jeudi 1 décembre 2011

Les fleurs de Bach

Je dois toujours faire mon article sur l'homéopathie mais comme ça sera long à écrire, j'avoue que depuis plus d'un an j'ai la flemme.

Alors aujourd'hui j'en m'en prends aux Fleurs de Bach.

J'ai mis longtemps avant de comprendre ce que c'était que les Fleurs de Bach. Mais internet est arrivé un jour et là j'ai enfin compris ce que c'était.

Alors en fait il s'agit de liquides aux fleurs censés rétablir l'équilibre émotionnel. 

Alors il faut savoir que sur le principe, moi, vous, tout le monde peut fabriquer de tels liquides. C'est très simple, il suffit de prendre des fleurs (en bon état) et de soit les laisser tremper dans  de l'eau de source pendant 3 heures au soleil soit de les faire bouillir dans de l'eau pendant 30 minutes. Puis filtré, vous en versez quelques gouttes dans du Cognac et vous secouez pendant quelques temps. Le liquide ainsi obtenu peut être ingéré (pas tout non, l'alcool est néfaste pour la santé il parait). Nous ne sommes pas très éloigné de l'homéopathie.

Bach (qui n'a rien à voir avec le compositeur), dans les années 20, testait ses plantes en en mangeant les pétales. Ce qui, rien qu'à l'odorat et au goût, lui permettait de savoir sur quoi cela agissait. Il me faut bien avouer que sniffer des fleurs odorantes est plutôt agréable (sauf lorsqu'on est dépressif) et que j'aime bien manger des fleurs parce qu'elles ont un goût inhabituels. Mais j'ai eu beau bouffer toute une poignée de bourrache, à part l'envie de m'en avaler d'autres, je n'ai pas senti d'action particulière (l'addiction à la bourrache serait-elle un signe ?).

Bref, Bach décidait selon le goût des fleurs des effets de celles-ci sur l'émotionnel. Il décida sur le même principe des mélanges floraux selon le principe de l'époque de "force vitale", le parfum de la fleur étant son "âme" qui s'évaporerait dans l'air.

Depuis l'appellation "Fleurs de Bach" existe toujours et des liquides pour soutenir les aspect émotionnels de chacun sont en vente libre.  Ainsi si vous êtes trop protectrice madame, vous souffrez aussi certainement du fait de ce trouble dans votre équilibre émotionnel, de toux et/ou de troubles urinaires. Vous boirez donc quelques gouttes de l'elixir de Chicorée afin de rétablir votre équilibre émotionnel et vous fera cesser toute somatisation. Monsieur, vous êtes un vilain égocentrique. Vous souffrez donc d'hypertension et d'angines à répétition ? Vite de la bruyère. Sachez que l'eau de Roche (qui n'est que l'eau de source sans fleur) vous permettra de mettre fin à des préoccupations excessives.

Bon, plus sérieusement, depuis 2002 plusieurs chercheurs se sont penchés sur les effets des fleurs de Bach.
Les conclusions ? En gros "l'hypothèse que les fleurs de Bach auraient un effet supérieur à l'effet placébo n'est pas soutenue par les résultats". Bref, les fleurs du Bach ne sont pas plus efficaces que le placebo, c'est à dire 40 % d'effet en avalant rien.

Depuis quelques petits malins ont repris le principe en y ajoutant d'autres plantes, d'autres émotions. Dans tous les cas, ce type de produits trouvent preneurs auprès de personnes sensibles au fait que les médicaments (traitement allopathique) sont chimiques et donc catastrophiques pour le corps. De même qu'on ne s'occuperait que des symptômes et pas des causes des maladies. Sans compter la raisonnance avec les fidèles naturopathes qui ne croient qu'au vertus naturelles et aux effets du psychisme (sans doute, mais expliquez à E. coli que son inexistence n'est qu'un fait de l'esprit).

Bon, vous aurez compris ce que j'en pense et pour ceux qui seraient du même avis, je vous propose de lire un complément sur le site pseudo sciences.
1 granule = 2 gouttes. 
Mais à quand la même formule pour le Whisky 20 ans d'âge ?

8 commentaires:

  1. Je cotoies sur le net des personnes qui ne jurent que par cela.Bon à la base pourquoi pas peut-être qu'effectivement ça a une action similaire à l'homéopathie et je suis convaincue par l'homéopathie. Là ou j'ai plus de mal c'est lorsque certain assurent que les spécialistes voient le flacon qui va convenir simplement en approchant les flacons un à un et en choisissant celui qui aura fait "réagir".
    Personnelement je préfère enrichir un fabriquant de chocolat, mais il en faut pour tous les gouts.

    RépondreSupprimer
  2. Tsss qu’est-ce que tu peux être médisante ! Moi aussi j’utilise les plantes pour me soigner, e.a. les pommes et/ou le raisin (rouge). Je centrifuge. J’ajoute parfois du sucre. Je laisse « reposer » pendant quelques temps (jusqu'à ce que ça ne fasse plus de bulle), et ensuite, je « traite par le feu ». J’obtiens ainsi un élixir tout à fait polyvalent. Le caractère ésotérique de ma formule ne t’aura pas échappé, puisque les quatre éléments s’y retrouvent : « la terre » (le fruit), « l’eau » (le jus), « l’air » (les bulles) et pour finir le feu.

    RépondreSupprimer
  3. Tsss qu’est-ce que tu peux être médisante ! Moi aussi j’utilise les plantes pour me soigner, e.a. les pommes et/ou le raisin (rouge). Je centrifuge. J’ajoute parfois du sucre. Je laisse « reposer » pendant quelques temps (jusqu'à ce que ça ne fasse plus de bulle), et ensuite, je « traite par le feu ». J’obtiens ainsi un élixir tout à fait polyvalent. Le caractère ésotérique de ma formule ne t’aura pas échappé, puisque les quatre éléments s’y retrouvent : « la terre » (le fruit), « l’eau » (le jus), « l’air » (les bulles) et pour finir le feu.

    RépondreSupprimer
  4. Alexis : mais moi j'aime bien le jus de pomme avec des bulles !! <%-0 (y'a d'la pomme... Y'en a aussi).

    Cleanette : l'homéo il faut absolument que je m'y mette, enfin à l'écriture de l'article plutôt !!

    RépondreSupprimer
  5. Ahh l'homéopathie. Non, je suis assez sceptique là-dessus. Pourtant le pouvoir des plantes n'est plus à démontrer, après tout c'est bien la nature qui donne la morphine.
    En ce qui concerne l'homéopathie, disons que je pense que ce qui agit réellement c'est l'effet placebo, ce qui n'est pas rien au final mais ça reste très "mignon", "enfantin", prendre des petites granules par dizaine et hop on prévient le rhume hivernal, sortir en mettant une écharpe marche tout aussi bien. Désolée je suis cynique mais c'était tentant.

    RépondreSupprimer
  6. Le champagne, ça marche aussi : fruit de la terre et du travail des hommes, liquide, bulleux et après... le feu aussi !
    http://www.charlatans.info/

    RépondreSupprimer
  7. Message perso :
    je ne parviens pas à commenter mon propre blog ! Merci pour l'affiche du colloque à Lyon. Je connais pas mal des intervenants véto et je suis perplexe (voire hilare). Il n'y a ni Béata, ni Cyrulnik, qui ont pas mal travaillé sur la résilience animale également. Je trouve que ç'aurait pu être judicieux.
    Des nouvelles du front de l'orthophonie : ça se gâte... Des actions se préparent. La profession est carrément sur le point d'être sacrifiée sur l'autel du nouveau système de santé rutilant, modèle anglo-saxon. Youhou.
    Bonne soirée ! (moi je déprime et j'insulte les ministres sur leur page FB, ça défoule).

    RépondreSupprimer
  8. Zygielle : impossible de toute façon de te contacter via ton blog (où se cache le profil ? lol). Je suis d'accord avec toi, samedi je fais un article sur ce colloquer, mais il manque certaines visions. Mais c'est la première fois ne leur jetons pas la pierre.
    J'avoue que la formation des ergo à venir laisse rêveurs....Je pensais qu'il tenterait d'aligner les paramédics sur le même système de professionnalisation. Déjà qu'il n'y a pas assez d'ergo...

    RépondreSupprimer

Stats