dimanche 24 avril 2011

Drame de Nantes (2)

Ajout du 23 avril :

On sait désormais que la femme et les 4 enfants ont été tués par une carabine 22 LR avec silencieux.
Il a été 5 fois au stand de tir pour s'entraîner en 1 semaine.
Le père a acheté des sacs de toile, de la chaux, un diable,... quelques jours avant.
Les corps ont été mis dans des toiles de jutes avant d'être recouverts de chaux puis enterrés sous la terrasse de la maison.
Le père a une dette de 50 000 €.

Le 22 LR est une plutôt un calibre de tir de stand. Il est précis, peu bruyant mais fait aussi peu de dégât à longue distance. A courte distance ça a l'intéret de ne pas défigurer la personne touchée puisque le trou d'entrée sera à peine perceptible. Cela fait un peu de dégâts à l'intérieur de la tête mais souvent la balle ne ressort pas. Les personnes tirées à bout portant ne meurrent pas à tous les coups. Le 22 LR est donc un calibre facile à obtenir mais risqué quant à la "fiabilité" du résultat. Ce qui pourrait expliquer le fait d'avoir tiré plusieurs fois sur certains corps. Ce ne serait donc pas un accès de colère mais bien un besoin d'obtenir -enfin- un décès, certaines personnes étant extrêmement "coriaces".

S'entraîner au stand de tir ? Oui mais pourquoi ? Il y a une sacrée différence entre tirer à 25 m et tirer à bout portant. S'il s'agissait d'apprendre à se servir du 22 LR, 1 séance suffisait. S'agissait il de ne pas éveiller les soupçons ? Ou plutôt d'apprendre aussi aux enfants comment s'en servir ? (pour se protéger ?).

Le fait que le père se soit fait une sortie chez Leroy Merlin n'a rien de représentatif, malgré ce que voudrait bien en dire la police. Il est évident que si on devait aller fouiller sous toutes les terrasses de ceux qui achètent de la chaux et de la toile de jute, on perquisitionnerait chez pas mal de poseurs de carrelage ou de mosaïstes. Donc ce n'est certainement pas ces achats qui ont mis la puce à l'oreille des forces de l'ordre.

Les corps ont été d'abord mis dans des sacs. Pourquoi donc ne pas les enterrer tels quels ? Au premier abord, on peut se dire que le fait de les mettre dans un sac permet de ne pas les voir, de ne pas voir leur regard puis de ne pas salir avec la terre. C'est assez classique et ça collerait au premier abord avec l'utilisation du 22 LR qui ne défigure pas. Mais bon, certains corps ont reçus plusieurs balles avec perte de sang. Ce qui n'a rien de propre ou de "beau". Les sacs peuvent être un moyen de ne pas se salir en manipulant les corps.
La chaux montre une méconnaissance complète de la décomposition et de l'effet de la chaux.
De plus la toile de jute ne peut que ralentir l'effet sur les corps.

Il y a donc beaucoup d'erreurs dans tout cela.
On aurait pu penser au début à une vengeance, un "truc" de mafia russe. si si.
Mais il est évident qu'on n'a pas affaire à un ou des professionnels. Trop d'erreurs, trop de méconnaissances, trop de maladresses.

Un tueur n'utiliserait un 22 LR avec lequel il est difficile de tuer quelqu'un, encore plus 5 personnes.
Il n'utiliserait pas de la chaux qui ne décompose que dans certaines conditions et encore très lentement et difficilement. Il a trop regardé les experts, c'est pas possible.

Le fait qu'il doivent 50 000 € peut être une piste.
Soit il vit une double vie dans laquelle il faisait croire qu'il avait des revenus ou un certain train de vie à sa famille et en fait la vérité était en train de le rattraper. Il ne fallait pas que la famille sache et il a préféré les tuer plutôt que de les confronter au déshonneur ("suicide altruiste).
Soit il y a un danger connu de tous (d'où le fait que les gamins se soient formés au tir) et que confronté à ce danger un choix ait été pris.
Rien ne dit d'ailleurs que ce n'est pas la mère qui a tué les enfants, puis le père qui ait tué la mère et qu'il s'est retrouvé dans l'impossibilité de se suicider. Déshonneur collectif ? Peur ?

On peut se demander, à la vue des photos, si tous les enfants sont bien du même père ou des parents.

Pourquoi donc aller dans un hôtel de luxe après tout ça ?
Parce que c'est là qu'on le cherchera le moins. Ca n'a qu'un inconvénient, ça coûte cher, d'où le fait de ne pas y rester.
Il semble exister de toute évidence une planification. Mais pas nécessairement celle du massacre de la famille mais d'une volonté de se couper des liens quotidiens et de disparaître.
On pourrait penser à un délire. En tout cas pas de schizophrénie, elle serait déjà présente depuis environ 15 ans. Une possible bouffée délirante, mais suite à un stress important puisqu'on l'a vu, il existe une planification sur un moyen terme.

En tout cas, malgré ce que semblent vouloir laisser suggérer les médias qui désignent parfois facilement, rien ne démontre pour l'instant que le père soit le meurtrier. D'ailleurs la police ne s'y trompe pas puisqu'elle le recherche pour "témoignage".

Ajout de dernière minute :

La lettre à la "maîtresse" ne démontre rien pour l'instant. Il n'est pas rare que dans une séparation difficile les menaces existent dans un ancien couple. Si la dame craint aujourd'hui pour sa vie, c'est rétrospectivement en prenant connaissance de ce qui s'est passé au domicile conjugale. Et si violences entre amants il y avaient, cela n'a pas de lien direct obligatoire avec le fait de tuer sa famille.


A suivre samedi 30/04 matin ICI...

2 commentaires:

  1. Attention,il y a un Gus qui marche sur tes plates-bandes !

    http://www.20minutes.fr/article/712901/societe-tuerie-nantes-profil-psychologique-xavier-dupont-ligonnes

    RépondreSupprimer
  2. Merci du lien. Pas regardé, mais difficile de lutter contre Coutanceau qui demeure une pointure.. dans le domaine des crimes sexuels !!

    RépondreSupprimer

Stats