mardi 18 octobre 2011

Autoportrait photographique

Cette semaine, avec la finalité de l'organisation du colloque, ça va être léger léger ici.
Alors pour vous faire passer agréablement le temps, j'ai décidé de vous faire partager des photos vues sur d'autres site.

Laissez vos commentaires surtout, je passerai les lire et y répondre rapidement.

Aujourd'hui je vous propose une photo qui est un autoportrait d'une modernité étonnante :



Le visage et le regard m'ont scotché. J'ai cru à un montage photographique, mais non.

Cette photo date de 1839.

Vous avez bien lu.
Il s'agit de Robert Cornelius, inventeur en photographie "rapide".
Ce que vous voyez c'est le premier portrait et autoportrait pris en quelques minutes de pose (jusqu'alors et 6 mois avant seulement Hippolyte Bayard avait pris le premier autoportrait en posant plus d'une heure !).

A votre avis il nous fait un doigt d'honneur sur la tof ?

4 commentaires:

  1. Bel homme ! Un visage très moderne, c'est étonnant. Ça me scotche aussi.

    RépondreSupprimer
  2. D'accord avec toi, il émet un sacré "magnétisme".

    RépondreSupprimer
  3. Il me fait l'effet d'un fou furieux, sans aller jusque là il y a quelque chose qui me vraiment mal à l'aise dans son regard. Sinon au delà de ça, la photographie est superbe et... je ne pense pas que ce soit un doigt d'honner.

    RépondreSupprimer
  4. Aaaahh, merci Jigsaw. Oui oui oui. Il y a quelque chose d'étrange dans cette photo. Difficile à dire si cela repose sur quelque chose de réel car nous regardons ce portrait avec notre regard actuel. Mais la pose a duré quelques minutes. Il y a pose donc. Certes il ne savait pas que sa photo passerait les siècles, mais lorsqu'on se photographie on se met en scène. Or on a plus l'impression de voir un reflet dans un miroir, le reflet d'une personne qui s'admire, qui se met en scène dans une pose narcissique voire agressive. Je trouve ce type très beau mais je n'aurai pas aimé le croiser dans une ruelle sombre.

    RépondreSupprimer

Stats