dimanche 8 janvier 2012

Faisons pipi mais luxueusement

J'ai passé un samedi de ouf.
Après mes consults du matin, restau.
Fermement décidée à voir l'expo "Samouraïs" au Musée du Quai Branly, je me trouve une place à proximité. J'intègre la toujours aussi longue file d'attente vers les distributeurs automatiques de billets (d'accès).
Ca n'avance pas et au bout de 10 minutes j'en commence à en avoir marre.
Lorsqu'une charmante jeune femme du service sécurité vient nous annoncer qu'une fois entrés, il y aura encore 45 minutes d'attente. 
Je tique sérieux et réfléchis 30 secondes.
Au moment où je remonte la file, on nous colle un panneau "à partir d'ici 1h15 d'attente pour l'entrée au musée".
Bon je reviendrai en pleine semaine.

Je passe sous la tour Eiffel, histoire de voir ce que ça devient et je me dis que je aller y faire un tour, vu que ma dernière fois remonte à mes 12 ans... Au moins 1 heure d'attente quelque soit le pilier... Pas grave, je prends des photos, en essayant tant bien que mal de faire entrer la tour en entier sur l'écran de mon portable...
Je regagne ma voiture et fini au Louvre. Le musée va bientôt fermer, c'est pas grave c'est toujours l'occasion de faire un tour à la librairie (impossible de ressortir les mains vides, une horreur !). Pas de place dans le quartier, je me coltine le parking.

Je ne vous mentirai pas en vous disant que la psy reste avant tout un être humain avec ses envies et ses besoins à satisfaire. Et bien là je finissais par avoir une envie à satisfaire (à moins que ce ne soit un besoin pressant...).
Comme par le parking on arrive dans le Carrousel du Louvre, je sais qu'il y a des nouvelles toilettes pas loin du MacDo (d'ailleurs, je m'interroge sur les raisons de cette proximité).
Ouverts il y a quelques mois, l'accès à ces toilettes y est de 0,50 €. 

Je suis totalement en désaccord avec le fait de payer pour aller aux toilettes, besoin naturel qui ne peut rester insatisfait bien longtemps. Mais je conviens que cela peut "dépanner" lorsqu'on a des gosses à la vessie encore immature ou que l'envie se transforme en besoin.

Je suis de bonne humeur, je prépare mes 50 cents et là devant la porte je découvre "toilettes payantes, 0,80 €" !

30 centimes d'augmentation entre la fin 2011 et le début 2012, je m'affole aussi sec. On m'a menti ! On me cache quelque chose sur l'inflation française ! Le triple A n'est plus qu'une vague ombre lointaine et toutes mes économies ne pourront même pas me payer ma baguette demain matin !! 

Je vais le vérifier aussi sec en descendant d'un étage.
Là près de l'escalator d'accès au Carrousel, juste à côté de Nature et Découverte, il y a normalement des toilettes, payantes elles aussi depuis plusieurs années, à 0,50 €.
Normalement.

L'entrée à changé. 
Il est marqué "point WC" en très gros. Il n'y a personne, ce qui est assez inhabituel voire louche.
Je passe l'entrée, je me fais littéralement agresser par une jeune black. "C'est pour quoi, vous ?" me hurle t elle méchamment.
"Heuuu, je veux juste aller aux toilettes".
"Ici, c'est 1,50 €" me lâche t elle de derrière son comptoir de façon désagréable.
Un couple de petits vieux devant moi peinent à trouver les 1,50 € pour que madame aille se soulager.
J'éclate de rire en lui lâchant que je vais aller au Louvre, là-bas c'est gratuit.
Et j'en profite pour lire le panneau à l'entrée :

"Point WC - Luxury toilets
"Cabine tendance : 1,50 €
Cabine hygiène : 2 €
Cabine spa : 3 €".

Oui, vous avez bien lu. 

Chaque cabine présente un design particulier "ethnique, design, chic...". On peut y trouver une machine à café, du maquillage....
Mais je peux comprendre que nos amis Japonais, toujours effarés devant la malpropreté de nos toilettes publiques, puissent apprécier le concept. Mais fort étrangement il n'y en avait aucun.

Moi, je veux juste pisser pas me faire masser, ni prendre de douche, ni choisir la couleur de mon papier toilette, ni boire un thé au milieu des pissotières,  ni me refaire faire une beauté (je n'en n'ai pas besoin désolé, lol), ni même encore être baignée dans une ambiance hammam pendant que je fais pipi.


 Bientôt aux toilettes on pourra y boire un pot...

Bref, je traverse le Carrousel, passe le portique sécurité, traverse le couloir et va aux toilettes GRATUITES du Louvre, où je retrouve les touristes Japonais, soit 100 m et moins de 2 minutes plus loin.... !

Bon je vous passe ma visite des boutiques et ma prise d'un grand café. 
Je me casse et comme il fait nuit je me décide à enfin passer par les Champs Elysées pour admirer les lumières. Les arbres font du hoola hoop avec des cerceaux en led qui changent de couleur.
Je trouve une super place rapidement et comme il y a des années que je n'y suis plus allée, je décide de remonter les Champs... 
(oui, je suis parisienne, la tour Eiffel, les Champs Elysées, le faubourg Saint Honoré et tout le tintoin n'ont plus aucun intérêt pour moi).

Il y a un monde de dingue, quasi plus de magasins avec de grandes marques (de haute couture). Du Zara, du H&M, du Séphora, du Adidas, du Haggen-Dazs.... On se croirait à Belle-Epine ! 
Allez je fais demi-tour. Et là en passant devant la galerie 26, qu'est-ce que je vois ?

Un "point WC - Luxury toilets" !!

Ils me poursuivent c'est sur.



16 commentaires:

  1. quelle vie trépidante ! Finalement mes samedis sont très calmes : nettoyage des toilettes familiales où mes zigotos s'amusent à faire des pyramides avec les rouleaux de papier vides au lieu de la mettre à la poubelle....

    RépondreSupprimer
  2. même si je sais qu'il y a des frais derrière, le concept de payer pour pisser est quand même on aberration humaine, je trouve.

    RépondreSupprimer
  3. Milady : tu décourages des vocations d'architectes, c'est pas bien, non ! lol

    Furia : tu parles de frais, comme si c'était pas inclu dans le prix d'entrée

    RépondreSupprimer
  4. Et pourtant dans ton cabinet c'est pas gratuit... Ôo

    Mouarf!

    RépondreSupprimer
  5. Je vais me renseigner pour voir s'ils concède des franchises :-)))

    RépondreSupprimer
  6. La question devient alors, comment fait-on pour que le /la préposé(e) ne détourne une bonne partie des recettes ? :-)

    RépondreSupprimer
  7. Oserais tu suggérer que la dame pipi détourne les piécettes ?
    l'idéal est de mettre un compteur automatique juste à l'entrée des toilettes. Allez t'es gentil tu lui laisses 10 % d'erreur(les gens qui triches, les mamans qui utilisent les mêmes toilettes que l'enfant...). Qu'en penses tu ?

    RépondreSupprimer
  8. Je pense que l'idée d'un compteur automatique donne une traçabilité fiscale indésirable...à moins que le but de la franchise soit de blanchir de l'argent ? Mmmmh

    RépondreSupprimer
  9. Du blanchiment en mettant des blacks à l'accueil ?? %-) Ils auraient alors un sacré sens de l'humour...

    RépondreSupprimer
  10. ça me fait penser à Linda Lemay !!! capable de parler avec humour de toutes les petites choses de la vie dans ses chansons. Je pense vergi que tu pourrais lui écrire des chansons!

    RépondreSupprimer
  11. Ah toilette de luxe.
    Les toilettes publiques sont aberrants parfois. C'est drôle selon les endroits il y a des "temps limites" dans ma ville par exemple c'est 50 centimes les 15 min et il y vaut mieux ne pas oublier le décompte sinon la porte s'ouvre automatiquement vous laissant ainsi "le cul à l'air" devant les passants. Embêtant tout de même. Une autre fois, lors d'un voyage en Suisse je suis tombée sur des toilettes publiques invisibles. De l'extérieur tout est transparent, cependant une fois qu'une personne entre on remarque que les parties intimes sont floutées. Assez perturbant la première fois.

    RépondreSupprimer
  12. Jigsaw : 15 min ? pour la "grosse commission" mieux vaut éviter la lecture...
    Dans tes toilettes Suisses, on te vois te défringuer alors ? Et pour les exhibitionnistes qui voudraient enlever le haut, y a aussi un floutage de prévu ?

    RépondreSupprimer
  13. Après, en principe, les gens utilisent les toilettes publiques par urgence, en fin de compte les 15min sont largement suffisantes, mais "procéder à l'évacuation" en ayant les yeux rivés sur sa montre ou son portable est quand même particulièrement stressant lol.

    Non le floutage est relativement étendue, il couvre jusqu'aux mollets et pour les plus grands, en haut, seule la tête est visible (oui, j'avoue, j'ai observé le phénomène un petit moment avant de rentrer dans ce truc). En fait c'est un système en deux portes, une première extérieure, entièrement transparente, et une deuxième (intérieure donc) prévue pour flouter les parties. Il y a donc la possibilité de ne pas fermer la deuxième porte pour ceux qui tiendraient à tout prix à faire leur besoin de façon visible.
    En même temps il y a beaucoup de choses qui m'ont laissé perplexe en Suisse, les distributeurs de clopes à l'unité (pratique ça) dans la rue, ou la vente de tabac aux caisses de supermarché par exemple.

    RépondreSupprimer
  14. moi je propose que les femmes/hommes de nettoyage soient sélectionné(e)s sur leur physique. Un super canon au nettoyage des tinettes, et en maillot de bain SVP, je suis sûre qu'on pourrait monter les tarifs à 5 €.

    RépondreSupprimer

Stats