jeudi 28 avril 2011

Lait "contaminé" à la mélanine en Chine

Synutra est la plus grosse entreprise de production de produits de nutrition pour bébés.
Elle produit des laits en poudre et des compléments alimentaires ("bouillies") distribuée sur plus de 30 régions en Chine.
Ces managers ont fait dans leur majorité leurs études commerciales aux Etats-Unis.
Cette entreprise est connue pour la fiabilité de ses produits auxquels les clients font une confiance aveugle.
Côtée au Nasdaq, cette entreprise voyait ses bénéfices en accroissement exponentiel.

En 2008, première crise du lait "contaminé" à la mélanine. Synutra est impliquée ainsi qu'une autre entreprise (Yili).

Octobre 2010, une enquête va démontrer que ce sont les employés d'un concurrent qui ont fait courir une rumeur afin de tenter de prendre le marché du lait en poudre. Cette entreprise concurrente aurait même été jusqu'à payer certains employés pour qu'ils laissent des commentaires négatifs et affolant sur des forums internet.

Mais bien avant les résultats de l'enquête, très vite, l'entreprise se veut rassurante et les bénéfices remontent rapidement pour retrouver leur expansion moins de 24 mois plus tard.
En décembre 2010, Synutra obtient le renouvellement des tous ses agréments de production avec même la reconnaissance de la garantie de qualité des produits mis sur le marché.

Pourtant il y a bien une réalité :
6 bébés décédés et plus de 300 000 victimes d'empoisonnement.
Alors ?

En février 2011, Synutra vient visiter Carhaix, ville de France (dans le Finistère), en vue d'y implanter une usine de production de lait infantile sur une surface de 20 ha. Il s'agit de construire et mettre en fonctionnement sous deux ans de deux tours de séchage pour transformer les excédents de lait. La région se frotte les mains car il s'agirait de créer au moins une centaine d'emplois. Et toute une communication se met en place face à l'irréprochabilité de la qualité des produits. Tout fini bien.

Pourtant, en Chine ce mois-ci, du lait contaminé aux nitrites à fait surface.
L'enquête vient de montrer que ces nitrites avaient été ajoutés intentionnellement par deux personnes afin de mettre l'entreprise productrice de lait en difficulté. Encore une sombre histoire commerciale. Ayant obtenu peu de résultats la première, ils ont réitéré leur geste quelques jours plus tard, causant la mort de 3 jeunes enfants et l'empoisonnement d'une quarantaine de personnes.

Il y a quelques jours, 26 tonnes de lait en poudre contaminé à la mélanine ont été découvertes chez un fabricants de crême glacée.
Ce lait est issu d'un entreprise implantée régionalement et qui vendait son lait à très bas prix. 


En avril 2011, seules 55 % des entreprises laitières ont ré-obtenu leur licence de production, les autres étant jugées non fiables quant à la qualité et la sécurité des produits (telle que la possibilité de détection d'additifs non désirables).



2 commentaires:

  1. Comme quoi rien de mieux que le lait maternel :p Au moins pas de soucis, du moins si on ne contamine pas son propre lait avec des toxiques.

    RépondreSupprimer
  2. Les gens sont fous! (pas au sens clinique du terme)
    Même en voyant les dégâts que cela cause, ils réitèrent leur geste. (En tout cas, ça semble révélateur d'une certaine pathologie...)

    Et puis, "Qu'est-ce que la vie de centaines de nouveaux-nés face à mon profit personnel?" (ironie)
    À force d'affaires telles que celle-là, on en arrive à un monde rempli de défiance. =/

    RépondreSupprimer

Stats