.

Désignation               1999       2000
                              (francs)   (euros)

1 café en terrasse       2,50        1,00
1 litre d'essence         5,50        1,10
1 baguette de pain     0,95        0,50
4 yaourts aux fruits    2,50        1,00
1 kilo de boeuf         39,95        7,50
1 paquet de café        3,50        1,25
péage jusqu'à Nice    45,00     15,00
1 glace 2 boules        1,60        1,00


En 2011, que sont devenus ces chiffres ? Et si on les convertissait en francs ? (du coup les colonnes sont inversées). J'arrondis à un taux de 1 euro = 6,56 francs

                               euros           francs

1 café en terrasse       2,50           16,40
1 litre d'essence         1,60           10,49
1 baguette pain         0,95             6,23
4 yaourts fruits          2,50           16,40
1 kilo de boeuf        30,00          196,80
1 paquet de café        3,70           24,27
péage jusqu'à Nice   71,80          471,00
1 glace 2 boules        2,60            17,05
Vous remarquerez qu'en 10 ans (mais en fait depuis 2002) les prix en euros sont devenus les mêmes que les anciens prix en francs. 
Les prix ont donc été multipliés entre 6 et 10 fois.

Psychologiquement, beaucoup de personnes se sont fait avoir les deux premières années de l'euros parce que les prix paraissaient diviser par 6. Du coup, tout semblait moins cher. Illusion perceptive.
A l'inverse si on devait reconvertir aujourd'hui en francs, tout paraitrait extrêmement cher (ce qui est une réalité) et donc en dehors des bien de consommation nécessaires plus personne ne consommerait tellement la population serait outrée de tels prix.

Salaire moyen en France en 1999 : 9000 francs (soit 1371,95 euros)
Salaire moyen en France en 2011 : 2000 euros (soit 13120 francs)
Le salaire moyen a été multiplié par 1,45.


L'illusion perceptive de la baisse des prix lors du passage à l'Euro a permis les augmentations assez brutales des prix. Refaire le chemin inverse au bout de plus de 10 ans, donnerait l'impression d'une augmentation des prix, même si la conversion était restée la même. On comprend pourquoi malgré la faillite économique de l'Europe et surtout de la France, rien ne sera fait pour rebasculer en francs. Ce serait trop mettre en avant les augmentations drastiques qui ont eu lieu ces dernières années.

Voila comment la psychologie permet l'installation et le maintien d'un système économique non équitable.
D'autres prix à proposer pour comparer ?

8 commentaires:

  1. Vous le prenez où votre café en terrasse OO ? 2 euros 50 ? Whaou, ça me parait quand même pas mal excessif, mais ça doit dépendre des villes après tout.
    Dans la mienne c'est 1 euros 50, sensiblement variable selon les bars et je trouve ça déjà sacrément cher pour de la flotte et des graines.
    Je ne me souviens pas trop des francs (trop jeune lol) mais c'est certain que l'augmentation a été perceptible.
    Avec le passage à l'euro j'ai surtout été marqué par l'inutilité des pièces de 1 et 2 centimes, même si les commerçants adooorent mettre des 3.99 ou 7,99, histoire que dans l'esprit du consommateur il s'arrête au premier chiffre, donnant l'illusion que c'est moins cher, enfin je m'exprime mal, mais surtout l'impression qu'au final on se fait bien entuber par le système.
    Et ça ne va pas s'arranger avec les hausses attendues en ce qui concernent les matières premières style farine, blé, café, huile, qu'on retrouve basiquement dans presque tout les produits transformés.
    En tout cas la comparaison des écarts relevés reste impressionnant !

    RépondreSupprimer
  2. Chucky : à Paris, compter environ 2,50 € pour un café à une terrasse quelconque (mais entre 1,10 et 1,50 au comptoir). Ca peut monter jusqu'à 3,80 dans les grands quartiers et même 5 € sur les Champs Elysées ou dans les hôtels étoilés (et sans les mignardises !). il faut savoir qu'un café toutes charges fixes comprises revient à 0,10 €.

    Il est évident que les pièces de 1 et 2 centimes sont amenées à disparaître.
    Au début les prix en 99 avaient été abandonnés car on pensait que ça ne fonctionnerait pas avec l'€. Mais l'esprit est ainsi fait qu'il se fait toujours avoir par les recettes les plus simples... De toute façon normalement l'€ devrait s'afficher avec 3 décimales (ça le fait sur l'essence à 1,499 du litre par ex.)...

    Ce qu'il y a d'étrange avec l'économie c'est que lorsque le prix des matières premières augmentent les prix augmentent. Mais lorsque les prix des matières premières diminuent les baisses ne sont pas répercutés sur le prix à la consommation. Ainsi le prix de la farine est descendu bien plus bas qu'avant la dernière hausse de 2008 ou 9, je ne sais plus, mais le prix du pain n'a pas baissé. Bien au contraire... Idem pour l'essence où on tente de nous faire croire en France que ce sont les difficultés dans lespays du Maghreb qui produisent cette augmentation alors qu'il n'en n'est rien puisque nous ne nous fournissons pas chez eux !
    Par contre, le chocolat va augmenté ! Faites des réserves avant Noël !

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de découvrir que le prix variait selon si on prends son café au comptoir ou en terrasse lol. Bref du coup chiffre faussé, 1euros50 c'est au comptoir, faudra que je vois pour en terrasse mais ça ne doit pas excéder les 2euros.
    C'est vrai qu'à Paris... ça explique mieux les prix exorbitants.

    Eh, il y a Pâques avant Noël pour le chocolat ;)

    RépondreSupprimer
  4. Ton interprêtation est trop limitée: en effet il parait aujourd'hui inconcevable de revenir au franc mais il faut arrêter de ne penser que de façon interne mais bien replacer la monnaie franc dans le monde de 2011. Apres la crise tous les pays européens sont fragilisés et se serait mettre en difficulté majeure la France par rapport aux autres pays que de rétablir le franc notamment en ce qui concerne les achats extérieurs
    De plus il faut bien prendre en considération l'inflation: je doute que les prix qui sont affichés dans l'article soient uniquement dûs au passage à l'euro et que l'inflation y a une part importante aussi.
    Malgré tout je suis bien d'accord pour dire que si on faisait véritablement le calcul de ce que l'on achète et de leur coût on acheterait plus grand chose :S
    A bientôt sur ton blog :)

    RépondreSupprimer
  5. Anne So : heureusement que mon interprétation est limitée ! Je suis psy pas économiste. Je m'intéresse aux raisons psychologiques sous-jacentes (notions de perception).
    Mais en ce qui concerne les achats extérieurs nous sommes de toute façon mal placés du fait de la parité euro/dollar. N'oublions pas non plus que nous sommes passés à l'euro de façon forcée, le referundum a donné le "non" majo il a fallut voter en douce le texte. L'Euro a été fait pour unir les pays contre le dollar rien d'autre. Nous l'avons tellement bien contré d'ailleurs que plus grand chose de ce qui vient des pays européens n'est achetable (à par les Rafales par Khadafi).
    L'inflation ? Mais inflation veut dire perte de pouvoir d'achat du fait de l'augmentation des prix. Lorsque le salaire moyen croit de 1,5 % en 10 ans et les prix à la consommation de 10 % sur la même période il y a inflation. L'inflation est une conséquence par une cause.

    RépondreSupprimer
  6. En gros ça peut être possible, car l'UE a beaucoup de problèmes fiscales et on ne sait pas comment ça va se dérouler en future proche. Ca se trouve que la zone de l'Euro ou même l'UE va cesser d'exister vers 2020. Ce n'est pas seulement moi qui pense comme ça, il y a aussi plusieurs prévisions (forecasts) du CIA, CFR, STRATFOR etc. Alors c'est bien possible que vers 2020 la France aura le vieux bon franc :) Salutations de l'Ukraine.

    RépondreSupprimer
  7. Proof : on a vraiment pensé que suite à la Grèce, la France allait sortir de l'Europe et très franchement le "peuple" était pour car composé encore majoritairement de personnes ayant connus le franc et donc pouvant faire des comparaisons économiques.
    Merci de ce contact si lointain, ça me fait très plaisir !

    RépondreSupprimer
  8. Nous lisons votre blog souvent. Merci pour le maintenir. Si vous voulez, vous pouvez voir mon blog aussi www.info-news.com.ua il est disponible en français aussi.

    RépondreSupprimer

Stats