lundi 18 juin 2012

L'accident de voiture

Je l'ai déjà dit ailleurs j'adore conduire.
Je peux conduire des heures. Ca me détend, ça me fait cogiter et j'ai l'esprit bien plus analytique qu'en temps normal. On a les vices qu'on peut.
Bref, du coup je roule pas mal et j'ai beau avoir de superbes souvenirs d'enfance des routes nationales, je suis devenue une adepte de l'autoroute. Avoir pourtant goûté le péage de Saint Arnoult un 1er août ET un 31 août (ceux qui y sont passés me comprendront sans une explication de plus) n'a pas réussi à me dégouter du plaisir de rouler.

Pourtant rouler devient difficile. Depuis que le prix du litre de carburant à diminuer, le nombre d'usagers est remonté en flèche. Ca fait très élitiste, mais bon, faut bien reconnaître qu'entre 1h de route à 130 et 3 heures d'embouteillages à 20 km/h, je fais vite le choix. 

Rouler devient d'autant plus difficile que la plupart des automobilistes ont recours aujourd'hui au fameux "régulateur de vitesse". Ce qui fait qu'on se retrouvent tous coincés les uns derrière les autres. Mais comme il y a des fluctuations : certains régulateurs sont plus ou moins fiables, d'autres n'arrivent pas à réguler, certains automobilistes se calent sur 2 km/h de moins et d'autres sur 2 km/h de plus... sans compter la puissance du moteur... Bref, on se suit à 1 ou 2 km/h de différence. 

Mais à un moment, celui qui roule devant moi avec 2 km/h de moins, je fini par le rattraper. Lentement certes, mais sûrement. Et comme mon régulateur est sur 130 km/h, il s'offre à moi 3 solutions : je ralenti et je m'aligne sur sa vitesse (et puis quoi encore), je lui rentre dedans (niark niark niark c'est pas l'envie qui me manque) ou je le double (voila, ça ça me plait). L'ennui pour doubler ce ralentisseur, il va me falloir me mettre hors la loi puisque si je reste à 130 km/h, vu que j'ai déjà mis au moins 10 minutes pour le rattraper, il va m'en falloir au moins autant pour le doubler et me rabattre devant lui.... L'idéal serait donc que j'arrive au moins à 135 km/h, ce qui me vaudrait, au flashage, quelques points de perdu et une sacrée amende... Je peux aussi faire preuve de patience et espérer que dans la prochaine côte son véhicule un peu plus âgé que le mien, à vue d'oeil, perdra quelques kilomètres de vélocité, d'où un doublage plus facile.. sauf si alors que je me trouve à côté de lui, la côte se transforme brutalement en pente et paf là il rattrape ses 3 km/h et je suis obligée de rester à côté de lui sur la file de gauche tout le long du chemin qu'il me reste à faire. Sous le regard goguenard de celui que j'essaie vainement de doubler (qui ne ralentira pas) (et sous les klaxons énervés de ceux qui derrière moi ont de toute évidence un régulateur de vitesse déréglé puisque qu'à 130 ils sont à 150... ).

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Pour pas grand chose. Mais ça vous donne une idée de mes calculs aberrants au volant. Et ça me fait bien marrer. 

Bref, les autoroutes en partance de Paris je connais. 
Pas toutes, hola. Je ne vais pas partout non plus.
Est-ce que vous m'imaginez allez vers l'est ? Je ne sais même pas à quoi ça ressemble en vrai. Strasbourg ? Saucisses ? non ? Y a autre chose ? le froid peut être ?
Bon le nord, n'a pas vraiment la cote avec moi non plus. Mais bon j'y ai des amis, faut ce qu'il faut.
La A12 n'a pas de secret pour moi (et pour bien des parisiens), la A6 non plus. Et du coup, la A1 aussi.

Ca commence a faire un sacré paquet de temps que je roule (et je m'arrête de temps en temps lol).
Des accidents, j'en ai vu des tas. Et j'en ai même subis les conséquences (4 heures pour faire 50 mètres en plein cagnard).
De nos jours, je trouve qu'il y a moins d'accidents peu graves, d'accrochages si vous voulez, sur l'autoroute. 
Mais des accidents graves, wouuaaaah, y'en a de plus en plus.
Surtout sur l'A1.
Je la prends souvent, mes amis la prennent quasi tous les deux jours, pas une fois sans voir un truc grave. Parfois 2 ou 3 accidents sur 100 km de route.

Faut dire que sur la zone à 110, vers les sorties Saint Denis ou Sarcelles, y a des petits marrants qui arrivent au moins à 150 (si ce n'est 180), qui roulent sur la file de gauche et qui jouent au jeu "tiens ma sortie est à 100 m je vais couper la route à tout le monde car je suis le Dieu de la route".
Et paf, le Dieu de la route se prend une bagnole dans le train. Et comme le Dieu est en travers, il se prend l'autre bagnole en angle, ce qui fait que les deux voitures se percutent très violemment. Le Dieu n'a plus d'arrière et l'autre victime n'a plus d'avant. 
Pare-choc par terre, réservoir d'essence tombé sur le sol et explosé, des morceaux de métal et de feux répandus partout.... Les voitures ont fait des tonneaux, les toits sont écrasés. je ne vous parle pas de l'état des victimes...

Je vous rassure, il n'y a pas besoin d'être dans le 93. Non non, tiens je vais être sympa. Merci à la C5 qui est sortie à Crépy en Valois samedi vers 13h30 pour m'avoir poussé au train, avoir coupé la route à tous, avoir coincé un type pour passer devant tout le monde à la sortie et tout cela à au mini à 150 et avec chauffeur et de toute évidence une jolie voiture d'un officiel... En retard pour l'apéro ça n'aurait pas fait sérieux.

Bon, c'est pas tout ça. Mais les accidents de la route ça génère des embouteillages.

D'abord parce qu'en général la sécurité supprime au moins une file, voire 2, voire 3 comme hier sur l'A6a (j'étais sur l'A6b na na nère).

Ensuite, parce que lorsque je passe devant un accident, c'est bien connu : je freine !
Je m'extasie devant le force du choc et l'état des voitures et des motos qui ont explosé sur le mur central ou latéral. 
Je regarde une tête fraîchement tombée, rouler doucement par terre.
Comme je ne vois pas bien, j'ouvre ma vitre, hop un coup sur le bouton électrique, juste à temps pour me prendre une giclée de sang carotidien dans la tronche. Je jouis presque.
Je roule à 2 km/h, le paysage n'a plus d'intérêt, mais j'apprécie chaque détail de l'accident. je commente à mes passagers "là, regarde y a un bras qui bouge encore !". "Où ? où ? je vois pas !" font les gamins enthousiastes "ah ouuuuuuuuuais, t'as vu comment les doigts ils remuent wouaaaaaa, c'est top !".
Quelques mètres plus loin, un motard s'est fait roulé dessus. Une crêpe ! Mis sur le dos par les secours, ses boyaux pendent sur le sol. Ca palpite encore. Sa moto a coupé en deux la voiture de devant et une femme hurle "mon enfant, mon enfant". 

Non, mais ça va pas non ?
Vous le savez très bien qu'on ne voit jamais rien lors des accidents, à part de la tôle froissée. 
Alors arrêtez de fantasmer en passant... et surtout de ralentir, vous me faites perdre ma moyenne.

 Et en plus, de l'autre côté, ils freinent aussi...

16 commentaires:

  1. Et que pensez-vous du fait que tant de gens aient regardé la vidéo du dépeceur de Montréal, et qu'un certain pourcentage trouve ça désopilant? Moi ça m'effraye (qu'on trouve ça drôle à regarder.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'abord je pense que les gens regardent cela sans vraiment se rendre compte que c'est du réel. Ce qu'ils regardent c'est une vidéo, comme ils regardent un film d'horreur. Ca pose plus la question de pourquoi les gens ont besoin de regarder un film d'horreur ou d'aller se faire peur dans un super grand 8... Je pense qu'aujourd'hui, plus que jamais la mort est tabou. Il faut donc s'y frotter. Se dire qu'on lui joue un bon tour "t'as vu, j'ai fais un truc de dingue mais ce n'est pas moi que tu as eu". Ils ont des choses à se prouver, leur estime d'elle même est faible, se confronter à des trucs difficiles est le moyen de se prouver qu'ils sont capables de quelque chose. Certains grimpent à mains nues sur les gratte ciel, d'autres regardent des trucs horribles. Ca pose une autre question : celle de la sensibilité ou plutôt de l'insensibilité. Ca ressemble à un jeu vidéo : regarde les jeux de guerre ou les jeux de carnage, c'est pareil sur le principe. Il y a donc insensibilisation et... confusion entre réalité et fiction.

      Supprimer
    2. La mort et la sexualité sont deux tabous qui fonctionnent en vase communiquant. Dans notre société actuelle, la sexualité est très peu taboue, et donc par conséquent, la mort l'est de plus en plus. N'oublions pas qu'il y a encore quelques années, la sexualité était un sujet tabou, mais la mort beaucoup moins, on veillait les morts à la maison p.ex. etc...

      Supprimer
    3. Je n'avais pas vu les choses comme cela. C'est une vision intéressante. Tu crois que si je dis à mes patients de moins faire crac crac, ils auront moins peur de la mort ? lol
      (faut dire qu'avec un mort à la maison, ça devait couper les envies...)
      Pourtant les gens continuent à mourir. Rare sont ceux qui vivent sans avoir été confrontés à la mort de plusieurs proches. Ce qui est étonnant c'est que ces personnes ont besoin de se confronter personnellement à la mort. Est-ce une façon de l'apprivoiser, de tenter de comprendre ce que c'est, d'approcher de la toute puissance, voire de Dieu ? Je pense que notre Société manque surtout de rituels initiatiques.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. C'est passé ! Sacrée Léa, va !

      Supprimer
    2. Désolée mais ce n'est pas si évident que ca ! J'ai vraiment du mal avec mon compte google, pfff....

      Enfin, pour en revenir à l'article, les gens qui s'arretent pour regarder un accident m'horripilent, quand je roule derriere j'aurais (presque) envie de les 'pousser' avec mon parechoc. Je les étriperais en fait.... si je me laissais aller, ce qui n'est pas le cas bien entendu :-).

      Allez, bonne route.

      Supprimer
    3. pas de problème, tu testes autant que tu veux.
      Et alors, si je comprends bien tu serais prête à créer un accident pour en éviter un ? Ca c'est du spectacle !

      Supprimer
    4. Ca c'est une idée... :-)

      Supprimer
  3. Salut, je me présente, je suis une lycéenne de bientôt 16ans... Je voudrais te poser quelques questions, en privé, c'est pour en savoir plus sur le métier de psychologue. Enfin bref, tu sais pas comment je pourrais te parler en privé ? Je me permet de te tutoyer. ^^

    (J'ai lu tout les articles de ton blog, j'avoue j'en ai sauté quelques uns ^^ mais ton blog est génial !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut à toi Anne-so. Tu peux me contacter par email à vergiberation[@]gmail.com (en enlevant les crochets autour de l'arobase). A bientôt

      Supprimer
  4. une petite pensée pour un motard qui a eu la mauvaise idée de doubler un camion au moment même ou un des pneus de celui ci explosait il y a quelques jours sur l'autoroute près de Lyon. motard écrabouillé...2 voir 3 secondes, le temps qu'il nous faut en bécane pour doubler un camion. 2 à 3 secondes dans une vie ça fait quoi comme % ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un sacré manque de pot... Lorsque je vois encore sur le périphérique des tarés essayer à tout prix de bloquer les motards juste par jalousie parce qu'eux ils passent et avancent alors que ce taré il est coincé, ça me rend dingue.

      Supprimer
    2. j'ai jamais ce pb en bécane, et pourtant je prends l'autoroute sous Fourvière tous les jours. Tu veux pas me laisser passer? ben je passe pas. Je vois trop de motard arriver comme des balles et forcer le passage, ça énerve... moi le premier.

      Supprimer
    3. Sur le périphérique parisien, on rencontre encore quelques automobilistes qui n'ont certainement jamais fait de 2 roues ou qui n'ont personne dans leurs proches qui fait du deux roues et qui s'amusent à rouler sur la ligne pour empêcher les motards de passer. Je me suis même fait coincer une fois par un type qui m'a vu arriver et qui m'a serré au moment où j'arrivais sur son côté. Ca met même arrivé en ville oùun taré m'a poussé au point de me faire percuter le trottoir, je n'avais à l'époque pas une bécane assez puissante pour accélérer suffisamment. C'est ce type de comportements qui a rendu certains motards agressifs, de ceux qui cassent les retro ou donnent des coups de pieds à la moindre impossibilité de passer. Mais je te rejoins, croire à la priorité lorsqu'on est motard est une erreur de pensée, il vaut mieux perdre 2 secondes et garder sa vie.

      Supprimer
    4. ta conclusion est très sage ;)

      Supprimer

Stats