mercredi 23 novembre 2011

Quel est ce film - 26

Allez cette semaine, je fais TRES facile. S'il fallait un indice, je dirai... qu'il pleuvait !


Acteurs, année, titre.

_____________________________


Il s'agissait de "Chantons sous la pluie" (singin' in the rain) de Stanley Donen, film de 1952 avec Gene kelly, Donald O'Connor, Debbie Reinolds, Jean Hagen...

Dans la fin des années 20, un couple d'acteurs de films muets va se retrouver confrontés au parlant. Autant l'acteur passe bien, autant l'actrice a une voix catastrophique, aigüe et nasillarde. Il faudra la doubler mais aussi modifier le synopsis de leur prochain film pour en faire un film musical. Mais ne faudrait-il pas trouver une autre voix à l'héroïne du film ?

Le scénario du film est surtout l'occasion d'aligner les numéros de chant et danse, dont Gene Kelly, son sourire perpétuel aux lèvres, laisse toujours penser que la danse est un art facile. Pas de plans de 10 secondes, comme on sait le faire aujourd'hui, mais parfois des plans de plus de 3 minutes pendant lesquelles les acteurs virevoltent en rythme et avec ensemble. Beaucoup d'humour, de la bonne humeur tout le long du film et un happy end.

Gene kelly, avait commencé sa carrière à Halloywood 10 ans plus tôt. Il sortait du succès d'un Américain à Paris mais après Chantons sous la pluie, une dispute avec Stanley Donen (qui fut d'abord un collaborateur de Kelly avant de devenir producteur) lui fit entamer le déclin de sa carrière. Donald O'Connor, ancien acrobate, montre qu'il est capable d'être au niveau de Gene Kelly, mais ce fut malheureusement le seul fim dans lequel il pu vraiment faire preuve de ses compétences scéniques. Debbie Reynolds, du haut de ses 19 ans arrivait déjà à son statut de star (dans la vie elle deviendra la mère de Carrie Fisher, la future princesse Leïa) et Jean Hagen, à la déjà longue carrière mais peu connue du grand public (et qui est la mère de la chanteuse punk Nina Hagen)..



Un extrait (spécial Zygielle) :

3 commentaires:

  1. Trop facile, c'est vrai !
    Vous me faites rire, vous me faites rire... (tralala)

    RépondreSupprimer
  2. Make'em laugh, make'em laugh, don't you know everyone wants to laugh ?

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour l'extrait ! ;)
    J'adore aussi la scène de la leçon de diction.
    Bon, en fait, je le connais par coeur, ce film, le seul que j'aie en DVD version luxe, et il me fait toujours autant rire. C'est mieux que du Prozac, moi je vous le dis.

    RépondreSupprimer

Stats