vendredi 11 mai 2012

C'est pas mon jour...

La semaine a été "ouf". 
Bon en même temps je ne vais pas me plaindre. Après tout, une semaine bien remplie c'est plutôt sympa surtout que j'ai pu faire des trucs inhabituels.

C'est vrai quoi, ras le bol de la routine. 
Aujourd'hui vendredi tout spécialement. 
Alors qu'ai-je fais aujourd'hui vous demandez vous, bande de petits curieux :

- j'ai roulé sur une lame en ferraille et j'ai éclaté mon pneu.
- ma voiture, comme toutes les nouvelles voitures, n'a plus de roue de secours et la bombinette anti-crevaison, ben, tout est parti par la longue entaille du pneu... snif (et j'en ai plein les mains, mais bon comme toujours quoi) et que ça fait une belle mousse blanche sur la route
- j'ai poireauté pour joindre l'assistance ("appuyer sur 1 si c'est pour un accident de voiture", "appuyer sur 2 pour un accident domestique", "appuyer sur 3 pour tout autre chose") (est-ce que vous avez remarqué qu'en fait ce qui  vous arrive ne rentre JAMAIS dans les catégories proposées et qu'il faut toujours se coltiner la totalité du répondeur pour enfin savoir sur quelle touche appuyer lorsque notre cas n'est pas prévu ?)
- j'ai pas arrêté de me faire klaxonner (raison ci-dessous)
- j'ai poireauté sur le bord de la route, en étant super mal garée, que le gentil dépanneur vienne en fait transporter ma jolie voiture aux 4 pneus neufs (oui t'as bien lu) dans un joli garage
- sauf que mes pneus y sont spéciaux (pas la voiture pourtant) et qu'y en a nul part
- surtout qu'ils veulent tous absolument me changer les 2 pneus alors que je me tue à leur expliquer que mes deux pneus sont neufs et qu'ils persistent en me disant que quand on en change un on doit changer l'autre, question d'équilibrage
- que j'ai parfois l'impression que les garagistes ne m'écoutent pas (serait-ce parce que je suis une femme ? Je m'interroge)
- et que le gentil transporteur il a autre chose à faire que de me trimballer de garage en garage
- que d'après le garagiste qui se marre "j'ai du pot aujourd'hui". Ben oui, des pneus comme les miens il vient juste d'en recevoir
- que j'ai doublement du pot, parce que chez lui il prend moins cher que chez Midas (ce que je confirme largement)
- j'ai attendu que 30 minutes, le temps de m'enfourner un triangle aux amandes histoire de calmer mon stress et un café aussi, histoire de me DE-TEN-DRE
- que j'ai quand même dépenser le budget que j'avais mis de côté pour le cadeau de mariage d'un pote (je pense d'ailleurs à lui offrir mon pneu crevé en compensation)
- j'ai dépensé tout mon forfait mobile à décaler mes RDV de l'après midi et de la soirée
- j'ai enfin repris la route.
- j'enquille le périphérique qui est tout bouché (c'est un pléonasme)
- je suis sur la file de gauche et j'aimerai bien aller à droite maintenant vu que je sors bientôt
- que ça roule pas et que je me décale gentiment
- et que ça s'arrête et que je me retrouve coincée entre deux files
- et qu'un motard indélicat, ça lui plait pas, me balance un coup de pied dans la portière et m'éclate mon rétro droit.
- (je hais -parfois- les motards)
- et que je suis rentrée chez moi, j'ai bu un autre café.


Décidemment on s'ennuie pas avec moi.

Et j'ai toujours pas appelé l'assurance, deux fois dans la même journée, ils  vont pas me croire....






1 commentaire:

  1. Ya des jours comme ca ^^' Moi c'était en début de semaine, aprés on finit par en rigoler (ou pas) :p

    Lymphe.

    RépondreSupprimer

Stats