vendredi 17 juin 2011

Quel est ce film - 3

C'est donc décidé.
Le mercredi c'est ciné-quiz.
(enfin, jusqu'au prochain changement).

Alors aujourd'hui ça se corse un peu.
Et non, dans la phrase précédente aucun indice.
En fait, si vous êtes un peu cinéphile, ça devriez vous écrier "bon dieu, mais c'est bien sûr.... !" tel Raymond Souplex découvrant le coupable.
(hein, qui ça ? Raymond Souplex ? Fais recherche sur web et toi savoir).



 Et non, pas de personnage... et pour cause !


Comme toujours : titre, année, acteurs principaux... si vous vous en souvenez.
Ne trichez pas ! (et pour répondre en aparté, oui il existe une façon de trouver l'origine de certaines photos, mais là, bon comment dire, si on veut, c'est pas bien dur...)

Résultats vendredi soir (non, je n'aurais pas la patience d'attendre jusqu'à samedi)
Amusez vous bien !



Vous avez été nombreux à flancher !
En effet, c'est une image tirée de "l'assassion habite au 21".
Le thème en est que de multiples meurtres sont perpétrés en ville toujours signés "M. Durand". Un inspecteur, flanqué de son insupportable fiancée, vont être menés à enquêter au sein de la Pension Les Mimosas afin de démasquer le coupable parmi une floppée de suspect.
Le coupable sera difficile à cerner, car en fait il y a 3 assassins, agissant chacun leur tour.

C'est un fim de 1942 avec dans le rôle de l'inspecteur Wens, Pierre Fresnay. Dans le rôle de Mila, l'enquiquineuse ; Suzy Delaire et nos 3 assassins : Jean Tissier (Lala Poor), Noel Roquevert (Linz) et Raymond Buissières (Turlot).

C'est le premier film de Clouzot et le suspens tient jusqu'à la fin du film.

Ooops, j'ai oublié "l'extrait" :



(si vous n'avez pas de son, touchez un peu le curseur son et hop ! magie, y a du bruit !)

4 commentaires:

  1. Celui-là, je suis sûre.
    Policier de clouzot : "L'assassin habite au 21". Avec Pierre Fresnay dans les années 40.

    Léa

    RépondreSupprimer
  2. Yes !!!
    Facile sur ce coup-là !

    Le film, c'est : L'assassin habite au 21, de HG Clouzot, avec Pierre Fresnay.
    L'année ? Durant la 2ème guerre, mais précisément, je ne sais pas.

    Et bien sur, c'est tiré du roman éponyme de Steegman (auteur entre autres du magnifique "l'assassin meurt à 5 heures")

    Pour le 21, c'est le 21 avenue Junot sur la butte Montmartre.

    Pour la question subsidiaire, Raymond souplex était l'acteur dans les 5 dernières minutes, avant Jacques Debary.

    Je gagne quoi, dis ???

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi pas le gros plan de la narine de Jack Elam dans "Il était une fois dans l'Ouest", tant qu'on y est ?

    C'est peut-être une fausse piste, mais je vote pour "l'assassin habite au 21", de Clouzot.

    Et la photo est très belle.

    RépondreSupprimer
  4. Nakito : réponse tardive mais tu gagnes ma considération.

    Zygielle : l'histoire du super gros plan, je vais y penser. Et ce sera de ta faute !! lol

    RépondreSupprimer

Stats