samedi 16 février 2013

Beaucoup trooop gentille...

Si vous arrivez ici par hasard, sachez que cet article est la suite du précédent dans laquelle vous avez vu comment en 3 emails, sans même être en face à face, une personne arrive à générer de l'agressivité à son égard.

Bon, cette patiente que je trouvais très narcissique (et sans gène !) m'expliqua que d'après elle son problème principal était qu'elle était "troooop gentille" avec ses compagnons. C'est vrai, elle faisait tout pour que tout se passe bien. Elle faisait tout à la maison, elle achetait tout ce qu'il fallait, elle anticipait tout ce qu'ils pourraient désirer, elle ne disait jamais non... bref, la compagne parfaite et idéale selon elle.

Mais que pourquoi donc ça ne fonctionnait et que ses compagnons, qui étaient d'ailleurs fort doux au départ, devenaient au bout de 3 à 4 mois de vrais tigres tentant de la lacérer ?

Bien sur qu'on ne pouvait totalement nier l'idée que peut être ils avaient une face cachée, qu'ils s'étaient montrés doux pour l'attirer dans leur rets et qu'ensuite avait surgit leur vrai visage. Bref, elle se serait fait avoir. Ca arrive, plus souvent qu'on ne le croit d'ailleurs, chacun tentant de "maquiller" ce qu'il est, lorsque l'intimité et le temps font leurs affaires, la réalité est parfois bien moins sympa qu'on en le croit.

Elle y croyait mais pensait aussi qu'elle était un terreau qui avait permis la mise en place de ses comportements agressifs. Une proie parfaite facilement manipulable.

Mais réfléchissez bien et mettez vous 5 minutes à la place de ses compagnons. Imaginez votre partenaire super sympa, hyper prévenant, vous n'avez jamais rien à dire ni à demander, tout est fait, fin prêt et parfait. Ca ne vous parait pas un peu étouffant ? Si n'est-ce pas. Et qu'est-ce qu'on fait lorsqu'on étouffe ? On tente de sortir vite fait, quitte à tout balancer, pour pouvoir respirer. 

C'est exactement ce que cette femme génère. Une sensation d'étouffement. Elle en fait trop. Elle est trooop gentille, on vous l'a dit. 

Mais est-ce vraiment de la gentillesse ?

Réfléchissez encore.
Si votre partenaire prévient tous vos désirs, vous n'avez plus rien à désirer. 
Et en plus vous n'osez pas lui dire que ça ne vous plait pas, parce que votre partenaire semble le faire avec tellement de gentillesse que ça vous fend le coeur que votre réaction puisse le rende triste.
Mais si vous ne désirez plus rien, votre vie devient fade. Le plaisir dans le vie vient du désir et de la difficulté à combler ce désir puis de la fierté à la réussite de le combler. 
Donc déjà plus de désir.
Mais en plus, votre partenaire ne lit pas dans vos pensées. Ce partenaire pense que "ça" ça va vous plaire et combler vos désirs. Ce sont donc ses pensées à lui qu'il projette sur vous. Il ne cherche donc pas à vous faire plaisir, mais bien à se faire plaisir à lui, tout en émettant que c'est pour vous plaire. A aucun moment il ne vous demande votre avis, il ne vous demande ce que vous vous aimeriez, il ne vous demande pas si ça vous plait. Non, il en est sûr, il pense à votre place, il agit à votre place. 
Le (ou la) "troooooooop gentil(le)" n'est qu'un manipulateur narcissique qui vous impose sa façon de voir et de vivre. Il nie votre identité, il nie vos désirs, il nie votre droit à exister. Vous n'exister que pour lui permettre de mettre en avant sa (pseudo) gentillesse et se transformer en victime dès que vous émettez un désaccord.

Alors bien sur, cette tellement charmante jeune femme a fini par comprendre que d'être "troooop gentille" n'était que le fruit d'une volonté de domination sur l'autre. Cet autre qui étouffait et qui voulait avoir le droit d'exister par lui même et d'exprimer ses désirs. Et qui n'en pouvant plus partait violemment. Et en plus la traitait de manipulatrice. "mais non, je vous assure ils n'ont rien compris, je suis siiii gentille avec eux comment peuvent-ils être siiii méchants ?". Non, c'est toi qui n'a rien compris à ce que tu fais subir aux autres, vile narcissique.

Et puis le nouveau compagnon de Miss Trooop Gentille a fini par arriver. 
Je la vois. Elle me dit qu'elle s'est décidée suite à sa réflexion psychothérapeutique, à lui faire de la place dans l'appartement et même sur la table (oui ce n'était pas prévu). Mais ça été difficile. Et puis, elle est partie dans un magasin de déco, a acheté plein de choses "masculines" pour égayer la maison, a choisi quelques posters tout ça pour que son chéri se sente bien.
"Et", lui ai-je demandé "il ne vous ai jamais venu à l'idée qu'il aurait pu choisir lui même ?"
"Euuuuh, ben non."
"vous n'avez pas l'impression d'imposer vos choix décoratifs à votre nouveau compagnon ?"
"Je n'avais pas vu les choses comme cela, mais si ça ne lui plait pas on jettera tout et puis je l’emmènerai choisir d'autres objets".
Bien sur que tout juste arrivé, ce type rencontré sur le net et qu'elle connait à peine va lui dire que ça ne lui plait pas et qu'il aimerait mettre la déco à son goût...

La séance suivante fut intéressante. Après m'avoir envoyé un matin 50 emails entre 8h et 9h, je la reçu le même jour quelques heures plus tard. 
L'envie de l'étrangler me taraudait et ma psychopathie naturelle trouvait un terreau parfait pour s'épanouir. J'hésitais encore entre le garrot et l'arrachage en douceur des ongles.
La séance commença fort, je l'engueulai un bon coup.
Pas de réaction.
Alors lui fis-je remarquer "vous cherchez à me dominer, en réaction je vous engueule et vous vous écrasez ?"
Elle commençait à comprendre. 
On rejouait encore une fois la scène familiale et la lumière se fit.
Mais je ne vous dirai pas tout, na na nère...




5 commentaires:

  1. Est-ce-que le terme "manipulateur narcissique " ne serait pas (un peu ) un pléonasme ? : ))
    Bon en tout cas t'as raison : les gentils deviennent très très vite très chiants , et ils ne donnent qu'une envie : se barrer en courant, et vite , et loin ...(enfin surtout loin , euh ...et puis non surtout vite ..euh bref je ne sais pas mais je me barre quoi.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non car une personnalié narcissique n'est pas obligatoirement manipulatrice. Comme un manipulateur n'est pas obligatoirement une personnalité narcissique.

      Te barre pas trop loin d'ici, je ne suis pas trop gentille moi... !

      Supprimer
    2. Pas trop gentille et bourrée d'humour ça me va ...Je vais remiser mes baskets et continuer à lire tes aventures

      ..(de toute façon on vient de me piquer mes baskets ...pour courir ça va être temporairement compliqué...d'autant que nous sommes dimanche ;ici y'a zéro magasin ouverts le dimanche : si si ça existe encore des magasins fermés le dimanche ...dans les lointaines contrées provinciales ;).)
      Patach

      Supprimer
  2. Ce qui est intéressant aussi avec ce genre d'articles c'est cette impression de déjà vu... J'ai effectivement connu une personne trés gentille, le coeur sur la main comme on dit, mais qui me "bouffait". J'avais l'impression de ne pouvoir être moi-même. Elle anticipait mes désirs et ne me laissait pas la possibilité de choisir moi-même ce que j'aurais voulu. Et il était trés difficile de se plaindre ou de réagir négativement sans être taxée d'ingrate. Il doit y avoir quelques points communs entre ces personnes...

    Lea

    RépondreSupprimer

Stats