vendredi 26 octobre 2012

La vie c'est comme les dents

Le blog reprend son rythme, cliquez toujours plus nombreux afin d'atteindre les deux millions de pages lues pour la fin de l'année (et on s'en approche)




Les dents ça pousse, ça tombe, ça repousse (une fois hein, ça suffit bien comme ça).

Françoise Dolto, dans ses écrits, expliquait que la première dent qui tombe marque la séparation de l'enfant au parent nourricier. 
L'enfant découvre alors que le parent n'est pas tout puissant, que son corps n'est pas celui de l'Autre mais bien le sien avec un vécu propre. Bref, c'est à ce moment là que l'enfant entame sa séparation psychologique et physique aux parents.

Les premières dents, lorsqu'elles poussent, font souvent mal. 
Bien sur il y a toujours des exceptions.
Mais souvent ça fait mal, ça fait des irritations aux fesses (sans que jamais scientifiquement on n'ait pu trouver une quelconque corrélation entre poussée dentaire et rougeur fessière, mais bon, les croyances perdurent).
L'enfant pleure et en même temps se réjouit. 
Certains enfants naissent déjà avec des dents, mais la majorité voit leur première dent pousser puis se dresser fièrement quelques mois après la naissance.
Ce petit truc blanc éclatant dans la bouche de bébé, humm que les mères qui allaitent adorent ça !!
Mais bon, pour tenter d'en revenir à mon sujet, les dents ça pousse et parfois ça fait mal, parfois non.
Puis le "grand" âge venant, ces dents de laits tombent.
Chez certains, je ne vous dit pas combien c'est long pour qu'elles tombent. 
Elles restent accrochées ces foutues dents, par les vaisseaux sanguins, juste par un coin... Ca gène. Et puis y l'autre qui pousse en-dessous quand ce n'est pas derrière... 
Ca fait super mal parfois, en plus des fois la dent se tord lorsque l'enfant mange... Une horreur totale.
Et puis c'est la joie de voir la dent définitive pousser.
Des dents d'adultes !
Ca fait super mal... oh la ! Elles sont grosses ces dents, il faut qu'elles forcent la gencive, il faut qu'elles poussent les autres. Parce qu'il y a certes plus de place car la mâchoire a grandi mais bon faut faire son trou, c'est pas facile, car les copines elles piqueraient bien toute la place. 
Sans compter celles qui poussent en travers, en arrière...
Mais bref, ça pousse. Ca s'arrange. Appareil orthodontique ou pas.
Et on n'y pense plus.
Faut juste bien les entretenir, les brosser dans le bon sens, pas trop fort.
Et jusqu'à un certain âge on n'y pense plus du tout.
Et puis il faut arriver à la fin de sa vie pour se dire que si on avait su on en aurait pris plus soin, on les aurait bien lavé, on aurait évité d'ouvrir les canettes avec... 

Et bien la vie c'est comme les dents.
Des fois ça fait mal.
Mais on sait que c'est pour que ça soit mieux après.
Des fois il y a des chutes, ça fait mal de tomber. On s'accroche.
Ca fait mal. Mais on tombe, on n'y peut rien, c'est comme ça, il faut.
Puis on repousse derrière. Plus grand, plus fort, parfois de travers.
Alors on corrige ou on n'y pense plus. 
Il faut brosser dans le sens du poil, doucement.
On vit avec.
Et puis à la fin de sa vie, on se dit qu'on aurait pu se relever autrement, faire plus attention.

Voila la vie c'est comme les dents, ça pousse, ça tombe, ça repousse plus fort.
Et c'est comme ça de tout temps.


On garde les dents de lait comme on garde ses souvenirs.
La petite souris est là pour adoucir la perte.

6 commentaires:

  1. J'aime bien la boite à dent, mais c'est dommage, c'est déjà trop tard pour y ranger les dents de mes loulous.
    Sinon je me demande si Fiston va faire son adolescence comme il a fait ses dents de grand: en ne laissant tomber la dent de lait que lorsque la dent de grand était déjà presque complètement sortie.
    Pas de trous béants = pas de période de flottement, de difficultés.
    Il me fait sourire, il a 12 ans et il a peur de devenir ado mais je ne sais pas encore au juste ce qui l’inquiete précisément, j'ai l'impression que c'est la mauvaise image véhiculé par l'ado en général chez les humoristes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout ne pas laisser l'enfance avant que l'état adulte ne soit totalement là.
      Ce qui veut dire que l'adolescence ne va pas peut être pas vraiment avoir lieu et que tu vas te réveiller un jour brutalement avec un adulte !
      L'adolescence est surtout une phase de passage où on est ni enfant ni adulte, un truc flou, avec un corps malhabile et mal équilibré... Ce qui l'inquiète peut être c'est de ne pas savoir ce qu'il va être...

      Supprimer
    2. super idée la boite à dents, pour garder un souvenir ému des aventures dentaire de nos enfants !

      Clara

      Supprimer
  2. Et il y a des dents qu'on est obligé d'enlever. Et ça laisse des trous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui au début, mais ensuite les autres dents "bougent" pour se resserrer. Du coup elles se mettent en travers. Dans la vie c'est pareil, tout trauma fait que la construction psychique se fait de travers... mais on peut mettre des implants ! (par exemple des parents de substitution). Ca ne remplace pas la réalité mais ça aide bien !

      Supprimer
  3. jolie métaphore entre la vie et le dentaire ^^

    sophie

    RépondreSupprimer

Stats