lundi 10 octobre 2011

le Rebirth ("rebirthing" ou "renaissance")

Aussi appelé "respiration consciente" le rebirth est un principe de thérapie (et non de psychothérapie) pour aller vers un mieux être.... à la base.

Le père du Rebirth en est Léonard Orr. Dans les années 70, ce terme désignait une technique de revécus de naissance et de libération de mémoires en relation avec la naissance. Il expérimenta d'abord sa pratique dans l'eau (chaude et froide) et étudia les réactions de son corps. Puis il passa à une expérimentation "à sec" et constata les mêmes effets.



En fait, la technique repose sur le fait d'installer un certain type de respiration sur des cycles. Je vous livre une explication tirée d'un site de respiration consciente : "Depuis votre naissance, vous avez respiré seule. Peut-être, par le fait même que vous soyez présente à cette conférence, êtes-vous consciente que votre respiration pourrait être plus ample, plus ouverte, plus vivante. Peut-être, si vous regardez en arrière, êtes-vous consciente de cela depuis longtemps déjà… et alors, pourquoi cela n’a-t-il pas changé? En respirant avec un praticien, vous vous rendez compte à quel point vous avez soif de bien respirer. Pourquoi votre respiration, alors que vous pouvez agir sur elle à volonté, ne vous «obéit»-elle pas? C’est parce qu’elle n’est qu’à la surface d’un monde profond qui est votre inconscient. Elle est immédiatement et directement reliée à votre inconscient. Et c’est lui le maître. Mais en libérant votre respiration, immédiatement et directement, vous libérez votre inconscient. C’est pour cela que toutes les techniques travaillant sur le conscient, la pensée positive et la motivation n’agissent qu’en surface, comme une couche de peinture sur la rouille."

On le voit dans cette définition, le rebirth n'est pas une psychothérapie mais pourtant le but est de faire remonter l'insconcient.
Le but de cette pratique est de régresser. Revenir comme son nom l'indique à la naissance pour renaître nouveau et bien.
Mais pour renaître, il faut revenir en arrière. Loin. Très loin. A la naissance.

Le rebirth est une technique très complexe qui nécessite un thérapie très expérimenté qui saura "faire revenir" son patient dans le "temps présent".

C'est du coup une technique forte, mais dangereuse.

Il y a eu des cas de débordements, car le rebirth a parfois été pris au pied de la lettre : faire renaître.
Donc revenir avant la naissance, s'extirper de l'uterus pour naître de nouveau. Je vous parlerai dans le prochain article d'un cas particulier. 

J'ai rencontré dans ma vie une personne qui était passé par le rebirth. C'était une jeune femme issue d'une famille difficile, beaucoup de violences. Elle n'allait pas bien et sa psychothérapeute lui a propose le rebirth. Elle lui a donc proposé plusieurs séances. Après avoir testé les techniques de respiration sur quelques séances, elle lui l'a mis en situation de régression. Enfermée dans une couverture, symbolique de l'utérus maternelle, elle devait en sortir tout en appliquant les techniques de respiration apprise. Il fallait que ce soit difficile car il faut être motivée, vouloir vraiment renaître. Ca été difficile. Très. Lorsqu'elle est sortie enfin, elle avait régressé il est vrai. Sa psy a paniqué car elle n'avait jamais été confrontée à une vraie régression. Elle a tenté de la ramener à l'âge adulte, mais elle n'a pas su et puis c'était la fin de la séance.  Il y a eu procès par les parents. La psy a reconnu qu'elle ne savait pas faire "revenir". Cette jeune femme, qui ne l'est plus tant aujourd'hui, est restée "bloquée" à l'âge de 6 ans. Diagnostiquée ensuite psychotique.
Normalement, le rebirthing ne doit pas donner lieu à ce type de pratiques. Cela doit se limiter aux techniques de respiration et souvent liées à des séances de méditation ou de yoga afin de réapprendre à respirer. C'est donc adapté aux femmes enceintes, aux sportifs, aux personnes qui se sentent "à l'étroit" dans leur corps... et aux écolo car l'idéal pour bien respirer est de ne pas vivre en ville !

C'est une thérapie intéressante lorsqu'elle est pratiquée avec quelqu'un d'expérimenté. Après tout, lorsque vous ressentez une émotion, cela modifie votre respiration. Et bien en modifiant votre respiration, vous générez des émotions et donc des remontées de souvenirs ou de refoulements. Il faut donc un praticien qui sache gérer et contrôler votre respiration et qui sache aussi gérer l'inconscient du patient. 

Une séance dure environ 2 h durant laquelle le patient ressent son corps, mais aussi certaines émotions et certains souvenirs. Le dernier temps de la séance sert à "intégrer" ces émotions et ces souvenirs. Le patient quitte sa séance avec des exercices de pensées créatrice à effectuer chez lui.


 

3 commentaires:

  1. Je suis sceptique, je trouve cette thérapie complètement "perchée", en fait j'ai plus l'impression à la lecture que la thérapie "fonctionne" sur certains grâce à un magnifique effet placebo. Un peu la même chose pour la méditation pleine-conscience, mon psy est un fervent adepte et tente toujours de m'amadouer à coup d'encens et de paroles hypnotisantes, et sincèrement tout ces trucs de respiration je ne vois pas en quoi ça peut aider en profondeur. A détendre, prendre conscience de son corps et tout ce qu'on veut ok, mais de là à libérer l'inconscient ça me semble assez farfelu.

    RépondreSupprimer
  2. Flippant le coup du "je-suis-resté-bloqué" :S Personnellement, j'aurais trop peur pour avoir recours à une telle technique...

    En tout cas, l'esprit humaine n'aura jamais fini de m'étonner.

    By the way, superbe image :)

    RépondreSupprimer
  3. Quelqu'un avait poser une question sur la méditation nyingpa quelque part... Je retrouve plus.

    RépondreSupprimer

Stats