samedi 13 octobre 2012

un petit coucou du tgv

A l instant même ou j'écris je suis dans le TGV qui me ramène à Paris.

j ai passé la journée à Lyon. Dans le cadre de la semaine égalité hommes/femmes, pardon femmes-hommes, je suis intervernue  pour présenter l association et expliquer le cas des hommes victimes de violences conjugales.

ce que j ai pu y raconter n est pas intéressant ici mais pendant près de 45 minutes ns avons bénéficiez de l intervention d activistes féministes, hommes et femmez confondus dont certains de tote évidence venaient juste pour, passez moi l expression, foutre la merde.

En fait ca été plutot amusant et il a fallut l intervention de la police pr que le groupe parte en courant.

chants féministes, accusation de participer au
système patriarcal, guitare et slogans sexistes, on a tout eu et ca ne manquait pas d ambiance. On est resté très calmes, on a même dansé, je les même filmé ce qui a eu le don de les énerver.

Bref, ceux qui sont restés ont été calmes et respectueux : des psys, s étudiants, des intervenants sociaux et des hommes venus apporter leur témoignage spontané. Etre chahutés c est plutot cool car  ca montre que l action des associations qui se penchent sur le cas des hommes victimes agitent le paysage.

Bon le train est arrêté depuis 30 minutes.. pas sur qu on repartent de suite. C est bien la peine de prendre un train rapide.

20 minutes d'arrêt à Macon !

(je sais y a plein de fautes et ya pas d'accent mais c est gonflant d ecrire via le mobile)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Stats