lundi 2 juillet 2012

Relooking extrême

Il faut bien l'avouer il m'arrive de me perdre dans les méandres de la télé. Mais ça je crois que vous l'avez déjà compris.
J'aime bien tout ce qui est médical. Et psycho. Bien sur.
Alors il m'arrive de regarder des trucs débiles juste pour voir d'abord jusqu'au est capable d'aller la télé (et donc notre Société) et pour voir comment certaines personnes acceptent d'étaler en visualisation mondiale leurs problèmes.

Je suis donc tombée, sans me faire mal je vous rassure, sur l'émission "Relooking extrême".
Ne me demandez pas sur quelle chaîne c'est, je n'en n'ai pas la moindre idée. Hasard du zapping nocturne.
Le concept est simple : on prend des gens moches, le plus possibles afin de faire compatir dans les chaumières et on leur propose de se faire relooker de façon intégrale (vêtements, façon de se tenir, manière, coupe de cheveux, implantation des dents et chirurgie à tous les niveaux).
Et 6 semaines plus tard, on voit apparaître la "nouvelle" personne, qui telle sortie de sa chrysalide est aujourd'hui belle, lumineuse et adulée de tous.
Y a des femmes mais y a aussi des hommes.

Il faut bien avouer qu'il y a des cas où je peux totalement comprendre que la personne puisse avoir des complexes et avoir envie de changer les choses. La nature ne fait toujours de cadeaux et des fois elle force sérieusement sur la déconne.
Il y a des cas plus limites. Et ceux là sont majoritaires (ben oui la nature ne se trompe pas tant que ça et les gens vraiment laids ne sont pas légion, il faut donc continuer à remplir l'émission).

Premier constat, beaucoup d'américaines sont des gros tas (excusez moi). Je n'ai pas vu une seule nana pulpeuse ou "normale" ou mince ou maigre parmi les familles et les amis de ces gens. Ces gens viennent souvent du Texas. A bas les "happy hours" et les b-b-q dominicaux !

Maintenant, le problème n'est pas d'être bien portant, gros ou obèse, mais nous y reviendrons plus bas.
Prenons le cas que j'ai regardé.
Une mère et sa plus jeune fille de 21 ans (il y a une soeur aînée).
La mère n'est pas géniale, mais bon elle se coiffe avec le dos du peigne, elle ne se maquille absolument pas, elle s'habille comme pour aller faire un rodéo du matin au soir. Elle doit avoir dans les 55 ans maxi, elle est veuve. Et désormais elle veut refaire sa vie. Elle veut rajeunir, "devenir une soeur pour sa fille".
Fille de 21 ans que maman appelle toujours "bébé" ou "mon bébé", qui pense avoir l'air d'avoir 12 ans, pas de poitrine, plutôt mince mais le bide déjà bien gras et tombant. Et le même look que maman. Elle veut avoir l'air de son âge et l'air d'être une femme. Elle est mariée à un type pas super, énorme qui a certainement un rôle protecteur.

Vous avez déjà compris la problématique non ?
La mère n'accepte pas de vieillir et veut devenir la soeur de sa fille. Elle est donc en concurrence avec sa fille et n'accepte plus son rôle de mère.
La fille a une demande fort légitime de "maman lâche moi la grappe, je suis adulte". Que la mère n'entend pas.
Et chacune veut régler sa problématique en passant par la chirurgie.
Ben oui, c'est vâchement plus facile, d'autant que c'est totalement pris en charge par l'émission, que ça évite les clashs et de dire en face qu'on en a marre d'être infantilisée.

N'ayez aucun doute le relooking aura bien lieu.
Aucun psy ne viendra troubler la douce quiétude des gens qui savent parfaitement ce qu'ils font lorsque qu'ils règlent leurs problèmes psy à coups de bistouri.
La fille, contre toute attente ne sera pas tant retouchée que ça physiquement. Mais on l'habille différemment avec une robe de princesse (les couturiers de Los Angeles créent des trucs horribles) et des talons, on la coiffe, on la maquille et on lui dit qu'elle est belle.
La mère est bien retouchée, normal vu son âge ou j'oserais dire son état. Puis maquillage, facettes sur les dents, coiffure, démarche et robe strassée à deux balles).

La fin est sans surprise : la mère a désormais l'air d'une belle femme de 40 ans et la fille a désormais tout d'une bombe et à l'air d''avoir 30 ans.
Pari gagné, maman et fille sont désormais soeurs.
Sauf que la mère s'écrie "je ne reconnais plus mon bébé !". Ben ouais, elle aura du passer par là pour peut être enfin que sa mère la laisse grandir. Et ensuite elle s'écrie "on a vraiment l'air de soeurs maintenant !".
Le mari de la fille en a profité pour faire du sport et un régime, il a perdu près de 20 kgs et il sent bien que la bombe qui a été créée par sûr qu'il va réussir à la garder... et même qu'il pleure parce qu'il sait que ses efforts ne la retiendront pas.

Sauf que.... et oui, ce serait trop simple. Vous vous souvenez qu'il y a une soeur aînée. Cette soeur là, a toujours été assez fine et jolie. Elle a même été pom pom girl, ce qui semble être le summum de la beauté au Texas. Cette fille là contre toute attente ressemble comme deux gouttes d'eau à la mère : même nez avec la bosse, même visage carré plus jeune... Sauf qu'elle tout cela ne la gène pas. Sa mère l'a laissé grandir, elle a réussit à s'émanciper. Elle vit sa vie, a des enfants, un mari.... Mais elle a une coiffure qui lui va bien, elle s'habille simplement mais joliment. Elle est d'ailleurs plutôt jolie alors qu'elle ressemble à sa mère.

Bref, tout ça pour vous dire que si la mère avait été un peu moins dans la concurrence sexuelle avec sa fille cadette, elle l'aurait un peu moins infantilisée (ce qui lui permet de rester la seule a avoir une quête de sexualité, car il est évident que la fille est toujours fourrée chez la mère et que la mari n'a pas son mot à dire). Une bonne psychothérapie de la maman aurait permis cette prise de conscience, une remise à sa place de la mère, un gain en confiance et en maturité de la fille. La mère et surtout la fille se seraient évitées un passage sur le billard. 

Mais il n'y aurait pas eu d'émission.

(pour ceux qui regardent de temps en temps, vous constaterez que toutes les femmes qui sortent de ce relooking se ressemblent à la fin, jusqu'à la coiffure. L'intégration sociale par l'uniformisation corporelle. Beau sujet de philo.).

(vous remarquez qu'il n'y a aucun psy qui intervient dans cette émission. Ni avant pour connaître les vraies justifications des candidat(e)s, ni après pour qu'ils gèrent leur nouvelle image dans laquelle ils sont nombreux à dire qu'ils ne se reconnaissent pas)

Ok le nez a changé.
Mais regardez bien, ce qui fait le max c'est le maquillage et la coiffure....






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Stats