lundi 25 février 2013

Joue au psy ! (1)

Une jeune femme vient raconter sur le net ses déboires avec sa petite copine. 
Elles se connaissent d'il y a quelques mois, mais par une contrainte survenue, elles se sont installées très rapidement ensemble.

Mademoiselle (pardon, ça ne se dit plus) lit les emails et les textos de sa copine et découvre que celle-ci raconte tout à une amie, leur vie, leur intimité. Et elle découvre par la même occasion le passé, pour ne dire le passif, de sa copine. Elle s'interroge alors sur le sentiment de trahison qu'elle ressent d'autant que très pudique elle ne supporte pas l'idée que sa copine commente leur intimité à une tierce personne. Elle se demande aussi si elle peut faire confiance à cette petite amie.


Qu'en pensez vous docteur ?

A vos écrits.

-----------

Merci pour les commentateurs. 
Vous aurez bien sur remarquer la dissonance cognitive (et comportementale) chez cette jeune fille. Elle se plaint que sa compagne ne respecte pas son intimité, mais elle même ne respecte pas l'intimité de son amie. 
On s'étonnera que quelqu'un de pudique ait tellement envie de connaître l'intimité de l'autre. Cette étonnante pudeur serait peut être à creuser du côté d'une phobie d'exhibitionnisme, donc comme il se doit l'envie forte mais contrainte de s'exhiber.

La contrainte est externe, mais de toute façon, cette jeune femme n'a pas su dire non. Et elle semble le regretter. Cette immaturité l'a placé en insécurité, sa compagne étant désormais perçue comme une intruse, intruse dans le logement, intruse dans sa vie, intruse dans son intimité.

On voit poindre une problématique sexuelle, peut être d'abus.
Ce que viendrait compléter l'idée qu'elle ne supporte pas qu'on parle de son intimité à une tierce personne, comme si on la "donnait" sans qu'elle puisse s'en défendre.

Et comme vous l'avez souligné, on se demandera pourquoi son amie à tellement besoin de parler et de commenter son intimité à une tierce personne. Besoin de s'exhiber ? On arriverait alors à un couple phobie de l'exhibitionnisme/exhibitionnisme. Chacun venant tempérer l'autre... si elles arrivaient à se parle.

Je signalerai que contrairement à ce que semble penser cette jeune femme sa compagne lui fait confiance. En effet, pour pouvoir accéder à ses emails il faut qu'elle détienne son mot de passe. Or si sa compagne le lui a donné c'est qu'elle lui fait confiance. Mais aussi qu'elle avait peut être envie que ses emails et le contenu en soi lu. Exhibitionnisme excitatif encore ? (imaginer que sa compagne inhibée puisse lire ses écrits intimes peut la faire fantasmer). Ou désir d'initier la parole sur cet aspect et sur le 'passif' ?

La thérapie de couple s'impose non ?




5 commentaires:

  1. "Mademoiselle, pourquoi lisez-vous les textos et les mails de votre petite amie ? Vous ne lui faites pas confiance ?"
    "Vous aimeriez contrôler tous ses faits et gestes ?"

    Et c'est quoi cette contrainte qui fait qu'elles se sont mises ensemble rapidement ? Mhhh, bizarre.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Il me semble intéressant que ce qu'elle reproche à sa petite amie n'est pas en cohérence avec ses propres comportements : elle voudrait que l'on respecte son intimité mais elle lit la correspondance privée de sa petite amie, elle ne veut pas voir sa vie commentée à une tierce personne mais elle raconte la situation sur Internet.

    Sur le peu d'éléments dont on dispose, il semble qu'elle ait un besoin important de contrôle de la situation, mais que la communication et le respect de l'intimité de chacun ne soient pas bien établis avec sa petite amie (elle semble préférer lire la correspondance privée de sa petite amie plutôt que d'aborder les sujets importants directement avec elle). La contrainte survenue ayant provoqué l'installation commune, et le type de "passif" de son amie pourraient éclairer la situation.
    Il se pourrait qu'elle projette sur sa partenaire ses propres craintes, et qu'elle peine à accorder sa confiance, n'ayant pas tellement confiance en elle-même.
    Connaître le fonctionnement familial (comment la confiance et l'intimité étaient perçus et mis en place dans l'environnement familial, avait-elle des parents intrusifs ?) pourrait permettre d'approfondir.
    En tous cas, il y a quelque chose à creuser !

    Nicolas

    RépondreSupprimer
  3. Puisqu'elle surveille la correspondance privée de son amie, on peut dire d'emblée qu'elle n'a pas confiance en son amie, soit elle avait une bonne raison de le faire (mais on ne sait rien là-dessus), soit elle n'a pas confiance en elle-même dans ce cas la vie en couple est arrivée trop brusquement.
    Maintenant on peut se demander pourquoi son amie a besoin de parler de sa vie privée à une tierce personne. Il y a un évident problème de communication dans ce couple.

    RépondreSupprimer
  4. Tu peux expliquer ce que tu entends par "phobie d'hexibitionnisme, donc comme il se doit l'envie forte mais contrainte de s'exhiber" ?
    Tu as dit quelque part une cause un effet et vice-versa. Ici tu sembles associer pudeur/phobie d'hexibitionnisme, n'y aurait-il pas d'autre possibilité pour expliquer cette pudeur et est-ce que tu fais cette association parce que cette personne est en couple avec une personne exhibitionniste ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non il ne faut pas mettre la charrue devant les boeufs. C'est parce qu'elle a envie d'être exhibitionniste qu'elle a choisi une partenaire qui peut la guider sur cette voie. Tout en étant choquée, puisque sa propre censure l'en empêche.
      Bon j'ai essayé d'expliquer simplement. En fait, sa grande pudeur l'empêche de montrer ou d'exprimer des choses sur son intimité (son sexe ?). Comme toujours dans la phobie, ce qui est désiré est craint. Elle a donc envie de divulguer son intimité. Elle se débrouille donc pour mettre chez elle une personne qui va l'entraîner sur cette voie.
      Encore une fois, faut lire ce que j'écris. Je dis bien qu'il est fort possible qu'il existe une problématique d'abus sexuels.

      Supprimer

Stats