dimanche 3 mars 2013

L'Opéra Garnier

Soyons culturel aujourd'hui.
Comme toute bonne parisienne (enfin bonne, bonne et demie hein), les monuments parisiens je me les suis coltinée petite (merci papa, merci maman). Une fois qu'on les a vu, on n'y retourne quasi pas et surtout on ne les voit plus. Les parisiens sont tous blasés, c'est bien connu.
Y a encore des trucs que je n'ai pas fait (ou plutôt vu ou visité) (je ne dis pas que j'ai tout fait non plus, je vous vois venir bande de pervers) et l'opéra Garnier, appelé aussi "opéra de Paris", c'était le truc imposant place de l'Opéra (comme il se doit) mais que je n'avais jamais vraiment visité.
Certains en déduiront fort justement que je ne vais jamais à l'opéra. Ils n'auront sans doute pas tort, mais sachez qu'il n'y a pas qu'à l'opéra qu'on peut voir et écouter de l'opéra à Paris croyez-moi. D'ailleurs à l'opéra on n'y va pas toujours que pour voir et entendre de l'opéra. C'est compliqué et pas clair je sais. Mais les parisiens qui me lisent, il y en a, m'auront comprises. Les autres aussi parce que vous n'êtes pas taré(e)s.

Breeeffff, j'ai visité l'opéra Garnier.
Un jour où la salle de spectacle n'était pas visitable.
(j'en vois qui se marrent devant leur écran).
Ben oui, j'ai mal choisi ma journée, mais comme ça faisait déjà deux fois que je venais (je suis tenace) et que les visites étaient fermées - exceptionnellement- ces deux fois là,  je me suis tout de même lancée.
Faut ce qu'il faut.
Bon déjà, c'est pas parce que la salle de spectacle n'est pas visitable que le prix du billet d'entrée diminue (9 €). Vous me direz chez Disney c'est pareil, c'est pas parce que les attractions ne sont pas accessibles car privatisées par je ne sais quelle entreprise qui pense que payer une journée au Monde des Poupées va mettre en place une synergie dynamisante vectrice d'enthousiasme, de motivation et de créativité au sein de ses équipes que le billet pour les pov' visiteurs est moins cher (je m'égare là non ?).

Non, je n'ai pas pris la visite guidée. Et j'ai bien fait, vous verrez plus tard pourquoi. Encore que c'est une question tout personnelle.

Il y a une expo temporaire de costumes de scènes, vous en verrez donc un peu partout sur les photos. Il fait sombre dans l'opera, donc les photos sont prises en mode nuit...

Alors que voit-on dans l'Opéra Garnier ?

L'entrée, monumentale avec le grand escalier.













Les foyers, décorés en Art Déco, avec leur ascenseur aux mosaïques d'origine



 
 

 









Le Grand Foyer, bien plus beau que la galerie des Glaces de Versailles







 Le salon du Glacier, très clair






La bibliothèque (toute petite) et dans laquelle se croisent tous les groupes en visite guidée.


Les salles d'expo, si on peut appeler ça comme ça...








Pour conclure, il y a des belles choses à voir, mais je regrette qu'en fait on ne puisse visiter qu'environ 10 % du bâtiment.

Les groupes pour les visites guidées sont au moins composés de 50 personnes. Ca se croise dans les couloirs et ça se bouscule car plusieurs groupes circulent en même temps. A éviter, attendez que le groupe soit passé et profitez -seul(e)- des salles. Si vous avez besoin d'explications, il est toujours possible de vous caser dans un groupe mine de rien. Mais si vous bouquinez un peu avant, vous vous en passerez très bien.

Pour sortir, obligation de passer par la boutique où vu le prix des "souvenirs" made in China il y aurait de quoi renflouer la sécurité sociale rien qu'avec un porte clé. Beaucoup de DVD de spectacles. Boutique Repetto avec les derniers modèles tout au fond pour les puristes et les amateurs/trices de danse.

Compter 1h à 1h30 de visite... le temps de prendre plein de photos !

2 commentaires:

  1. Ahh j'aime beaucoup quand tu nous fait partager tes visites, merci. Tu t'es débrouillée pour ne pas nous dire ce que tu penses du plafond de Chagall, rusée... Là je connais, perso j'ai fait la visite avec un guide mais pour enfants (j'accompagnais une classe) : pas de monde, pleins d'anecdotes sur les moeurs de l'époque, les signes cachés de l'architecte... j'avais beaucoup aimé. Autre visite à faire : l'opéra Bastille. C'est époustouflant de technologie. Enfin aujourd'hui il fait beau sur Paris donc vélo et pas de visite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je laisse des choses à découvrir aux visiteurs. Il faut savoir que le plafond d'origine est toujours là. Pour une raison toujours inconnue, A. Malraux décida d'installer un faux-plafond et c'est Chagall qui fut choisi pour laisser son empreinte sur ce nouveau plafond dans un style très différent qui fit scandale à l'époque.

      Supprimer

Stats