mardi 9 juillet 2013

Monstres Académie

J'avais écrit un article sur le film "Monstres Academie" et je l'ai effacé en tentant maladroitement d'effacer un autre fichier ! 

Donc je disais donc que dans mon quartier j'ai pu assister en avant première à la diffusion de "Monstres Académie" qui fait suite au filme "Monstres et Cie" sorti il y a quelques années. Ce premier film plutôt dendard m'avait beaucoup plu et c'est donc d'un pas allègre que je suis allée voir cette suite, qui est en fait un "prequel", c'est à dire que le scénario de cette suite se situe AVANT le film précédent. Vous suivez toujours ?

Bref, le film numéro deux devient le film numero un dans l'ordre chronologique des faits.

Le scénario ici est mince : on nous conte l'histoire de la jeunesse de Bob Razowsky, monstre rond et vert et de son entrée à l'université des monstres. Il y fait alors la rencontre de celui qui deviendra son plus fidèle ami, Sulli la Terreur des enfants.

Si le premier film (enfin le second) m'avait bien faitrire et était plein de trouvailles, rien de tout cela ici. Certes les décors sont super léchés, mais l'animation n'est pas au super top. C'est très fluide, mais on est loin du soin apporté à la fourrure de Sulli qui nous avait tant extasié dans le premier.

Les nouveaux personnages peu attachants. A part la directrice de la section Terreur, Mme Hardscrabble, personnage haut en couleur qui sort du lot et qui mérite le détour sur le plan psychologique car sous le couvert psychorigide règne en fait une ouverture d'esprit inattendue.

Pour tout vous dire je n'ai pas ri une seule fois, je crois bien n'avoir même pas souris. Le film est sympa, certes, mais sans plus. Si le public de la salle était peu nombreux, il était majoritairement composé de pères avec leurs jeunes enfants. Je n'ai entendu personne rire dans le public.

Certaines situations de monstres hurlants et grimaçants sont, à mon avis, à déconseiller au moins de 4 ans. Mais il y avait bien plus jeune dans la salle et certains à cet âge s'étaient déjà de toute évidence coltinés le dernier Superman, ce n'est donc pas un monstre hurlant surgissant de sous un lit qui allait -semble t il-les tracasser.

Les monstres sont plus anthromorphiques que dans le premier film, mais c'est  Disney tout craché.
Pas de situation inattendue et ça fini bien... En fait seules les 20 dernières minutes du film (lorsque Bob déboule dans un dortoir d'enfants d'une colonie de vacances) ont un réel intéret car on y retrouve le rythme du premier film et, de passage, quelques personnages plus récurrents dans le second. Il était temps, je commençais à regarder mes emails sur mon mobile !

Pour conclure, scénario léger, pas de grosses surprises, une animation moins travaillée, une animation de  générique moins alléchante... On ne pouvait attendre sans doute mieux d'une sortie en plein mois d'août.

Pour finir, je ne vais plus au cinéma sans mes protections d'oreilles, je ne peux vus suggérer que de faire de même surtout pour les plus jeunes, car là pas de surprises le son hurle dès le début de la séance, c'est horrible ! Merci d'avance pour les jeunes oreilles. 

(quite à passer pour une réactionnaire, je demande instamment qu'on mette fin à la vente de popcorn dans les cinémas. Entendre les grattements des petites (et grandes) mains au fond du carton afin d'y récupérer les pops tout au fond est insupportable. Rendez nous nos esquimaux ! )





8 commentaires:

  1. Je n'ai pas vraiment accroché au premier... Donc je pense pas voir le 2 ...

    RépondreSupprimer
  2. Quand ils ont sorti le 1, il y a eu un reportage sur la réalisation : ils disaient que c'était la première animation où chaque poil d'un personnage était animé. Mais ça prend énormément de temps à faire une telle réalisation... à mon humble avis, ils ont juste visé le business, car c'est vrai que le 1 était drôle et les techniques fascinantes.
    Tu remarqueras qu'on est souvent déçu par une suite. Les réalisateurs savent que, si le premier a marché, les gens iront forcément voir le 2...
    Pour ma part, j'irai voir "moi, moche et méchant 2", pour le coup, je pense qu'il en vaut la peine.
    On pourrait aussi râler pour le prix de la place, sans oublier qu'il faut rajouter des ronds quand ils te le passent en 3D (c'est pas trop mon truc, en plus, des lunettes superposées aux miennes me file mal à la tronche à un moment donné...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MMM2 a l air bien plus réussi que le 1er qui franchement tenait à peine la route.

      La 3d perso j évite. Pour l instant je n ai pas trouvé de films où ça apporte vraiment quelque chose.... Sauf des douleurs oculaires !

      Supprimer
    2. bon bah MMM2 vu, bien mais sans plus pour moi (j'ai certainement perdu mon sens de l'humour).
      Si tu as l'occasion de le voir, je serai ravie de lire ta critique car certaines scènes m'ont fait poser des questions...

      Supprimer
    3. Non je n'irai pas le voir. Mais j'ai vu une bande annonce qui m'a posé question aussi, lorsqu'il dit à Agnès "ne grandit jamais..."... ouf, ça fait froid dans le dos.

      Supprimer
    4. c'est justement cette scène qui m'a choquée et bien d'autres encore qui laissent perplexe quant à la manière de traiter certains personnages (l'aînée scotchée à son tel portable, "les garçons tous les mêmes" parce que son "mec" va voir ailleurs (à son âge?!!?), une blonde superficielle et tarée qui finit avec une flèche de somnifère dans le derche et qui est ballottée comme un spaghetti trop cuit, etc...)

      finalement, de t'avoir beaucoup lu me fait regarder les films différemment !

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Aujourd'hui, j'ouvre ce blog, pour la 1ère fois depuis un certain temps, et je tombe sur cet article. Je suis allée voir ce nouveau Disney hier et je suis 100 % d'accord avec toi. J'avais beaucoup aimé le 1er, qui était marrant et touchant, mais le 2nd m'a laissé sans réaction aucune. Je n'ai pas ri et n'ai été touché par aucun personnage à l'inverse du 1er. Ça doit être l'effet "Disney"... Ils ont racheté Pixar et le film a perdu son âme... Dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le retour de super Léa, ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

      D'autant que l'on part avec des attentes. Je m'attendais à cette "french touch" qui était présente dans l'humour du premier, la déception n'en est que plus grande.

      Supprimer

Stats