mardi 20 mars 2012

Tourne, tourne, tourne

Tourne, tourne, tourne, la roue de la vie.
Tourne comme un tourbillon.


Tu n'as jamais l'impression de faire tous les jours les mêmes choses ?
Tu te réveilles, tu t'étires en grommelant.
Tu te lèves, tu vas aux toilettes, à la salle de bains, tu déjeunes, tu pars.... à l'école, au collège, au lycée, à l'université, en formation, au boulot...
Chaque matin, chaque instant est presque le même.
Tu en arrives à te demander un matin si c'était vraiment hier matin que tu te regardais te brosser les dents dans le miroir ?
Tu as l'impression d'avoir fait ça il y a...quelques heures ! (ce qui est vrai)
Mais que c'est il passé entre les deux en fait ? Qu'as tu fait du temps ?
Avant le temps passait lentement.
10 minutes étaient une éternité. Attendre 10 minutes ? Tu t'ennuyais, le temps ne passait pas, "maman, papa, j'm'ennuie". 
Et puis tu changes, la notion du temps aussi. Aujourd'hui t'asseoir 10 minutes sur un banc te semble si court. 1 minutes, 2 peut être.... pas plus. 
Le temps passe.
En fait, lui ne change pas. Il s'égrenne toujours à la même vitesse, chaque seconde dure toujours une seconde. Et si tu restes 1 minute devant ton micro onde à attendre que ton thé se réchauffe, tu te dis qu'une minute c'est long.
Et puis, tu penses à autre chose. Et paf, "bip" fait le micro-onde. 
Ce n'est pas possible, je viens juste de le mettre en route !

Tu te dis vivement les vacances que je casse la routine. 
Mais elle est partout la routine.
Certes tu ne fais plus la même chose qu'au travail.
Mais en vacances aussi tu te réveilles, tu t'étires, tu te lèves, tu vas aux toilettes, à la salle de bains (enfin j'espère !), tu vas prendre ton petit déjeuner.
C'est toujours là quoi que tu fasses.
Et puis tu vas faire du sport ou te balader...
Mais tu finiras par refaire du sport ou repartir te balader.
Tu finis toujours par faire la même chose. 
Ailleurs, autrement, mais toujours pareil.

En fait tout est toujours légèrement différent.
La tête que tu as dans ton miroir aujourd'hui ? Ca va, hier c'était une cata.
Les vêtements que tu mets.
Le boulot que tu vas faire, ce que tu vas dire, écrire.

Tout est pareil et différent à la fois.
Mais parfois tu te poses et tu te demandes : qu'est-ce j'ai fais de tout ce temps ?
A quoi ça sert tout ça ?
Sais-tu que les nuits de pleine lune, lorsque tu regardes la Lune tu regardes l'endroit exact où était la Terre 4 heures plus tôt ? Tu regardes le passé... Il y a 4 heures j'étais là.
Tu continues à regarder, la lune bouge, se déplace, mais 4 heures j'étais exactement au même endroit.

Regarde le soleil se lever le matin. 
J'ai la chance de pouvoir le faire chaque matin.
Je regarde le soleil poindre de quelques millimètres à l'horizon et je le regarde monter dans le ciel.
Il monte très vite ! C'est fou. En même pas deux minutes il est haut dans le ciel. Il passe du rouge vif à l'orange puis au jaune.
Il y a plein de points de repères autour de moi, alors voir la vitesse de déplacement est facile.
En fait ce n'est pas le soleil qui monte. Lui ne bouge pas. 
Non c'est la Terre qui tourne, la Terre qui s'éloigne de lui, moi qui tourne, moi qui m'éloigne de lui à la vitesse grand V. Et là je vois le temps, ce qu'il est réellement.
La Terre tourne à une vitesse folle. Et moi avec.
Et plus le temps passe, plus il passe vite.

Déjà tout ce temps de passé. Comment est-ce possible ? 
J'ai oublié le passé, j'ai une capacité d'oubli énorme.
Pourtant lorsque je me retourne je me dis que le trou noir est de plus en plus grand.
Est-ce si important ? 
A la prochaine pleine lune, regarde la lune. Dis toi que 4 heures avant j'étais là. 
Et toi aussi.

Tourne, tourne, tourne la roue de la vie.
Tourne comme en tourbillon.

4 commentaires:

  1. J'aime ce texte. Je tenais juste a le dire.

    RépondreSupprimer
  2. Un bien beau texte, bravo!

    Le Mendiant

    RépondreSupprimer
  3. Poétique, un vrai régal.

    RépondreSupprimer
  4. C'est joli, mais triste je trouve.

    "Tempus fugit."

    (Harley => Joker)

    RépondreSupprimer

Stats