lundi 18 mars 2013

Sortir avec un thon ou comment magnifier son estime de Soi


Le thon c'est bon parait-il.
Même pour l'estime de Soi.

Beaucoup d'entre vous, et à juste titre, me diront que la beauté est une notion totalement subjective.
Nous en avons déjà parlé.

Certains me diront que le plus important c'est la beauté intérieure, ce concept inventé par les moches. Mais la "mocheté" se devrait d'être subjective tout autant que la beauté n'est-ce pas ? Pourtant il n'en n'est rien. Les gens sont souvent bien plus d'accord sur ce qui est moche que sur ce qui est beau et ce quelques soient les cultures et les époques.

Mais si la beauté est une perception totalement individuelle et culturelle, toutes les études convergent vers des canons moyens et universels, masculins comme féminins : petit nez, grands yeux, face enfantine, pommettes saillantes, absences de bajoues, visage ovale et symétrique.

De plus, la beauté est associée au "bien", à la réussite, à la gentillesse, à un bon salaire.

Mais tout le monde n'est pas "beau" ni "laid". Il y a plein de gens au milieu, ceux qu'on dit "banals". Ou en tout cas qui se perçoivent comme tels.

Or pour ces banalités sociales, comment réussir à se mettre en avant ?
Sortir avec une belle personne, physiquement s'entend, n'est pas toujours facile.
Lorsqu'on pense qu'on est moche ou banal, sortir avec quelqu'un de beau est un défi au quotidien. Déjà, avoir réussi à attirer son attention a été un vrai combat. Mais une fois cette phase réussie se posent quelques questions existentielles : vais-je réussir à le/la garder ? Pourquoi cette personne est-elle attirer par moi (alors qu'elle pourrait sortir avec des "beaux") ? A quoi est-ce que je sers ? De quoi ai-je l'air à côté ? Quel regard posent les autres sur nous ? et j'en passe...

Qu'en pense le beau ou la belle de son côté ? On le sait rarement. Mais en fait, si cette personne est avec une personne banale ou laide c'est que lui (ou elle) lui trouve un attrait (cette beauté intérieure). Ou tout simplement que cette personne ne se trouve pas belle, puisque c'est une question de perception personnelle et qu'elle sort avec une personne qui lui parait en adéquation avec cette perception.

J'ai rencontré un couple que beaucoup dirait totalement non assorti. Lui, grand, brun, athlétique, très beau (selon mes critères) (et aussi d'autres personnes puisqu'il était mannequin professionnel pour de grands couturiers). Sa compagne était d'une banalité totale. Fade, mal fagotée, bof quoi. Il faut bien dire que lorsqu'on le voyait, il semblait difficilement croyable qu'ils soient mariés. Lui ? Il aimait son épouse. En tant que mannequin, il avait dans ses bras de "belles" filles qui le laissaient de glace (parce que de près et sans maquillage parfois ça faisait peur) et qu'en plus la beauté de sa femme lui convenait parfaitement. Elle ? Ouille. Elle flippait à longueur de temps qu'une femme plus belle qu'elle finisse par le lui prendre. Elle ne comprenait pas ce qu'il lui trouvait et elle avait l'impression, réelle, qu'elle n'existait pas à côté de lui. Elle l'aimait et était en extase devant ce beau jeune homme qu'elle avait réussi à mettre dans ses filets, mais les angoisses quotidiennes étaient le prix à payer.

Nous voyons donc que pour les banals et les moches s'acoquiner avec des beaux peut nuire à la santé mentale.

Alors l'idéal est de trouver plus moche que soi. Hola, j'ai pas dit qu'il fallait faire sa vie avec. Non. Mais bon avant d'être capable de comprendre que même pas super (selon notre propre perception toujours) on a quand même le droit d'avoir accès aux "beaux" / "belles" et diminuer les angoisses qui surgiront à cet emboîtement, il faut récupérer de l'estime de Soi.

Alors ne doutons de rien : sortons avec des moches.

Et oui, car dans un couple banal / moche, le banal parait (presque) beau ! 
Logique non ?
Le banal est mis en valeur, c'est lui qui attire les regards (enfin ceux de compassion). Si le couple parait mal assorti, le banal passe pour un gentil qui fait une fleur au moche et acceptant de sortir avec, d'être vu avec... 
Encore que.

J'ai une amie qui sort avec un type. Elle est (selon mes critères) très jolie. Elle plait beaucoup aux hommes (et aux femmes), elle se fait draguer partout où elle passe. un véritable enfer (on a l'enfer qu'on peut). Elle me dit qu'elle sort avec un type. Il est gentil, sympa, il la respecte. Je lui sors qu'il a donc une sacrée beauté intérieure. "oui !". "Et l'extérieur ?"... .... .... Elle n'ose même pas être vu avec lui. Pas super, look ringard, la totale. Et comme je suis bonne fille, je lui demande si lorsqu'elle lui suce l'oreille si c'est sa beauté intérieure qu'elle voit ? Il semblerait que non. Alors que fait elle avec ? Et bien, ça lui permet de reprendre confiance en elle. Suite à diverses histoires (que je ne vous raconterai pas) elle se croit incapable de plaire et de séduire. Alors là, c'est du gâteau. Un type pas super qui voit arriver une super nana se sent flatté et elle n'a pas beaucoup de 'travail' à faire et c'est elle qui attire l'attention... Et puis lui il est content, regarde Ô monde le joli trophée que j'ai attrapé (revanche sur la vie et patati et patata). Elle, wouah, elle vient de redécouvrir qu'elle plait et qu'elle sait draguer. Merci le moche. Y a juste un problème, il veut vivre avec elle, ben oui, une comme ça à montrer à ses potes il a peu de chances d'en trouver une 2ème... 

Et pour la petite histoire, maintenant qu'elle a le moral regonfler à bloc, elle va s'attaquer aux "beaux". Parce que la perception de notre beauté est juste une question d'estime de Soi.


Je suis cynique ce matin non ?


Ce type sort avec des thons et il en est fier

(et même que j'ai corrigé des fautes)

18 commentaires:

  1. tu t'es bien amusée?! mérites-tu vraiment l’appellation de sage-psy? On comprend mieux l'expression des jeunes "t'as pécho une meuf (mec/thon)".

    RépondreSupprimer
  2. Mais tout ceci est très sage ! Il faut contrer les hypocrites qui osent venir nous dire que le physique ne compte pas. Or c'est la première chose que l'on voit et regarde chez les autres : leur visage puis leur physique "global". Et c'est d'abord cela qui va nous attirer/faire fuir. On peut tout à fait découvrir après coup qu'une personne qui ne nous attire pas est sympa ou qu'une personne qui nous attire est bête comme ses pieds... La question principale reste toujours la même : qu'attend-on de l'autre dans une relation de couple ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis d'accord que le physique est la 1ère chose qu'on regarde, mais dans le physique il y a également (en tout cas pour moi) le regard. Je crois qu'on dit que le regard est le miroir de l'âme, ce n'est pas totalement faux.

      Supprimer
    2. L'âme ! Tout de suite les grands concepts religieux et philosophiques !
      La psychée s'exprime dans tout le corps, ce n'est pas pour rien qu'on dit "somatiser". Tout le corps exprime ce qu'est l'individu dans son psychisme. La façon de marcher, de se tenir, de parler, de s'habiller... tout parle de nous. Regardez l'extérieur c'est aussi regarder l'intérieur. Mais il faut savoir lire car parfois certains ne voient que l'aspect "façade"/protection que représente cet extérieur. Mais que dit il de l'individu ? C'est ce qu'il faut apprendre à décoder.

      Supprimer
    3. (j'ai horreur de tous les animaux anthropomorphisés, même si ce sont des insectes. lol)

      Supprimer
    4. oh la on se calme, tout de suite les grands maux (ok c'est bon j'arrête). L'âme c'était la citation (je ne sais plus d'où ça sort). Ok je suis d'accord avec ce que tu dis, en fait je pensais un peu au 1er coup d'oeil, dans ce flash là il y a pour moi le physique et le regard, après vient le mouvement et tout et tout. Les animaux anthropomorphisés c'est comme certaines photos, ça manque de mouvement !

      Supprimer
  3. Il m'a déprimé cet article... C'est très injuste le physique, on ne le choisit pas. Il y a des gens qui se suicident parce qu'ils sont trop moches et personne ne veut les aimer. C'est triste :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca s'appelle la sélection naturelle...

      Supprimer
    2. J'ai vu cette vidéo qui m'a rappelé directement cet article !
      phttp://www.youtube.com/watch?v=l6F2HU4JAIU

      N'empêche que la sélection naturelle c'est quelque chose de propre à l'animal, et l'homme a tendance à s'éloigner de sa copain les animaux. Pour preuve, des gens assez moches arrivent à avoir beaucoup de succès. Je pense notamment à Petrucciani, dans un documentaire il disait qu'il était hyper heureux parce qu'il faisait ce qu'il aime et qu'il était avec une très belle femme. So, tout est possible avec un peu de talent ! Non aux suicidés moches ! Et que dire de Gainsbourg ?

      Supprimer
    3. Je crois que j'ai mal copié le lien de la chanson
      www.youtube.com/watch?v=l6F2HU4JAIU
      Voilà

      Supprimer
    4. Oui mais c'était des beaux avec du génie et surtout... de l'argent !
      Boublil ? c'est le mec qui avait fait une chanson dans laquelle il vantait qu'il allait taper sa copine et qui a réussi avec à soit disant faire marrer la France avec la violence conjugale....

      Supprimer
    5. Oui et puis j'avais pas vu la dernière réponse à l'autre article où tu dis que les hommes ont plus de facilité à plaire même s'ils sont pas très beaux, contrairement aux femmes

      Oups, pour Boublil je savais pas, je connais pas ce chanteur. Mais parfois (souvent) ça m'est arrivé d'aimer une chanson et de culpabiliser parce que le chanteur était pas très sympa (par exemple, Noir Désir). Et souvent je me suis demandée s'il fallait quand même aimer l'oeuvre d'un mec qui tue sa compagne, ou pas. Mais comme je n'ai trouvé aucun artiste qui soit digne d'être aimé dans son intégrité, j'ai renoncé à faire systématiquement un lien entre l'oeuvre et le créateur (bon la chanson de Boublil j'appellerai pas ça une oeuvre !)

      De manière générale je trouve que les artistes sont artistes parce qu'ils ont des soucis, donc ils ont des choses à exprimer et ils exploitent cela pour toucher les gens qui ont les mêmes ressentis, qui sentent les mêmes émotions. Quand on va bien on a pas beaucoup d'émotion forte à exprimer dans un tableau, une chanson... les gens heureux n'ont pas d'histoire ? J'me trompe peut-être.

      Supprimer
    6. il est clair que la démarche artistique est à dissocier de la personnalité ou du vécu de l'artiste. Mais le problème c'est que ça peut finir par se rejoindre lorsque tu achètes un produit de cet artiste tu l'aides à vivre et par là même on renforce l'idée qu'il a raison de faire ou de d'être ce qu'il est.
      J'aime toujours les chansons de M. Jackson et j'ai même participé dans mon adolescence à le faire vivre, je n'ai pas de remords, personne ne savait à l'époque ce qu'il faisait. Ce qui me gène aujourd'hui, ce n'est pas qu'en en fasse le King of Pop parce que c'est une réalité dans sa création (encore que...) mais que certains aient continué à acheter ses productions alors que c'était un pédophile avéré et que par là on lui permettait de continuer ses exactions, j'ai du mal...
      Picasso lui même était un mec imbuvable qui a tyrannisé sa famille (que ça arrangeait bien)...

      Pour avoir pas mal d'artistes sur mon canapé, j'ai remarqué qu'ils ne sont jamais aussi non productifs que lorsqu'ils ne vont pas bien. La création vient de l'envie de vivre, pas de la pulsion de mort qui pousse à ne rien faire et à se morfondre.

      Supprimer
    7. En ce qui concerne les "laids", il y a un paramètre supplémentaire à prendre ne compte : le charisme. Un truc inexplicable qui font que certaines personnes émettent un "rayonnement" qui dépasse leur beauté et qui les rend sans doute pas attirants physiquement mais attractifs. Gainsbourg était de ceux là, Charlotte Rampling aussi.

      Supprimer
    8. Burrhus. docteur pas médecin6 août 2013 à 21:15

      Charlotte Rampling "pas attirante physiquement" !!!!!
      C'est la jalousie qui parle sans doute.
      Et puis, c'était comment avant que vous corrigiez les fautes ?

      Supprimer
    9. Je ne corrige jamais mes fautes et j'en fais puisque je ne me relis pas.
      La plastique de Charlotte vous plait ? Tant mieux. Pas à moi. C'est une femme sans forme, plate comme une limande, le visage émacié, l'air toujours triste et torturé... Mais dont il émane un charisme époustouflant (plutôt émanait).
      Quant à la jalousie, pour la ressentir il faut être dans la comparaison. Je ne compare à rien car je suis incomparable. Y'en a qui sont pas "parable" vous me direz, j'en connais sur le net.

      Supprimer
  4. Mais : sort on avec quelqu'un uniquement pour être vu avec lui/elle ?

    Ceci dit, il y a beaucoup de bonnes observations dans l'article.
    Il y a quand même des bémols :
    on finit par se lasser très vite de quelqu'un qui se dénigre tout le temps. Et on culpabilise d'autant plus quand on quitte cette personne.
    Et il y a aussi ce sentiment de culpabilité après l'acte avec quelqu'un qui ne nous plait pas vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des personnes qui ne cherchent pas à construire, d autres au contraire qui ne rêvent que de cela. Dans les 2 cas cela peut pousser à sortir avec n importe qui. J entends par là une personne qui est très éloignée de bos critères fantasmatiques.

      Maintenant pourquoi tant de culpabilité je m interoge ? Seriez vous masochiste ?!?

      Supprimer

Stats