dimanche 21 juillet 2013

Cahier de vacances psy - 4 - 20 ans d'écart

Vanessa a 18 ans. Son copain âgé de 39 ans l'a quitté ce qu'elle ne supporte pas.
Ils ont passé 3 ans ensemble et brutalement à la fin d'une soirée il lui a dit que c'était fini.
Il avait déjà essayé de la quitter mais était revenu rapidement vers elle lui apportant un amour protecteur.
Lui dit être une homme solitaire qui n'arrive pas à vivre avec une autre personne.

Vanessa et son copain ne se voyaient que le week end le temps de partager principalement des sorties, car sexuellement ce n'était pas le top. Ils n'ont jamais vécu ensemble bien que Vanessa l'ait souhaité. 

Ils s'amusaient beaucoup et son copain a même décidé de la photographier sous tous les angles afin d'avoir des souvenirs. Il a pris des centaines de photos d'elle en talons aiguilles, en sous vêtements... Elle en garde de bons souvenirs.

Lorsqu'il la quitté, il l'a serré dans ses bras et lui a exprimé combien tout cela était du gâchis. Il ne souhaite plus être en contact avec elle et l'a rassuré sur le fait qu'il n'y avait pas d'autre femme dans sa vie. Il lui dit qu'il souffre et que son amour restera protecteur.

Or Vanessa l'aime et se demande s'il va revenir.

Qu'en pensez vous ?


(reponse mercredi soir)



----------------

Il y a plusieurs façons de voir la situation. 

La version romantique.
A 15 ans, vanessa est tombé amoureuse d'un homme de 21 ans de plus qu'elle. 
Bravant tous les interdits, elle décide néanmoins qu'il sera l'homme de sa vie.
3 ans plus tard, leurs relations ont évolué et le monsieur encore jeune rend la liberté à sa copine afin qu'elle fasse sa vie.
Bien sur, on pense immédiatement que Vanessa cherche à combler un père absent, un Oedipe pas réglé... C'est fort possible.
Dans ces conditions, on comprendra qu'ils ne se soient vus que le week end et que la sexualité soit difficile. Cela donne l'impression d'une relation père/fille en séparation où on ne voit son père que les samedis et dimanche. Et avec papa, pas de sexe, non non.
Mais elle ne se rend pas compte de tout cela, aussi elle espère. Après tout elle a "papa" tout pour elle. Elle peut avoir du sexe avec et elle a des projets avec lui. Miam miam.
Lui fini par comprendre ce que représente cette situation, il l'a lâche et la pousse vers un autre homme, comme le ferait un père avec sa fille. Et il lui garanti, que, comme le papa de substitution qu'il est, il sera toujours là pour elle.
On en sait pas où est la mère de la gamine, on ne sait pas si quelqu'un s'est opposé. Vanessa vit en vase clos son amour.
C'est beau c'est gentil.

la version beaucoup moins romantique.
On se demandera pourquoi un type de 36 ans va se taper une fille de 15 ans.
Peut être par facilité. Elle aurait eu 14 ans, c'était de la pédophilie, là elle a 15 ans il échappe à cette accusation. Malin.
Et puis s'il y a une maman ou des parents, ils ne sont pas présents. Ils n'ont pas l'air de s'opposer. Sont ils seulement au courant de ce que fait leur fille. Pratique ces parents.
 
Mais Vanessa va grandir, de l'adolescente qu'elle était avec son innocence, sa pureté elle va devenir une femme avec ses formes, ses envies de se caser et son amour de la sexualité adulte.
Et c'est là que ça ne colle plus. Lui ce qu'il aime c'est les ados (peut être même plus jeunes mais c'est dangereux). Une femme il n'en veut pas, 18 ans c'est un âge symbolique. Alors il la largue. 
Mais il a gardé plein de photos où elle doit poser nue, en talons, en déshabillé.
Qu'on doit pouvoir retrouver quelque part sur le net...

Et qui doivent nourrir ses fantasmes lorsqu'ils les revoie.
Il va garder le contact avec elle (pas trop longtemps peut être), après tout rien ne dit qu'il ne l'aime pas bien au fond. Le temps de s'en trouver une autre qui a moins de 18 ans.

Non Vanessa il ne reviendra pas. Sauf s'il a des remords ou sauf s'il a besoin d'autres photos.
 


4 commentaires:

  1. j'en pense que papy va se faire la Martine ! (c'est une chaude, on le sait tous !)
    ah, c'était pas sur ça la question ??? :o)

    Si mes calculs sont bons, hum hum, Vanessa avait 15 ans quand ils se sont mis ensemble. N'est-ce pas l'âge de la 2e étape de résolution du complexe d'Electre ?
    Ca me fait supposer que son père est absent psychologiquement mais aussi physiquement. Peut-être a-t-il quitté le foyer et elle n'a pas de contact avec lui.
    Sa mère me paraît absente aussi. Même si elle est majeure sexuellement parlant aux yeux de la loi, elle était encore une gamine au début de son histoire. Sa mère a donc laissé sa fille entre les mains d'un homme qui pourrait être son père ?... pourquoi pas...
    Donc je pense que ses parents sont tous les deux effacés dans sa vie. D'où, ce besoin de vivre une histoire d'amour avec un homme plus âgé, un père, qui lui apporte un amour protecteur, qui la sécurise. Protecteur... mais la protéger de quoi ? (peut-être de faire des bêtises) ou de qui ? (je mélange peut-être les termes).
    Elle trouve chez lui ce que son père ne peut lui apporter. Mais comme il joue le rôle d'un père, leur sexualité ne peut être que limitée voir inexistante (on ne fait pas tac tac avec son papa, non, c'est dégueu!)
    Il a déjà essayé de la quitter et revient avec un amour protecteur : ça me laisse penser qu'elle lui fait du chantage affectif, ou se montre trop vulnérable, histoire de le faire culpabiliser et le faire rester.
    Il ment quand il dit qu'il est solitaire. Lui, a compris qu'il voulait une femme dans sa vie et non d'une ado. D'ailleurs, celle qu'il aime, c'est cette fille déguisée en femme, qu'il a pris en photo des centaines de fois. C'est sur cette femme qu'il fantasme. De son côté, elle prenait ça certainement pour un jeu, comme les gosses qui aiment se déguiser pour carnaval.
    Finalement, pendant 3 ans, ils ont vécu que les bons côtés d'une relation sans en avoir les contraintes, si ce n'est la différence d'âge qui a limité la construction et l'évolution plus concrète de leur couple.

    Le dernier paragraphe sur la séparation me laisse penser qu'il ressent de la honte d'avoir eu pour "femme", une ado. A la première lecture, l'idée même de pédophilie m'a traversé l'esprit. Comme s'il avait eu une prise de conscience que leur relation était malsaine, du coup, il rejette tout en bloc jusqu'à vouloir couper tout contact.
    Mais cela dit, il ressentira toujours un amour paternel (=protecteur) envers elle.

    Donc, Vanessa est loin d'avoir la maturité d'une femme adulte et doit encore se construire. Et surtout de résoudre son complexe Oedipien afin de pouvoir jouir de la vie avec des garçons de son âge. Il ne reviendra pas et quand bien même cela arrivait, elle-même n'aura plus envie de vivre une telle relation.


    "on ne peut pas tirer sur la cime d'un sapin pour le faire grandir plus vite".

    RépondreSupprimer
  2. concernant la 2e hypothèse, qu'est-ce qui fait qu'un homme âgé s'intéresse à des ados ?
    Est-ce que c'est un refus de vieillir ? je suppose que c'est bien plus complexe que ça... je dis homme, mais les médias ont mis à la mode les femmes couguars depuis quelques mois en France... bien que ce soit à un degré différent, peut-on dire qu'il s'agit de la même chose ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il ne faut pas tout mélanger.
      J'ai horreur de l'expression de "cougars"... A t on une expression pour les hommes ?! Et puis cela souligne que ce ne serait pas "normal" alors que les hommes s'étalent à la une des journaux et de la télé depuis des decennies avec des maîtresses ou des officielles bien plus jeunes qu'eux. (je rappelle au passage que les violences conjugales concernent souvent les couples où la différence d'âge entre les 2 partenaires est d'au moins 15 ans).
      Ce n'est pas tant un refus de vieillir que le fait réel de ne pas vieillir dans la tête. Lorsqu'on a 20 ans on apprécie un certain type de partenaire (brun, grand, blond, sportif....) et on ne change pas de "modèle" de partenaire toute la vie. On garde donc toujours l'idée d'un partenaire avec des critères de jeunesse. Par la même occasion, même lorsqu'on a 60 ans, dans la tête on ne les a pas. Les gens lorsqu'ils pensent à eux continuent à avoir une image mentale d'eux jeunes. Il semble donc logique de rechercher un partenaire jeune qui correspond à la fois aux critères du partenaire idéal et des critères de perception de soi.

      Maintenant c'est une autre histoire que de chercher des adolescent(e)s. Souvent la recherche d'adolescente est un biais pour contourner le désir réel d'un partenaire enfant. C'est donc un comportement pédophilique détourné. La personne sait qu'elle ne doit pas avoir de relations sexuelles avec des enfants, elle fait donc le choix de se "contenter" d'adolescents à la fois pas adulte tout en étant "formés" physiquement et non plus hors la loi. D'ailleurs souvent les personnes qui sortent avec des ados de plus de 15 ans finissent par larguer l'ado lorsqu'il(ou elle) atteint 18 ans ou que l'ado commence à avoir des comportements adultes et va ensuite se cherche un nouveau partenaire jeune (de plus en plus d'ailleurs car il s'agit le plus possible de rester à la limite légale face au fantasme de l'enfant).

      Supprimer
  3. je suis d'accord, on pointe toujours du doigt les femmes et on ne dit jamais rien sur les hommes. C'est intrigant (et malsain du coup) cette recherche de la jeunesse. Ils sont malins les pédophiles et bien renseignés!!
    Ca m'intrigue d'autant plus que dans mon entourage, nous avons un gars de 30 ans qui sort avec des filles entre 18 et 20 ans. Les amis lui trouvent comme excuse qu'il vit dans un endroit peu peuplé donc difficile de trouver autre chose que des jeunettes... même si l'écart d'âge n'est pas très frappant (par rapport à ton exemple), je trouve pas ça très net quand même.

    RépondreSupprimer

Stats